A la une !, Nokia

[Amazing Everyday] J’ai visité le centre de R&D de Nokia Paris-Saclay

7373 views 6 Comments

Le 5 octobre, j’ai eu la chance de visiter le centre de R&D de Nokia Paris-Saclay à l’occasion des Nokia Future X Days. Cet événement, qui se déroule tous les ans depuis plus de 10 ans maintenant, permet aux équipes de la marque de découvrir les projets de leurs collègues, aux partenaires de voir ce qui se prépare pour l’avenir et aux étudiants et découvrir le monde de la R&D. Chaque année donc, employés, partenaires et étudiants sont invités durant 3 jours à découvrir la face cachée de Nokia Bell Labs et à rencontrer les chercheurs.

nokians-nokia-bell-labs-4

Qu’est-ce que le centre R&D de Nokia ?

Le centre R&D de Nokia Paris-Saclay se trouve à côté de Paris et ressemble à une véritable petite ville. Pas moins de 4 000 employés travaillent ici, et tout est prévu pour faciliter la vie de chacun : supermarché drive in, salle de sport, …etc.

nokians-nokia-bell-labs-3

Le site héberge également le 2ème centre mondial de Nokia Bell Labs et se positionne comme le second site de R&D en Île de France après celui de Renault. Chez Nokia, le site Bell Labs Paris-Saclay est le premier site de R&D d’Europe en termes de volumes. Les chercheurs travaillent sur la 5G, l’IoT, la sécurité.

Nokia Bell Labs et une sorte de club d’excellence au sein duquel sont regroupés les meilleurs chercheurs au Monde qui sont à l’origine de pas moins de 8 prix Nobel ! Les travaux de recherche portent sur les enjeux fondamentaux des TICs – depuis l’augmentation de la bande passante ou de la réactivité des réseaux, à la gestion de la complexité des systèmes en passant par l’efficacité énergétique. Sur chacun de ces aspects, l’idée des chercheurs est de pousser les limites au-delà de ce qu’on penserait possible, leur slogan est de faire 10x mieux que l’excellence ! Ils sont dans une réelle dynamique d’évolution !

« The Future is very different from the past. »

nokians-nokia-bell-labs-2

Les Bell Labs existent depuis 1925, et on parle de près de 30 0000 brevets déjà déposés, avec une moyenne de 3 brevets par jour.

Jean-Luc Beylat, Président de Nokia Bell Labs France, nous a accueilli au sein de ses labos et nous a parl notamment des challenges de l’IoT (Internet of Things). Pour lui, de nouveaux services vont arriver avec les objets connectés car les besoins d’échanges de données deviennent totalement différents de ceux qu’on a connus jusqu’à présent. Une transformation majeure est en cours et les chercheurs de Nokia Bell Labs sont mis au défi de réduire les temps de latence, d’améliorer la stabilité du réseau et son efficacité énergétique, tout en proposant des solutions simples et adaptées aux besoins de l’utilisateur… Ils s’intéressent ainsi au futur des communications, quand les interlocuteurs ne seront plus tous humains ; ou au futur du contrôle des réseaux, qui devront s’autogérer et s’auto-configurer au maximum.

nokians-nokia-bell-labs-6

Le Monde du réseau est en constante évolution depuis 20 ans et Nokia travaille à inventer le futur. C’est la seule société européenne qui maîtrise tous les éléments des infrastructures réseaux  grâce notamment au rachat d’Alcatel-Lucent il y a quelque mois. Nokia dispose en outre d’une capacité unique d’innovation avec une force de frappe de plus de 40,000 ingénieurs qui développent les technologies du futur comme la 5G.

Pourquoi et comment se déroulent les Nokia X Days ?

L’événement Nokia X Days se déroule tous les ans pendant 3 jours.

nokians-nokia-bell-labs-5

La première journée est destinée aux employés. Il est important de casser les silos entre les équipes, et chacun est invité à découvrir les projets de ses collègues. C’est une bonne manière de casser la routine, de permettre à chacun de voir plus grand que le projet sur lequel il travaille.

La seconde journée est réservée aux partenaires. C’est lors de cette journée que j’ai été invitée. Un certain nombre de démos nous ont été présentées, et nous avons eu la chance de parler aux chercheurs pour comprendre leurs projets. C’était extrêmement intéressant, car ce ne sont pas du tout des démonstrations marketing mais bien des démonstrations très techniques de ce vers quoi peut tendre le futur. Je vous parlerai de ces démos un peu plus tard dans l’article.

La dernière journée est destinée aux étudiants. C’est une bonne manière pour Nokia de faire découvrir le Monde du réseau et éventuellement de donner envie à tous ces jeunes de rejoindre le groupe. Nokia recrutera plus de 500 personnes d’ici 2018 en R&D, et 300 postes sont réservés aux jeunes diplômés des grandes écoles d’ingénieurs.

Les démos

Durant les Nokia X Days, les chercheurs font donc des démonstrations des projets sur lesquels ils travaillent. Durant cette journée, pas moins de 16 démonstrations étaient présentées, je n’ai malheureusement eu le temps que d’en voir 3. Les chercheurs étaient réellement passionnés par leur sujet, et il était difficile de leur demander de synthétiser en 3 min des années de recherche.

Démo 1 : Orange Labs

Pour Nokia l’innovation se conçoit en s’ouvrant aux autres expertises et en partageant les expériences pour accélérer les développements. Ainsi 6 start-up sont hébergées sur le site de Nokia Paris-Saclay. Orange, client et partenaire de Nokia était notamment invité au cours de ces Future X Days à présenter une démo sur la virtualisation et le partage du réseau. Pour résumer l’idée, le chercheur nous a présenté sa solution comme le Airbnb du réseau.

nokians-nokia-bell-labs-8

Cette démonstration démontrait la simplicité de ce partage via la virtualisation des réseaux. En cas de besoin, il était possible de commander une antenne réseau en un clic et d’ajuster la capacité du réseau en fonction des besoins. Aucun technicien n’avait besoin d’intervenir, cette solution est rapide et efficace !

Démo 2 : Futur Spaces

Je crois que vous auriez été plus d’un à aimer cette démonstration. Avec l’évolution des objets connectés, des questions de sécurité se posent. A quoi ces objets ont-ils réellement accès si je les connecte à mon réseau ? Une faille de sécurité ne pourrait-elle pas permettre à un pirate d’accéder à la configuration de mon alarme ?

Nokia propose une solution qui permet aux utilisateurs domestiques ou d’entreprise d’avoir le plein contrôle de leurs objets connectés en automatisant la configuration et la sécurisation des réseaux qui connectent ces objets en gardant en permanence l’utilisateur dans la boucle… mais Nokia va aussi plus loin en virtualisant des réseaux et en permettant à deux localisations bien distinctes de créer ensemble un seul et même réseau local pour accéder à tout.

nokians-nokia-bell-labs-9

Pour illustrer cette démo : une TV qui nous montre tous les objets connectés au wifi. Certains sont dans un groupe, comme les gadgets connectés, et d’autres sont bien séparés du reste comme l’alarme, les volets, la lumière…etc. Cela permet de limiter les dégâts d’une faille de sécurité. Pour pousser la démo un peu plus loin, on m’a demandé de me connecter au réseau, et d’ensuite regarder dans Youtube les périphériques que j’avais à disposition. Dans la liste, une TV qui se situait tout à fait ailleurs sur un autre réseau (limite en Finlande quoi). J’ai casté ma vidéo sur cette TV, à l’aide d’une webcam on a pu voir que la vidéo que j’avais choisie était bel et bien diffusé là-bas… comme si la TV était connectée au réseau local !

Démo 3 : Analyse des réseaux sociaux

Cette démonstration était tout à fait dans l’ère du temps ! Un groupe de chercheurs travaille à faire ressortir des informations de l’immense bazar des réseaux sociaux. Ils ont fait une analogie avec le nombre de neurones, et selon eux Twitter aurait la même complexité que le cerveau d’un rat (un peu malade).

Leur but est de proposer un moteur de recherche dédié à Twitter, car Google ne peut clairement pas gérer la masse d’information qui transite sur ce réseau social. L’idée est de détecter en avance des sujets et informations importantes, de prédire des tendances, et même de remonter à la source d’une information plus facilement (qui est le premier à avoir parlé de ça).

nokians-nokia-bell-labs-1

L’algorithme présenté ne cherche pas à comprendre le texte, mais à chercher des similarités entre les chaines de caractères. Cela permet de comprendre le langage SMS bourré de fautes d’orthographe et de grammaire… une nécessité au 21e siècle malheureusement.

Marcus Weldon prend la parole

Marcus Weldon est le Président de Nokia Bell Labs au niveau mondial ! Il était présent pour les Nokia Future X Days et nous a donné sa vision de Nokia et du futur.

nokians-nokia-bell-labs-13

Pour lui, le réseau doit s’adapter au futur. L’évolution des 20 dernières années dans ce secteur sont insignifiantes en regard de ce qui va arriver maintenant avec l’IoT ; une quantité d’informations énormes doivent transiter, des informations utiles à analyser, et les temps de latence deviennent cruciaux ! En effet, il a parlé d’une réelle transformation des usages, qui va transformer la société et l’économie.

Pour lui, l’automatisation des objets simplifiera la vie, mais la rendra également plus sure ; et Nokia travaille donc à construire de plus grands réseaux, plus puissants, afin de permettre cette évolution. C’est une très belle vision, vous ne trouvez pas ?

Un grand merci à Nokia pour cette belle visite !

Author Bio

Julie

Co-Fondatrice de Nokians.fr // Nokia Champion 2012 / 2013 / 2014 // Ambassadrice de la marque depuis 2010 // MVP Windows Phone. Fan des innovations Lumia comme le chargement sans fil, l'appareil photo Pureview et le mode Continuum ! :)

6 Comments
  1. Nicolas

    21 octobre 2016 at 17 h 41 min

    Je rêve d’y travailler, même si c’est pour nettoyer les vitres 😀

    • lehulk

      21 octobre 2016 at 18 h 20 min

      petard moi aussi !!!

  2. redge73

    23 octobre 2016 at 21 h 33 min

    La majorité des brevets finissent aux oubliettes soit par coût d’accès prohibitif/exclusivité et accessible que 20ans après dans le meilleur des cas.
    Les autres accessibles, c’est les seules qui vaillent la peine et vivent encore pour moi, c’est le téléphone un pure standard mondiale ! Les autres outils sociaux actuels sont tout simplement juste de la fumisterie totalement propriétaire que cela n’aboutit à multiplier les réseaux sociaux sans se comprendre sauf en passant par des passerelles qui sont fermée aussitot car « violant » les droits d’auteurs/brevet » pour tenter de communiquer ensemble !
    C’est pas avec des brevets hermétique que la société humaine va communiquer ensemble mais plutôt se séparer ou rester dans leur coin comme actuellement sans un standard mondial comme le protocole http/https, e-mail/sms/mms/fax etc… les autres (à mon avis) n’ont tout simplement rien compris à part s’enrichir à court terme et leur invention(s)/brevet finissent au grenier ou enterré !
    Alors 40’000 ingénieurs pour quoi faire ? Combien valent la peine et combien travaillent réellement sans juste tirer/profiter en longueur leur recherche à 2 balles pour mener à rien tout comme une bonne majorité des kickstarter/indiegogo mais même certaines super prometteuse finissent dans le mur genre Jolla Tablet !

  3. Krusty

    24 octobre 2016 at 16 h 09 min

    Merci Julie de nous avoir fait partager cette journée fort intéressante.

  4. balthazartaz

    30 octobre 2016 at 2 h 19 min

    merci pour la visite , remarque donc R&D de Nokia Paris-Saclay tout en anglais (pas en français ) 😉

  5. Godobé

    30 octobre 2016 at 8 h 39 min

    Dirigeants incompétents sur le plan technique/technologique, managers qui travaillent la peur au ventre, sachant qu’ils ne tiendront pas les délais mais qui ne disent rien par peur du licenciement, voilà ce qui a fait sombrer Nokia à partir de 2005. Qu’en est-il maintenant ? Est-ce que les dirigeants sont compétents, ou bien ne font-ils que du directif sans rien y connaitre ?
    https://www.contrepoints.org/2016/10/29/270203-nokia-a-ete-tue-pression-peur-ne-faire-de-meme-entreprise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 × = vingt un