A la une !, Tests, Withings

Test du Withings Go, le bracelet d’activité à 8 mois d’autonomie

6724 views 2 Comments

Le Withings Go est le premier objet de Withings né après l’achat de la marque par Nokia. C’est un bracelet connecté très simple, avec un écran en papier électronique permettant une autonomie de plus de 8 mois ! Le Withings Go permet de suivre son activité en comptant les pas, et vous permet également de suivre votre sommeil via l’application Withings.

Withings Go Nokians Bracelet Connecte

Spécifications

Le Withings Go est un bracelet d’activité très simple, il n’a pas de capteur cardiaque ou d’autres gadgets comme peuvent le proposer la concurrence… d’où son petit prix (environ 50 euros). Il est livré avec un bracelet en silicone et un clip ceinture.

Voici les spécifications complètes de ce bracelet :

  • Suivi des pas, de la course, des calories brûlées et de la distance parcourue
  • Analyse de la nage (étanche – profondeur 50m)
  • Analyse des cycles de sommeil via l’application
  • Pas de chargeur : jusqu’à 8 mois d’autonomie avec une simple pile CR2032 
  • Ecran E Ink™ haute visibilité
  • Se porte au poignet, en clip, en porte-clés ou dans votre poche
  • Compatible iOS et Android.

Le bracelet Withings Go est disponible en bleu, vert, rouge, jaune et noir.

Photos

Withings Go Nokians Bracelet Connecte-5 Withings Go Nokians Bracelet Connecte-7 Withings Go Nokians Bracelet Connecte-10 Withings Go Nokians Bracelet Connecte-13

 Design 2/10

Pour moi les photos parlent d’elles-mêmes. Il n’y a pas besoin de l’avis d’un expert de la mode pour se rendre compte que le Withings Go n’est pas très beau. Les personnes qui l’ont vu m’ont souvent dit qu’il ressemble aux bracelets qu’on reçoit à la piscine pour déverrouiller le casier. C’est tellement vrai !

Le Withings Go est relativement épais, et le bracelet en silicone n’est pas très classe. Je dois avouer que j’avais parfois l’impression qu’il faisait tâche quand j’étais au bureau en jupe et talons… mais il a au moins le mérite de susciter les curiosités. Avec la tenue de sport aucun problème, puisque certaines montres dédiées au suivi du rythme cardiaque sont dans le même genre.

withings julie

Confort 7/10

Au niveau du confort je n’ai pas grand-chose à lui reprocher. Le bracelet se met facilement et je n’ai jamais eu l’impression que je pouvais le perdre. Il n’est ni particulièrement lourd, ni particulièrement léger. Il s’adapte à toutes les tailles de poignets sans problème : j’ai moi-même un poignet très fin et le Microsoft Band taille S est trop grand pour moi, alors que le Withings Go est parfait lorsqu’il est serré au maximum. Le seul problème quand on le porte c’est son épaisseur car il peut être gênant avec un chemisier.

Les fonctionnalités 6/10

Le Withings Go est un bracelet très simple. Il ne propose au final que le comptage des pas et le suivi du sommeil… un suivi qui, je vous en parlerai plus tard, est finalement peu fiable.

Le comptage des pas

C’est la principale fonction de ce bracelet. Votre objectif est affiché sur l’écran en papier électronique et votre progression évolue au fur et à mesure de la journée. Si vous voulez bouger plus, ce bracelet vous motive à arriver à votre objectif en affichant continuellement le point où vous en êtes.

Withings Go Nokians Bracelet Connecte-11

Le suivi du sommeil

J’avais beaucoup d’attentes sur cette fonctionnalité étant donné que j’essaie d’optimiser mon sommeil depuis quelques semaines, mais je suis finalement assez déçue des données qui sont renvoyées.

Pour voir son sommeil, il est impératif de synchroniser le bracelet avec le téléphone, afin de retrouver les données dans l’application. Tout est automatique, vous n’avez rien à faire, il est inutile de lui indiquer quand vous allez au lit.

Les données affichées dans l’application sont très sommaires :

  • Un trait jaune sur les périodes où vous êtes éveillé (genre quand vous vous êtes levé au milieu de la nuit pour vous préparer un sandwich)
  • Un trait bleu clair sur les périodes de sommeil léger (vous avez un peu bougé, mais à priori pas hors du lit)
  • Un trait bleu foncé pour le sommeil profond (vous étiez dans le coma)

Le problème de ces données c’est qu’elles se font automatiquement et une période d’inactivité (séries dans le canap’) peuvent être considérées comme du sommeil. Dans mes résultats j’ai souvent vu que je dormais de 21h à 8h, alors que pas du tout… donc l’application me renvoi que j’ai dormi 11h… alors qu’en fait je n’ai pas fermé l’œil avant 2h du matin et que je n’ai potentiellement que la moitié de ce qui est annoncé.

sommeil withings

Le problème qui s’ajoute à ces données erronées c’est qu’il est impossible de les éditer. Impossible de dire que je ne me suis couchée qu’à 2h et non à 21h comme annoncé… c’est dommage car cela permettrait de rendre les données un peu plus proches de la réalité.

Grosse déception donc sur la fonction sommeil…

Les petits challenges entre amis

L’application, en plus de vous renvoyer les chiffres de ce que vous avez bougé et dormi, vous propose des petits challenges hebdomadaires entre amis. Cette fonctionnalité est bien moins avancée que sur l’application de Fitbit, mais elle permet de réellement se motiver. En effet, vous pouvez inviter autant d’amis que vous voulez pour les défier sur le nombre de pas que vous ferez dans la semaine. Je me suis bien amusée avec Christopher et Cédric, et eux comme moi avons parfois marché plus pour remporter la guerre ! J’ai profité du tapis à la salle de sport pour exploser mon objectif, et Christopher a marché en pleine nuit entre Opera et Porte de Versailles pour rattraper son retard ^^ C’est fun, et ça motive vraiment !

withings ecrans

Petite mention cependant à l’application qui bug pas mal, et au tchat des défis entre amis qui n’est pas très développé… C’est dommage, car c’est un réel atout pour l’utilisateur !

La fonction « montre »

Pour moi le Withings Go était avant tout une petite montre… car le cadran est rond et permet d’afficher l’heure. Attention, ce n’est pas le cas comme vous l’imaginez surement. Pour afficher l’heure il faut presser le cadran du bracelet et l’heure s’affiche quelques secondes. Il est impossible de configurer le bracelet pour qu’il affiche l’heure en continue. En effet, j’ai cherché des informations sur le site de Withings et il est indiqué que cela utiliserait trop de batterie. Quand vous voulez regarder l’heure, il vous faudra donc remonter la manche, appuyer sur le cadran, et deviner l’heure qui est affichée dans un format aiguilles mais sans aucun chiffre indiqué sur le cadran. C’est design mais pas hyper pratique.

Withings Go Nokians Bracelet Connecte-12

En conclusion

Je suis contente de ce petit Withings Go, qui me permet de me motiver au quotidien pour marcher un peu plus qu’à mon habitude et qui me permet de me rendre compte que certains jours je suis une vraie loque !

Au niveau du design je crois qu’il n’y a pas grand-chose à dire… on aime ou on aime pas… ou on s’y fait. Je n’ai pas trouvé d’accessoires permettant de rendre ce bracelet plus sexy.

Au niveau du suivi de l’activité, tout se passe bien et j’adore les défis entre amis. Je suis une vraie compétitrice et je suis capable de tourner en rond dans mon appartement, de sortir courir au milieu de la nuit, juste pour dépasser mes adversaires. J’aime bien les laisser croire qu’ils peuvent gagner, pour ensuite leur mettre une petite raclée ^^ On notera que l’intensité de l’effort n’est pas prise en compte contrairement à un bracelet du type Nike Fuelband ou un autre bracelet avec capteur de rythme cardiaque. Seuls vos pas sont mesurés : la muscu ça ne compte donc pas, mais la corde à sauter fait rapidement monter le compteur.

Au niveau du suivi du sommeil en revanche, je suis très déçue par la fonctionnalité. Le suivi n’est pas juste, et il n’est même pas modifiable. En général maintenant je regarde juste le nombre d’heures de sommeil profond que j’ai fait dans une nuit, et je considère que c’est correct à partir de 5h… pas vraiment idéal.

Au final je pense que ce bracelet mérite un 6/10 si on tient compte du petit prix auquel il est proposé. Je suis très contente qu’il soit waterproof et que la pile tienne plus de 8 mois, c’est super chiant de devoir recharger son bracelet tous les 2-3 jours et je suis bien contente que ça ne soit pas le cas ici. Je suis contente également de sa solidité, il n’a vraiment pas l’air fragile et c’est très important pour moi qui vais régulièrement au sport et qui ne fait pas vraiment attention. Je n’ai pas besoin de l’enlever car il n’est pas sensible à la transpiration.

Est-ce que je vous le recommande ? Oui si vous voulez bouger plus et vous motiver avec un objectif défini et que vous ne voulez pas dépenser beaucoup, non si vous comptez l’utiliser pour suivre votre sommeil. Pour ma part je vais continuer de le porter un peu, même s’il ne va pas du tout avec mes tenues.

J’espère avoir fait le tour des fonctions de ce bracelet ! N’hésitez pas à me poser toutes vos questions dans les commentaires de cet article ! :)

Author Bio

Julie

Co-Fondatrice de Nokians.fr // Nokia Champion 2012 / 2013 / 2014 // Ambassadrice de la marque depuis 2010 // MVP Windows Phone. Fan des innovations Lumia comme le chargement sans fil, l'appareil photo Pureview et le mode Continuum ! :)

2 Comments
  1. Nicolas

    7 février 2017 at 19 h 19 min

    L’écran e-ink, j’adore, par contre, le bracelet fait un peu trop grossier (je comprends qu’il faut protéger le cadran). Peut-être que ça passe mieux avec un bracelet noir.

  2. frankikiki

    8 février 2017 at 11 h 46 min

    Moi j’ai la vector watch avec une autonomie de un mois j’ai pris la version gris metal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit × 5 =