Actus, Nokia

Nokia lance la première solution de data center en périphérie de réseau pour la 5G

1390 views Leave a comment

Nokia a lancé la première solution de data center en périphérie de réseau du secteur afin de répondre aux exigences strictes et diversifiées en matière de traitement des données à faible latence de l’architecture Cloud RAN et des applications avancées destinées au grand public et aux industries. L’infrastructure cloud Nokia AirFrame Open Edge étend l’offre Nokia AirFrame pour fournir une architecture réseau en couches capable d’optimiser la performance et les coûts des opérateurs à mesure qu’ils font évoluer leurs réseaux et se préparent à la 5G.

5g-la-commission-europeenne-investit-50-millions-deuros-dans-la-recherche

L’infrastructure cloud AirFrame Open Edge a été développée pour l’ère de la 5G, car la nouvelle génération de technologies sans fil donnera aux opérateurs la possibilité de prendre en charge des applications avancées destinées au grand public et aux industries, telles que la vidéo en réalité virtuelle et en réalité augmentée et l’automatisation industrielle en temps réel. Les technologies telles que le Cloud RAN seront essentielles pour concrétiser la promesse de la 5G concernant la baisse drastique du temps de latence et l’accélération massive des débits de données, et devront être prises en charge par une solution d’infrastructure cloud extrêmement efficace.

Afin d’atteindre l’équilibre coûts-fonctionnalité, la 5G encouragera les opérateurs à mettre en oeuvre une architecture cloud en couches. Cette architecture comprendra des data centers centraux et régionaux et intégrera des capacités de traitement performantes déployées en périphérie de réseau – à proximité des points de génération du trafic, là où l’espace est généralement limité.

Le serveur Nokia AirFrame Open Edge, dont les livraisons débuteront au troisième trimestre 2018, étend le portefeuille de solutions de data center Nokia AirFrame pour que ces déploiements en périphérie de réseau deviennent une réalité. Grâce à son format ultracompact qui permet son déploiement sur les sites de stations de base, le serveur Nokia AirFrame Open Edge sera en mesure de répondre aux exigences les plus strictes des utilisateurs finaux en matière de données. Le portefeuille complet de solutions AirFrame Data Center de Nokia permet aux opérateurs d’optimiser les ressources réseau et de répartir intelligemment la charge de travail sur le réseau, en fonction du type de trafic de données ainsi que des besoins en matière de latence et de débit.

La solution matérielle est complétée par une plateforme en temps réel compatible OPNFV (Open Platform for NFV, plateforme ouverte pour NFV), distribuée par OpenStack, conçue pour s’exécuter dans de petits data centers tout en assurant la performance et la faible latence requises par l’environnement de périphérie de réseau. En outre, grâce aux services cloud-wise et aux Cloud Collaboration Hubs de Nokia, les opérateurs seront en mesure de planifier et d’exécuter avec succès leurs déploiements cloud en périphérie de réseau.

Dimitris Mavrakis, Directeur de la recherche chez ABI, a déclaré : « Dans les réseaux de télécommunication, l’informatique en périphérie, ou « edge computing », devient rapidement une nécessité, les exigences de la 5G, des applications et des cas d’utilisation ne cessant d’augmenter. L’infrastructure cloud AirFrame Open Edge de Nokia répartit les capacités AirFrame établies en périphérie du réseau et permet d’introduire progressivement le traitement des données à la périphérie du réseau. Son orchestration et la compatibilité de ses fonctions avec des produits Nokia existants permettra de passer plus facilement à un environnement distribué. »

Dan Rodriguez, vice-président, Data Center Group ; directeur général, de la division Communications Infrastructure d’Intel, a déclaré: « Le cloud en périphérie fait partie intégrante de l’architecture des réseaux 5G, apportant une puissance de traitement plus grande à proximité immédiate de l’endroit où les données sont générées et utilisées. La nouvelle solution AirFrame Open Edge de Nokia repose sur des processeurs évolutifs Intel® Xeon® qui offrent l’équilibre nécessaire entre vitesse de calcul, technologies d’E/S et capacités de mémoire pour que le cloud en périphérie puisse fonctionner de manière transparente quelles que soient les charges de travail déployées en périphérie. Avec AirFrame, Nokia et Intel amènent la performance et les capacités des data centers cloud basés sur l’architecture Intel en périphérie de réseau afin d’offrir une expérience utilisateur optimale pour les déploiements 5G, notamment dans les domaines de la réalité virtuelle, de la réalité augmentée et de l’automatisation industrielle. »

Marc Rouanne, président de la division Mobile Networks de Nokia, a déclaré : « Le cloud en périphérie jouera un rôle essentiel pour fournir la puissance de calcul requise par la 5G. En étendant notre portefeuille AirFrame et Future X pour la 5G, nous sommes en mesure de fournir une architecture réseau qui répond aux besoins de tous les opérateurs et de leurs clients. Utilisée avec les chipsets ReefShark de Nokia et notre logiciel d’infrastructure cloud en temps réel, la solution Nokia AirFrame Open Edge Server assurera le niveau de décentralisation adéquat des réseaux 4G et 5G. Nous pouvons travailler avec les opérateurs pour garantir le déploiement des capacités de data center là où elles sont nécessaires pour gérer les demandes, à mesure qu’ils élargissent leur offre de services. »

À propos de la solution d’infrastructure Nokia AirFrame Open Edge

  • Solution de data center cloud reposant sur des serveurs x86, conçue spécialement pour prendre intégralement en charge les déploiements cloud en périphérie de réseau.
  • Présentant un encombrement très faible, 133,5 x 444 x 430 mm (HLP), le serveur AirFrame Open Edge est conçu pour être déployé sur les sites de station de base existants.
  • Le châssis du serveur AirFrame Open Edge peut accueillir jusqu’à cinq serveurs, intégrant tous un processeur évolutif Intel® Xeon de nouvelle génération.
  • L’architecture ouverte et évolutive AirFrame Open Edge prend en charge des modules d’accélération enfichables reposant sur les technologies ReefShark, x86 et d’autres technologies d’accélération du traitement.
  • Grâce aux chipsets Nokia ReefShark, le serveur AirFrame Open Edge fournit des capacités d’accélération matérielle pour les fonctions et applications 4G et 5G, notamment le Cloud RAN et l’intelligence artificielle (IA).
  • Prend en charge l’accélération des principales charges de travail d’apprentissage machine et d’IA, qui profiteront également des faibles temps de latence que permet le cloud en périphérie.
  • La solution est complétée par le logiciel d’infrastructure cloud en temps réel compatible Open platform for NFV (OPNFV) pour répondre aux exigences de haute performance les plus strictes des opérateurs et des applications en environnement de périphérie de réseau.
  • Prend en charge les exigences réglementaires de résistance aux séismes Network Equipment-Building System (NEBS) pour la robustesse des déploiements au niveau mondial.

via Communiqué de Presse

Author Bio

Julie

Co-Fondatrice de Nokians.fr || Nokia Champion 2012 / 2013 / 2014 // Blogueuse sur la marque depuis 2010 // MVP Windows Phone || Fan de cochons d'inde et de cuisine (www.recettesdejulie.fr)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


4 − = deux

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.