Actus

Nokia dévoile la stratégie et l’architecture « Future X pour les industries »

1079 views Leave a comment

Nokia a présenté aujourd’hui sa stratégie et son architecture « Future X pour les industries », développées par les Bell Labs, qui vise à améliorer considérablement la productivité dans un large éventail de secteurs industriels. Les technologies telles que l’Internet industriel des objets (IIoT), le Cloud Edge prenant en charge l’intelligence amplifiée et l’analyse de sécurité avancée, et les réseaux de bout en bout compatibles avec la 5G deviennent une réalité. Ces technologies accélèrent radicalement la transformation numérique des industries telles que la fabrication, la logistique, les transports et l’énergie, ainsi que des gouvernements et des villes. L’approche globale de Nokia devrait permettre de créer une nouvelle ère de productivité et d’interaction homme-machine qui générera des milliards de dollars de valeur économique au cours de la prochaine décennie.

À ce jour, la numérisation et l’automatisation des entreprises ont généré des avantages en termes de productivité, principalement en transformant les activités physiques des fonctions de support technique vers des activités numériques. Bien que ces gains soient déjà très importants, environ 30% seulement des entreprises, principalement dans des industries centrées sur les technologies de l’information, ont pris la mesure et saisi cette « opportunité numérique ». A ce titre, les industries traditionnelles, qui représentent plus des deux tiers du PIB des États-Unis, n’ont pas encore exploité pleinement les avantages de cette transformation numérique, connue sous le nom d’Industrie 4.0.

Les industries physiques dépendent d’une variété d’applications émergentes, stratégiques et critiques, qui, une fois numérisées et automatisées, rendent les réseaux électriques plus intelligents, les usines plus productives, l’Internet des objets médicaux (IoMT) réactif et fiable, les villes plus sûres et plus habitables, et beaucoup plus encore. En bref, il existe un potentiel pour transformer l’expérience humaine et améliorer radicalement les industries et infrastructures dans ce que sera la 4ème révolution industrielle.

Nokia Lannion Bell Labs

Future X pour les industries

Les applications Industrie 4.0 émergentes nécessiteront des systèmes parfaitement interconnectés, capables de détecter, d’analyser, d’optimiser et de contrôler les attributs et les actions clés sur une vaste gamme d’actifs, notamment des machines, des outils et des appareils. L’architecture Future X pour les industries de Nokia fournit un cadre pour les systèmes ouverts et connectés pour chaque secteur majeur, capable d’accélérer la numérisation et l’automatisation de ses actifs physiques, avec une précision extrême et une intelligence augmentée, où qu’ils se trouvent.

Pour ce faire, les réseaux doivent pouvoir tout connecter simultanément, avec une qualité de service garantie, même si le nombre, la diversité et la distribution des actifs augmentent. Pour que les entreprises analysent les informations relatives à l’état de ces actifs et optimisent leurs opérations, les réseaux doivent disposer de la souplesse nécessaire pour répondre aux exigences strictes de latence, de capacité, de fiabilité et de sécurité. Ils doivent être capables de s’adapter de manière dynamique pour transporter des quantités de données extrêmement variées entre une multitude d’appareils, de capteurs, de machines et de plateformes, afin de recueillir et d’appliquer des informations plus approfondies permettant une exécution précise, une productivité maximale et une sécurité accrue.

Marcus Weldon, Président de Nokia Bell Labs, a déclaré : « L’industrie est guidée par une recherche constante de rentabilité, ce qui, dans un marché dynamique, exige une productivité maximale. Il est maintenant possible pour les acteurs des économies numérique et physique d’accélérer leurs transformations numériques et de réaliser des gains de productivité sans précédent. L’architecture Future X pour les industries est conçue pour décrire le fondement essentiel de cette révolution de l’industrie 4.0, tout comme notre vision du réseau Future X publiée en 2015 a servi de modèle à l’évolution du réseau des fournisseurs de services. »

L’architecture Future X pour les industries intègre des couches technologiques distinctes conçues pour répondre aux principales exigences en matière de réseau industriel, notamment :

  • La couche Applications d’entreprise, qui englobe les applications spécifiques à chaque secteur d’activité, y compris des domaines clés tels que la maintenance prédictive, l’efficacité et la sécurité des effectifs et l’optimisation des actifs ;
  • La couche de Plateformes de valeur numériques, qui supporte l’automatisation industrielle, l’analyse cognitive et les opérations numériques, ainsi que les plateformes de réseau et de périphériques ;
  • La couche Multi-cloud qui fournit la proximité et l’élasticité du calcul pour garantir le respect des exigences de performance strictes des applications critiques, en utilisant les modèles de cloud les plus appropriés (des clouds locaux aux clouds hybrides et périphériques)
  • La couche de Mise en réseau hautes performances qui offre une connectivité dédiée profonde et ultra-fiable (filaire et sans fil) pour tout relier, personnel, appareils, machines et outils, cloud, partenaires et clients, de manière flexible et transparente.

Ces couches sont associées à une approche de «sécurité en profondeur » de la cybersécurité englobant à la fois des processus métier et des interventions basées sur la technologie pour protéger les données et l’infrastructure de bout en bout, le réseau constituant une couche clé de détection et de médiation.

Combinées à des interfaces homme-machine (IHM) plus riches, ces fonctionnalités offrent un contrôle intuitif, accru et précis des systèmes autonomes et des opérations numériques manifestement plus efficaces.

Et la demande pour de tels réseaux est énorme. Certaines estimations indiquent que les sites LTE réservés aux utilisations industrielles et commerciales pourraient représenter plus du double de ceux des déploiements de réseaux existants axés sur le consommateur.

Rich Karpinsky, Directeur de la recherche, Voice of the Enterprise – IoT, 451 Research, a déclaré : « Tandis que les entreprises industrielles progressent dans l’utilisation de technologies telles que l’Internet industriel des objets (IIoT), l’ informatique et l’analyse dans le cloud, le domaine des communications a trop souvent été une réflexion à posteriori. Un cadre général englobant des capacités réseau critique, offrant une portée étendue et des performances élevées, non seulement complète, mais contribue également à stimuler l’IIoT, le cloud / multi-cloud périphérique et l’IA, et pourrait constituer une nouvelle étape essentielle dans la transformation numérique de l’industrie. »

Nokia pour la stratégie des industries

Nokia a fait d’importants investissements pour soutenir ses activités industrielles, notamment dans les technologies émergentes, y compris les réseaux définis par logiciel (SDN) pour les applications de centre de données et SD-WAN, l’orchestration dans le cloud distribué, la transmission et l’analyse en continu de données avancées (avec notamment la récente acquisition de SpaceTime Insight), l’automatisation de réseau et les technologies de réseau privé LTE.

La société a également intensifié ses efforts pour adresser les opportunités à forte croissance et à forte marge avec un ensemble de clients entreprises et industriels ayant besoin de réseaux de qualité opérateur. À cette fin, Nokia a mis en place un nouveau groupe d’activités  « Entreprise » qui regroupe toute une gamme d’activités existantes et en pleine croissance au sein d’une seule organisation, qui reporte directement au PDG, sous la responsabilité de Kathrin Buvac, actuellement directrice de la stratégie de Nokia.

Ces initiatives stratégiques renforcent le positionnement de Nokia qui s’appuie déjà sur la fourniture de plus de 1000 réseaux à des clients dans des secteurs clés tels que les transports, l’énergie, le secteur public, la santé et les services financiers. Ces activités tirent parti de la forte position de Nokia sur le marché des technologies de base essentielles pour les missions et les réseaux d’entreprises stratégiques. La société est à ce titre un leader en matière d’accès large bande fixe et sans fil, de réseaux optiques et IP.

La société continue également à progresser dans sa stratégie de partenariat, y compris le développement de son écosystème de partenaires stratégiques (notamment l’établissement de nouvelles relations avec Infosys), ainsi que l’extension de sa stratégie de distribution adressant les segments de marché émergents par le biais de partenaires de distribution, de distributeurs et de revendeurs à valeur ajoutée.

Ces initiatives renforcent la forte dynamique de Nokia auprès des clients des principaux marchés verticaux, notamment les récents accords conclus avec Elektro du Brésil pour le déploiement d’un réseau privé LTE destiné à renforcer la fiabilité et l’efficacité du réseau électrique, le premier essai de la technologie air-sol LTE au Moyen-Orient avec STC, et un accord avec Unicom Chine pour soutenir conjointement les capacités de fabrication numérique de BMW Brilliance en Chine, utilisant les capacités privées LTE et multi-accès Edge Computing (MEC).

* La stratégie Future X pour les industries est résumée dans une nouvelle campagne et un récit novateur, « Go Allwhere », explorant l’impact des réseaux sur la productivité de l’industrie et sur la manière dont Nokia est prêt à conduire cette transformation.

Ressources :

via Communiqué de presse

Author Bio

Julie

Co-Fondatrice de Nokians.fr || Nokia Champion 2012 / 2013 / 2014 // Blogueuse sur la marque depuis 2010 // MVP Windows Phone || Fan de cochons d'inde et de cuisine (www.recettesdejulie.fr)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


sept × = 7

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.