HMD, Nokia

S’il te plaît Nokia, ne répètes pas les erreurs du passé

5307 views 10 Comments

logo nokia emoji android

Nokia, via HMD, revient en force sur le marché de la téléphonie mobile après avoir annoncé trois smartphones : les Nokia 3, Nokia 5 et Nokia 6, ainsi qu’une mise à jour du fameux Nokia 3310. Certains d’entre-nous s’impatientent, calmement ou en commençant à s’énerver… Et si Nokia était en train de répéter les erreurs du passé ?!

Les vrai(e)s fans connaissent bien le fonctionnement de la marque et savons que la plupart du personnel de HMD sont d’anciens de chez Nokia (qui sont passés par Microsoft pour certains). Que ce soit sur les réseaux sociaux, les commentaires sur les forums, blogs etc… les craintes commencent à faire surface :

  • Le temps d’attente entre l’annonce et la disponibilité réelle dans les grandes enseignes
  • Une communication un peu trop discrète / imprécise / uniquement en anglais
  • Une gamme qui va s’étoffer avec beaucoup (trop) de terminaux
  • Des caractéristiques à la traîne
  • HMD France, très voir trop discret ?! (comme pour les équipes des autres pays).

Des arguments sont valables, d’autres non…

Le Nokia 6 est bien équipé d’un processeur Snapdragon 430 qui est loin d’être un haut de gamme, mais le Nokia 6 se positionne dans le milieu de gamme avec un châssis de très bonne facture. HMD a donc équilibré pour avoir un terminal costaux, design et avec des performances qui tiennent la route.

Le temps d’attente entre l’annonce et la disponibilité fait bien penser aux erreurs du passé… Après l’annonce du Nokia N8 il y a quelques années, il aura fallu des mois avant de pouvoir s’en procurer un. Là, les terminaux ont été annoncés fin février 2017 à Barcelone pour une disponibilité un peu floue au deuxième trimestre 2017. Pire, à peine annonce pour la Chine, le Nokia 6 était disponible quelques jours après chez un revendeur exclusif. Il faudra encore attendre juin pour l’Europe ?

La communication, pour l’instant qu’en anglais, a déjà connu quelques ratés avec dans un premier temps la fin annoncée des objectifs Zeiss sur les terminaux Nokia, puis un second tweet précisant cet abandon sur la gamme actuelle… Le premier tweet était au futur… Bref : « Stay Tuned… ». On n’en sait donc rien, on ne vous dira rien, voilà un peu le message que fait passer la marque.

HMD France existe mais nous ne savons pas où en est l’équipe, tout comme chez nos voisins Européens. Ce silence peut paraître étrange à l’approche des ventes, mais espérons que tout le monde soit prêt pour le grand jour. Le plus important est que la machine soit en marche !

Dans tous les cas, vous pouvez compter sur Nokians pour mettre en avant Nokia, que ce soit la partie Mobile, Networks, Santé, etc… Promis, nous ferons de notre mieux !

Author Bio

Nicolas

Co-fondateur de nokians.fr et fondateur de JollaFr.org. Meilleur Fan 2010 de la page Nokia France sur Facebook. Contrôleur Télécom et geek à plein temps (Windows / Linux). Vous pouvez me contacter personnellement : nsuffys [AT] gmail [DOT] com

10 Comments
  1. musiciens

    17 mars 2017 at 20 h 13 min

    Microsoft et nokia ont la même boîte de com :-)

  2. Hyet

    17 mars 2017 at 21 h 24 min

    J’espère qu’ils ont appris et que l’on se trompe. C’est un des problèmes qui a causé la perte de Nokia.
    Beaucoup d’innovations aujourd’hui chez les grands constructeurs était déjà présent chez Nokia. Mais seul ceux qui suivaient l’actualité Nokia en détail était au courant mais les autres non !
    Et surtout Nokia = pas d’application. Donc s’ils ne font pas une assez grande com’ pour faire comprendre au grand public que le système et le même que dans un Samsung et qu’il y a exactement les mêmes application s ça va être dur avec le grand public !

  3. EmmanuelM

    17 mars 2017 at 22 h 20 min

    Quelques points rapidement :
    1) Il faut être un peu patient et faire confiance dans la capacité de Foxconn (qui fabrique les terminaux si j’ai bien compris) à monter en charge rapidement (il le font bien pour Apple)
    2) Les premiers terminaux présentés sont avant tout destinés aux marchés des pays émergants (Inde, Chine, Bresil, …), qui sont les marchés les plus favorables à NOKIA (bonne image de la marque, transition vers les smartphones encore en cours, recherche de produits de qualité à prix raisonables …)

    Le problème que vont avoir pas mal de lecteurs du blog je pense sera que le Nokia 6 sera disponible en France au moment des annonces des modèles plus haut de gamme, il faudra se décider en l’achat d’un Nokia 6 dans l’été ou l’attente du haut de gamme pour Noel …

    • Nicolas

      18 mars 2017 at 11 h 46 min

      J’espère que Nokia ne fera pas l’erreur de mettre en boutique les Nokia 5 et 6 en ayant déjà annoncé d’autres plus haut de gamme.

  4. salomons

    18 mars 2017 at 10 h 39 min

    Jolla Sailfish sont les seuls héritiers du Nokia qu’on a connu, vivement Sony Xperia sous Sailfish et j’espère que vous diffuserez les news sur Nokians

    • Nicolas

      18 mars 2017 at 11 h 47 min

      On verra en temps voulu, en tout cas, ça sera sur JollaFr.org 😉

      • salomons

        20 mars 2017 at 13 h 52 min

        « on verra » du Nokia dans le texte !

  5. ymeunier

    18 mars 2017 at 11 h 36 min

    L’autre grande erreur de nokia et de ms, c’est d’avoir voulu innonder et occuper tout les segments. Nokia sortait plus de 20 modèles par an sans compter les variations locales. Apres il faut un support conséquent pour s’occuper de tout ca. D’où des coûts de fonctionnement élevé et une rentabilité moindres

    • Tom

      18 mars 2017 at 12 h 31 min

      Nokia/MS n’avaient pas trop le choix à l »époque, le but étant de populariser Windows phone. Les constructeurs « partenaires » étant attentistes, ils n’avaient pas d’autres choix que d’essayer d’inonder eux même le marché sur toutes les gammes.

      • cun ses rs

        26 mars 2017 at 18 h 22 min

        d’un autre coté, les rares constructeurs ayant adoptés M$ ont conclu aux désastre commercial de ces modèles … et évité le naufrage industriel en ignorant les prévisions (devant Apple en 2014 et n°1 en 2015) des spécialistes de la spécialité (corruption ?) et continué à développer une ligne Android … Nokia a toujours eut le choix et n’avait aucune raison industrielle objective à sauver la position de M$ dans la mobilité : à chacun son taff.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


six − = 4