Actus, Nokia

Huawei développe son propre système d’exploitation avec des anciens Nokia

3269 views 24 Comments

Huawei-ouvre-un-nouveau-centre-de-RD-en-France

Le géant chinois Huawei serait actuellement en train de développer son propre système d’exploitation mobile, juste au cas où ses relations avec Google se détérioreraient. En effet, Huawei développerait secrètement son propre OS mobile avec une équipe composée d’anciens employés et localisés en Scandinavie.

Selon le blog The Information, le projet n’en serait qu’à ses débuts. Il pourrait s’articuler sur le code source d’Android avec une surcouche bien repensée. C’est Abigail Body, anciennement designer chez Apple, qui a été chargée de la concevoir. Huawei y aurait rajouté un tiroir d’applications et des couleurs plus vivides. Malheureusement on n’a pas plus d’informations pour le moment !

Entre le retour de Nokia, le lancement de Jolla il y a quelques années et bientôt l’arrivée des téléphones Nokia by HMD, on peut dire que les « anciens » Nokia ont eu une belle revanche sur leur petit fail Lumia.

via

RELATED ITEMS
Author Bio

Julie

Co-Fondatrice de Nokians.fr // Nokia Champion 2012 / 2013 / 2014 // Ambassadrice de la marque depuis 2010 // MVP Windows Phone. Fan des innovations Lumia comme le chargement sans fil, l'appareil photo Pureview et le mode Continuum ! :)

24 Comments
  1. thierry

    24 juin 2016 at 14 h 58 min

    Le retour de Nokia n’en est pas un, c’est juste des licences.
    Jolla est un fiasco.
    Samsung avait misé sur Tizen (sur base Nokia) au cas où il faudrait lâcher Android : bon courage pour en tirer quoi que ce soit.
    Et là, encore des anciens de Nokia qui sont mis à contribution pour faire quoi ? Une potentielle surcouche d’Android…

    Super les revanches, ça change tellement la face du Monde…

    Il faut regarder la réalité en face, Nokia a été essoré jusqu’au bout, il n’y a plus rien à tirer côté invention et innovation.

    • cris

      24 juin 2016 at 15 h 17 min

      tout à fait d’accord

    • air-dex

      27 juin 2016 at 4 h 13 min

      Attention tu sous-estimes quand même Tizen. L’OS des montres connectées de Samsung est Tizen et non Android Wear. Quant aux smartphones, la gamme Samsung Z sous Tizen est en train de faire ses preuves en Inde. La gamme en est déjà à son troisième smartphone et Samsung songerait à faire sortir ses Samsung Z d’Inde. Au niveau mondial, l’OS est 4ème (derrière Android, iOS et Windows) devant Blackberry.

      Certes ce n’est pas très reluisant. Certes Samsung est encore à fond sur ses Galaxy et ne semble pas vouloir plaquer le robot vert de sitôt. Certes Windows est encore 3ème OS mondial, ce qui n’a jamais été le cas d’un Tizen qui en est encore loin. Mais il ne faut jamais dire jamais. Il n’empêche que Tizen est discrètement en train de faire son trou et de se préparer pour le jour où Samsung décidera d’avoir plus d’ambitions à son sujet. La vérité est que grâce aux lucratifs Galaxy, Samsung se paye le luxe de bien prendre son temps de bien préparer son Tizen pour qu’il soit prêt le Jour J. Exactement comme Nokia avec Maemo dans la coulisse prêt à supplanter Symbian quand il l’aurait fallu (mais des changements de politiques en ont décidé autrement).

    • Godobé

      27 juin 2016 at 6 h 01 min

      Ouais, Samsung a déjà tenté d’imposer son OS maison. Vous vous rappelez de Bada, puis de Bada 2 ? J’ai eu le Samsung Wave 3, l’OS par lui-même n’était pas mal, en tout cas moi j’aimais bien, mais c’était la misère côté applis. Quand Apple a sorti le premier smartphone avec store, Google a réagi en sortant Android très tôt derrière, en s’ouvrant à tous les constructeurs, contrairement à Apple qui avait une autre vision, et voulait tout maitriser, software et hardware. Quant à Windows, on sait ce qu’il est advenu.
      Pour Tizen, j’ignore si c’est bien fourni en applis, moi je gage que tant que son store ne sera pas complet, par exemple Snapchat ne veut pas de Windows, comme d’autres d’ailleurs, mais tant que ces « gros » ne seront pas sur Tizen, Samsung ne prendra pas le risque de balancer Google, trop dangereux.

      • bandix400

        30 juin 2016 at 20 h 12 min

        « Pour Tizen, j’ignore si c’est bien fourni en applis »
        au pîre et à l’instar de Jolla, tizen a une couche de compatibilité Android, qui permet d’utiliser les programmes Android utilisant un code pas trop « border line ».

  2. MAROKIANS

    24 juin 2016 at 15 h 23 min

    Ils peuvent toujours rêver!

  3. y0tta

    24 juin 2016 at 15 h 31 min

    Hmm OBJECTION 😀 !
    Nokia avait de trés bons ingés le truc c’est que ces derniers avaient leur culture qui était à l’opposée de celle de M$ (dev embarqué, java etc). Cela fait un moment que certains disaient (et moi-même) qu’actuellement ce qui se rapproche le plus techniquement de feu symbian et s40 c’est android.
    Mais bon personne ne veut dire clairement qu’avoir choisi WP par rapport à la culture et au savoir-faire des ingés c’était une erreur, c’est mon opinion. Et on continue à se traîner ce boulet (désolé).
    Si on avait fait le choix technologique le plus aproprié et qu’on avait investi on en serait pas là ( et Paris serait déjà en bouteille par pack de 12 😀 ).
    Je pense que par rapport à ça, Nokia a pris 5 ans de retard (voire plus)
    Mais bon, maintenant qu’ils se sont alignés on verra mais c’est déjà trop tard pour le monde du smartphone.
    Par rapport à Huawei ou Samsung, c’est juste de la comm pour faire pression sur Google. Ils ont certainement quelque chose mais ils ne quitteront pas Android, le système (l’écosystème j’entends) tourne dèjà tellement bien. Rebooter sur un autre OS dans le marché actuel c’est suicidaire, BB10 en est un exemple malheureusement.

  4. @byKepler

    24 juin 2016 at 16 h 20 min

    Microsoft a eu du mal, BlackBerry, Firefox OS. Je n’y crois pas a leur réussite en l’état actuel des choses pour Huaweii. Bon courage à eux.

  5. serge

    24 juin 2016 at 17 h 02 min

    Ils n’effraient personne!

  6. Rajiv

    24 juin 2016 at 17 h 04 min

    @Thierry. Ton analyse frôle la perfection (Pour ne pas dire qu’elle est parfaite).

  7. Godobé

    24 juin 2016 at 17 h 23 min

    Nokia a commencé dans l’industrie papier, ensuite dans le caoutchouc (Nokian pneus), puis l’industrie des câbles, l’électronique, les télévisions, la téléphonie…
    En fait, Nokia est un groupe touche à tout, et à travers son histoire on se rend compte qu’ils coupent les branches qui ne rapportent plus, comme ils ont coupé la branche Windows mobile.
    Ils se sont souciés de nous, consommateurs, utilisateurs ? non, ils ont coupé la branche pourrie, et tant pis pour nous.
    Les ultras les suivront chez Android, jusqu’au moment ou ils arrêteront définitivement la téléphonie. Je crois que le secteur est un peu bouché sur Android, ils trouveront bien quelque chose. Ils pourraient se diversifier encore, aller dans le secteur de la confiserie par exemple, les fanas ultras n’achèteront plus que des bonbons Nokia, ils ne prendront plus de la Pie qui chante ou du Haribo, exactement comme ils prenaient Nokia chez Windows et comme ils reprendront du Nokia sur Android.
    Franchement, vous vous inquiétez pour Nokia, vous ? eh bien pas moi, ils feront bien autre chose.

  8. Kaelvin

    24 juin 2016 at 19 h 52 min

    A moins de faire un OS différent de iOS, Android ou Windowsphone. Peut-être seront nous surpris.

  9. Serge

    25 juin 2016 at 10 h 08 min

    C’est clair que j’ai l’impression que pour les 5 prochaines années minimum, la messe est dite question os mobiles. Android et iOS. J’ai toujours de l’espoir pour Windows 10 Mobile mais c’est plus un vœu pieux qu’autre chose.

    En revanche, des « couleurs vivides », je ne connaissais pas (Larousse non plus d’ailleurs 😉 ).

  10. Rajiv

    25 juin 2016 at 13 h 23 min

    @Serge. Vivide vient du latin Vividus (Plus vivement, de manière plus expressive). Pour designer ce qui est vif et éclatant…. Je sais que julie peut parfois se tromper, mais là non. Donc penses à mettre ton Larousse à jour

    • Serge

      25 juin 2016 at 14 h 07 min

      Au temps pour moi, « vivide » me semble (visiblement à tort) être un anglicisme taille XL et souvent une facilité de traduction.

      Cela dit, il reste introuvable sur larousse.fr ainsi que sur le site de l’ATILF.

      Amicalement,

      S

      • Godobé

        27 juin 2016 at 11 h 48 min

        Et là c’est pareil, « au temps pour moi », ou « autant pour moi » ? Il y a des débats sur internet, mais les deux termes peuvent s’utiliser, les arguments des deux camps tiennent la route.

        • Julie

          27 juin 2016 at 12 h 10 min

          On s’en fout, non ? 😀

          • Godobé

            27 juin 2016 at 17 h 20 min

            Oui, bon ben, j’avais envie de parler de quelque chose, à défaut de parler de Nokia/Windows :)

          • Godobé

            27 juin 2016 at 18 h 08 min

            Ou sinon, on peut parler de l’application Snapchat officielle confirmée sur le Windows store
            « Le support espagnol des Microsoft Lumia a confirmé qu’une application officielle Snapchat était en cours d’élaboration pour les Windows Phone. Mais elle n’a laissé filtrer aucun indice quant à une éventuelle date de disponibilité. »

          • Julie

            27 juin 2016 at 18 h 13 min

            Merci

    • Serge

      27 juin 2016 at 7 h 47 min

      Pardon pour le HS, on pourra continuer par mail s’il le faut, bien entendu.

      @Rajiv,, finalement, je suis mitigé : « vivide » n’existe vraisemblablement pas en français. Du moins, ni le Littré (ça va, comme référence) ni le dictionnaire de l’Académie Française (8ème édition, certes, mais bon, si on part de « vividus » en latin, je doute qu’il faille chercher dans les néologismes ; ça n’est donc pas non plus un référence pourrie), ni dans le Petit Larousse papier (2015, je n’ai pas eu accès à une version plus récente, mais je me dis que ça devrait suffire). Pour le Petit Robert, j’attends de le recevoir demain, parce que je veux bien laisser sa chance au produit :) (et que de toute façon, je n’avais pas de dictionnaire papier à la maison ; l’occasion faisant le larron…).

      En revanche, ni le Collins, ni le Larousse, ni WordReference ne traduisent « vivid » par « vivide » en français, mais par « vif, éclatant ».

      Je pense donc que mon intuition était la bonne : au mieux, c’est un néologisme (et visiblement, par si répandu dans les ouvrages de référence ; Wikimedia n’en faisant pas partie, je pense que nous serons d’accord sur ce point). Au pire, il s’agit bien d’un anglicisme, d’une traduction trop rapide.

      Le Petit Robert me donnera peut-être tort. Cela dit, je suis réellement positivement intéressé si tu as une source fiable de référence de ton côté (je veux dire par là que je ne suis pas dans le « c’est moi qu’à raison, na! » mais bien dans la curiosité linguistique).

      Après, je te rassure, ma remarque originelle ne se voulait en rien une critique du travail de Julie (ou de Nicolas), loin s’en faut. Si Julie a pu le prendre comme tel, je m’en excuse. Je voulais juste partager le sourire que j’avais esquissé en lisant le mot.

      Amicalement,

      S

      • Godobé

        27 juin 2016 at 11 h 42 min

        Tu sais, la règle vient de l’usage. Les anglicismes sont utilisés dans notre langage courant parfois longtemps avant d’être intégrés au dictionnaire par l’académie. Personne ne parlait de fin de semaine, ou de viande grillée au feu de bois, mais de week-end et de barbecue par exemple, longtemps avant que ces mots soient mis sur les dicos. Mais bien sur, ici même, des internautes sont choqués de l’emploi du terme device, ils voudraient qu’on utilise appareil, ou machine, outil… Et eux-mêmes, je suis sûr que ça leur arrive d’utiliser le mot « flagship » ou « phablette » par exemple. Quoique phablette est une contraction de phone (mot anglais) et de tablette (mot français). Tiens, actuellement on parle de couleur bleen (contraction de blue et de green, le bleu turquoise, couleur historique de Wiko). la pub VW parle bien de bluege. Il faut bien s’y faire aux anglicismes, ou aux contractions d’un mot anglais et d’un mot français.
        Tiens par exemple, rien que pour alimenter le débat, j’en lance une, moi, de contraction de deux mots français. je voudrais que mon prochain téléphone soit verange. Mais bon, j’arête là, avant de me faire rappeler à l’ordre, ce n’est pas l’endroit pour ce genre de débat ici.

  11. cyril

    25 juin 2016 at 16 h 13 min

    Tous les OS sont nés un jour et finiront par mourir un jour, par lassitude ou parce que un jour, un OS naitra bien pensé et bien marketé…
    J aime mon Jolla et mon lumia 1020, même depuis la maj sous W10 en insider, je ne me fait pas a Android que j ai installé en dual boot sur ma tablette WebOs, je ne l aime pas plus en natif sur les portables de mes enfants, et mon Iphone pro ne me fait pas kiffer, juste il est peu bugger et dans ce cadre c est le plus important.

    En clair des Os, y en a eu et y en aura, on ne demande tous qu’a voir et a trouver plaisir!

  12. air-dex

    27 juin 2016 at 4 h 28 min

    Traduction : ils développent un fork d’AOSP au cas où. Au mieux ils feront comme Amazon avec son Fire OS (équipant les appareils Amazon Kindle Fire). Peut-être réaliseront-ils ce que Nokia voulait sans doute faire avec les Nokia X (qui, soyons honnêtes, auraient déjà remplacé Windows depuis belle lurette sur les téléphones Nokia si ceux-ci n’avaient pas été vendus à Microsoft), qui sait ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 × = quatorze