Actus, Nokia

Nokia met en oeuvre l’architecture réseau Future X pour la 5G

794 views Leave a comment

nokia-5g

À l’occasion de la présentation de ses chipsets ReefShark, Nokia a partagé les grandes lignes de son architecture Future X pour la 5G, base de cette nouvelle référence de composants silicium et de son portefeuille de technologies et services 5G.

Ce portefeuille – qui sera présenté lors du Mobile World Congress 2018 de Barcelone – comprend un réseau de bout en bout complet qui permet de tripler la capacité de traitement des données par cellule et réduit le coût total d’exploitation de 30 % grâce à l’automatisation basée sur l’intelligence artificielle.

L’architecture Future X pour la 5G de Nokia offre des performances inégalées au niveau des stations de base grâce à ReefShark, un chipset révolutionnaire développé par Nokia. Les puces ReefShark permettent également de réduire de moitié la taille des antennes massive MIMO, multipliant ainsi les options de déploiement, tout en réduisant de 64 % la consommation énergétique des stations de base. Des technologies de « Beamforming » reposant sur l’apprentissage machine permettent aux réseaux de « suivre » les appareils mobiles et d’étendre la portée des cellules ainsi que de fournir des capacités massives là où c’est nécessaire.

Le réseau 5G Future X est un réseau qui s’adapte avec efficacité pour répondre au trafic et à la création constante de nouveaux services et applications affectés aux différentes tranches du réseau. Les solutions coeur de réseau 5G de Nokia, telles que Cloud Packet Core, combinent les concepts d’architecture cloud-native tels que la dissociation logicielle des fonctions réseau, les éléments logiciels « stateless functional » avec traitement « state-efficient » et couche de données partagée, avec des réseaux cloud automatisés et la gestion dynamique des cycles de vie. Elles offrent ainsi une fourniture de services, une agilité et une efficacité opérationnelle exceptionnelles.

L’automatisation est essentielle pour permettre le potentiel d’exploitation de la 5G et faire face au nombre considérable de connexions réseau et à leurs exigences particulières. Les avancées de Nokia dans le domaine de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage machine à tous les niveaux du réseau, distribuées jusque dans les différents éléments des sites radio, quel que soit leur emplacement, améliorent la performance et les opérations. L’automatisation sur l’infrastructure cloud-native Nokia permet également de réduire les coûts d’exploitation d’environ 30 %. Nokia met ainsi en place une culture d’architecture ouverte pour permettre aux clients d’accéder à l’intelligence de leur réseau et de profiter de ses avantages.

Via communiqué de presse

Author Bio

Nicolas

Co-fondateur de nokians.fr et fondateur de JollaFr.org. Meilleur Fan 2010 de la page Nokia France sur Facebook. Contrôleur Télécom et geek à plein temps (Windows / Linux). Vous pouvez me contacter personnellement : nsuffys [AT] gmail [DOT] com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 − = un