Nokia

Nokia publie ses résultats pour le second trimestre 2016

3052 views 3 Comments

Nokia a annoncé les résultats trimestriels pour le second trimestre 2016. Ces derniers sont inférieurs aux attentes en raison à la fois d’une diminution des dépenses que les opérateurs consacrent à leurs réseaux, et du report de la signature de nouveaux contrats.

Nokia MWC Webcast

Nokia a ainsi annoncé un résultat opérationnel de 322 millions pour le deuxième trimestre, très loin des 400 millions attendus en moyenne par les analystes interrogés par Reuters. Au niveau d’Alcatel-Lucent, Nokia, qui déteint 95 % du capital, a enregistré une perte nette, part du groupe, de 665 millions d’euros au second trimestre contre 513 millions le trimestre précédent.

Nokia a cependant relevé son objectif de réduction des coûts lié sa fusion avec Alcatel-Lucent, pour 15,6 milliards d’euros, tablant désormais sur des économies annuelles de 1,2 milliard d’euros dans le courant de 2018 contre un objectif précédent de quelque 900 millions.

Le chiffre d’affaires du groupe a baissé de 11%, à 5,67 milliards d’euros, avec des ventes des équipements réseaux à 5,23 milliards.

Nokia a réaffirmé s’attendre pour l’ensemble de 2016 à une baisse du chiffre d’affaires réseaux.

via / via

RELATED ITEMS
Author Bio

Julie

Co-Fondatrice de Nokians.fr // Nokia Champion 2012 / 2013 / 2014 // Ambassadrice de la marque depuis 2010 // MVP Windows Phone. Fan des innovations Lumia comme le chargement sans fil, l'appareil photo Pureview et le mode Continuum ! :)

3 Comments
  1. afreeman

    4 août 2016 at 15 h 29 min

    Cela prouve que le taf de nokia pour s imposer dans les réseaux 5g est énorme. Pas certain que refaire du téléphone ou de l ozo soit la meilleure solution.

    • Nicolas

      4 août 2016 at 18 h 50 min

      La téléphonie est déléguée à HMD Global en partenariat avec la Foxconn, comme ça, si jamais il y a des dégâts, ils seront minimes pour Nokia. Par contre, si ça fonctionne, Nokia récoltera des royalties pour chaque terminal vendu.

      Pour OZO, ils ont des gros partenaires comme : Walt Disney Studios, l’UEFA, Steinberg Media Technologies et quelques boites spécialisées dans la réalité virtuelle. Facebook, Google etc… ne proposent pas encore de solution à la hauteur.

      • afreeman

        4 août 2016 at 21 h 38 min

        Attention, je ne dis pas que ce sont de mauvais produits ou de mauvaises idées, juste qu a courir trop de lièvre on se perd.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 − trois =