Windows 10

Linux aurait-il été une source d’inspiration pour Windows 10 ?

4298 views 14 Comments

Microsoft-Loves-Linux-Openness-e1414168049882
Windows 10 apporte un lot de nouveautés que les versions antérieures n’ont jamais eu, améliorant ainsi l’expérience utilisateur. Les Linuxiens qui se sont essayés à Windows 10 ont remarqué quelques similitudes entre les deux systèmes d’exploitation.

La première similitude est l’utilisation de ce que l’on appelle un gestionnaire de paquets. En effet, sous Linux il est possible d’installer des logiciels à partir de dépôts, c’est à dire, à partir de magasins d’applications, comme c’est le cas sous Windows 10 avec le Windows Store. Sachez que comme sous Linux, il est possible d’installer des applications via un terminal de commande, Windows 10 intègre le gestionnaire GetOne exécutable sous PowerShell. Pour rechercher VLC il suffit de taper : Find-Package VLC , pour installer Firefox :  Install-Package Firefox.

La seconde similitude est l’utilisation des bureaux virtuels qui a fait ses débuts sous Linux avec KDE 1.0 en 1998. L’utilité des bureaux virtuels est de ranger les applications lancées bureau par bureau, offrant un meilleur confort d’utilisation.

La troisième similitude est l’utilisation d’une même plateforme sur plusieurs périphériques. Windows 10 se décline pour PC, tablette, Xbox, smartphone etc… Tout comme Linux que l’on retrouve un peu partout et peut-être même dans votre cafetière programmable.

La quatrième similitude est la barre de recherche de Windows 10 qui existe également sous Linux avec la distribution Ubuntu et son interface Unity. Sur ce point, Windows 10 va plus loin en proposant des résultats de toutes parts.

La cinquième similitude est l’aspect des fenêtres sans bord. Que ce soit sous KDE, Gnome etc… ce genre de design existe depuis quelques temps. L’avantage sous les bureaux Linux est que l’on peut choisir parmi plusieurs thèmes là où Windows 10 n’en propose pour l’instant qu’un.

A vrai dire, je suis Linuxien depuis plus de 10 ans et ma première expérience sous Windows 10 a été très bonne. Entre la simplicité d’installer des applications, un design épuré, l’optimisation générale de Windows 10… Je me suis cru sous une distribution Linux ! Après, la politique de collecte des données et le code fermé est un tout autre sujet…

RELATED ITEMS
Author Bio

Nicolas

Co-fondateur de nokians.fr et fondateur de JollaFr.org. Meilleur Fan 2010 de la page Nokia France sur Facebook. Contrôleur Télécom et geek à plein temps (Windows / Linux). Vous pouvez me contacter personnellement : nsuffys [AT] gmail [DOT] com

14 Comments
  1. JesmoDrazik

    7 août 2015 at 20 h 00 min

    C’est une très bonne chose que Microsoft s’inspire de ce qui se fait ailleurs. Tous les systèmes le font. C’est dommage qu’ils aient mit autant de temps à réagir pour les bureaux virtuels. Pour la barre de recherche qui va chercher un peu partout, c’est aussi le cas sous Unity. Je n’ai pas testé windows 10, mais unity remonte aussi des résultats du web.

    • Nicolas

      7 août 2015 at 20 h 03 min

      Il aura fallu un nouveau PDG qui dépoussière tout ça. Reste à changer toutes les mentalités, et là, c’est pas gagné.

  2. machiavel68

    7 août 2015 at 20 h 43 min

    Quand j’ai dit ça il y a un an, tout le monde se moquaient de moi.

  3. hinsolite

    7 août 2015 at 20 h 51 min

    Je ne suis pas « linuxien » pour deux sous mais le premier qui va passer par la ca gueules « linux n’est pas un os… »
    Le premier point : c’est la même chose depuis 8, voir même avant dans le principe de Win update (plus ou moins et pas aussi poussé, oui)
    Point n’2 là j’avoue me sentir con mais je ne le trouve pas ?! Pour sous les distrib linux classique c’est hyper simple a voir, la je ne trouve pas ?!
    Le point n’3 WTF ?! ca ne veut rien dire xD Win CE était déjà sur de nombreux supports (même des cafetières si on veut) et ceux depuis les années 90
    Le n’4 c’est ni plus ni moins que ce qu’on avait dans le 8 :/
    N’5 : Mouais c’est plus dans l’évolution de leur charte que de l’inspiration d’un concurrent je trouve.

  4. Sleipne

    7 août 2015 at 21 h 13 min

    Cet article va un peu vite en besogne. Une bonne partie des « nouveautés » étaient déjà là avant Windows 10 :

    1) les packages managers NuGet ou Chocolatey n’ont pas attendu Win 10 pour exister
    2) l’utilisation des bureaux virtuels -> pour le coup je suis d’accord, maintenant cette fonctionnalité arrive sur Windows après son arrivée de Mac OS, possible que l’inspiration vienne d’ailleurs 😉
    3) Windows 10 se décline pour PC, tablette, Xbox, smartphone -> quid de Windows CE, Win XP Embedded, Windows Mobile ?
    4) barre de recherche de Windows 10 -> ça fait un petit bout de temps que Windows fournit une zone de recherche dans le menu démarrer et permet de rajouter une barre de recherche (ex: Bing Desktop). Unity s’inspire par ailleurs du moteur Spotlight qui existe depuis près de dix ans sur Mac. Ici encore l’inspiration vient peut-être d’ailleurs.
    5) aspect des fenêtres sans bord -> je n’ai pas très bien compris cette similitude sachant qu’actuellement Gnome ou Unity (KDE?), par défaut, proposent plutôt des effets glossy qui ne ressemblent pas du tout au style épuré qu’on a vu apparaître avec Metro, iOS, le Material Design de Google et bien entendu les design de sites web. Là encore, l’inspiration de Linux est peu probable. D’autant que des fenêtres sans bord et des thèmes personnalisables existaient déjà dans les Windows jusqu’à XP 😉

    Comme on le voit, les évidences sont parfois trompeuses. Les inspirations ne datent pas de Windows 10 et ne viennent pas toujours de Linux. En vérité ils s’inspirent mutuellement (ex: le bouton K de KDE 😉 )
    De mon avis de geek, les inspirations récentes de Linux (et du libre en général) viendraient plutôt d’ailleurs :
    – la plus grande importance donnée aux standards et aux normes (autrement dit, ne plus refaire comme IE)
    – l’arrivée prochaine du Windows Server sans interface graphique (juste en ligne de commande)
    – enfin, énormément de projets open source publiés par Microsoft ces dernières années (quand Google a de plus en plus tendance à fermer son écosystème Android basé sur Linux)

    Et c’est peut-être ce changement d’esprit chez Microsoft qui pourrait redonner goût aux développeurs de travailler sur Windows 10 (après être parti sur OSX, Android ou simplement Linux)

  5. Sleipne

    7 août 2015 at 21 h 23 min

    PS: pour compléter la réflexion amorcée par hinsolite, voici l’évolution du design des boutons sur Mac :
    https://twitter.com/manabuueno/status/629500367215050752
    L’évolution reste similaire côté Windows.

  6. Fabrice

    7 août 2015 at 22 h 05 min

    Pour info, on peut depuis longtemps mettre Windows server en version ligne de commande, sans interface graphique

  7. iMe

    8 août 2015 at 11 h 23 min

    Si Microsoft pouvait aussi se défaire des enjeux financiers et combler ses vulnérabilités vis à vis des virus!

  8. Massis

    8 août 2015 at 12 h 11 min

    Je suis linuxien depuis 1999 mais je fais la différence entre noyau/OS et GUI. Les bureaux virtuels existent depuis les années 90. Cet article confond allègrement OS et UI, ce qui m’étonne de la part d’un utilisateur chevronné de Linux 😉

  9. vinc17

    8 août 2015 at 12 h 27 min

    Pour les bureaux virtuels, Fvwm le faisait au moins depuis 1995 (quand j’ai commencé à l’utiliser), et probablement même avant (première version en 1993), car le « v » de « Fvwm » signifie « virtual ».

  10. vinc17

    8 août 2015 at 12 h 41 min

    Et sous RISC OS, il y avait l’utilitaire !WorkSpace pour avoir des bureaux virtuels depuis 1992.

  11. Chloée

    8 août 2015 at 19 h 04 min

    Linux est utilisé comme système embarqué dans beaucoup d’appareils, télé, modem, gps, etc…
    Dès 2003 Microsoft fait appel en partie à Linux. Le fait de pouvoir compiler le noyau Linux avec des options spécialement adaptées au matériel cible donne aux développeurs de nombreuses possibilités d’optimisation. La différence essentiellement de Linux par rapport à d’autres systèmes d’exploitation concurrents est d’être 1 système d’exploitation libre apportant 4 libertés aux utilisateurs définies par la licence publique générale GNU. Utiliser le logiciel, le modifier pour adapter à ses besoins et le redistribuer sous certaines conditions précises. L’ouverture du code source 1 des 4 critères correspondant à la notion de logiciel libre. Depuis 2009 Microsoft contribue au noyau Linux donc ce n’est pas nouveau.

  12. thierry

    10 août 2015 at 10 h 33 min

    Non vraiment, Nokians, faut arrêter de traiter des sujets qui vous dépassent…

    1> Si la notion de dépôt en tant que tel est plus ancienne sous Linux, le déploiement par package et dépendance existe depuis Windows 98 (voire 95).

    2> Même mon Amiga avait un bureau virtuel, ça date pas de Linux.

    3> Je rejoind Sleipne, et j’ajoute que le noyau NT est multiplateformes : x86, x64, ARM, PowerPC, MIPS, etc. Windows CE et Embeded tournent sur de multiples supports : PDA, smartphones, distributeurs de billets, pompes à essences, automates, bornes interactives, etc.

    4> T’as jamais utilisé BeOS 😉

    5> T’as jamais utilisé Windows Blind et ses thèmes de mauvais goût 😉

    Linux, en tant qu’OS, a apporté une grosse pierre à l’édifice de l’Informatique, de là à dire qu’il est la source d’inspiration de Windows faut pas trop déconner. Il suffit de regarder les premières versions de KDE pour s’en convaincre, par exemple 😉 N’y avait-il pas une distribution nommée Lindows a une époque ?

  13. Anon

    11 août 2015 at 11 h 45 min

    Ouai enfin si on compare windows et linux juste pour la « ressemblance » ou une ou deux features qui sont présentent dans les deux OS, vaut mieux s’abstenir de faire un article peut être.
    Windows s’inspire de linux et OS X tout comme OS X s’inspire de windows et linux tout comme linux s’inspire de windows et OS X, mais pour le coup, certaines features ont vraiment tardées à venir sour certains OS.
    Secondo, le gestionnaire de paquet, ça me fait peur. Sous linux, si on a un peu d’expérience avec plusieur distributions, on remarque que certains gestionnaires de paquets sont meilleurs que d’autres, et certains proposent une meilleur gestion des packets et des dépots. Comment les packets vont être gérés sous windows ? quel types de logiciels seront disponnible ? Sachant que sur windows il y a toujours eu des installeurs, qui pour la plupart essaient d’installer des adware ou des logiciels qu’on ne veut jsute pas, comment seront gérés ceux-ci ? Pas mal de question sur l’utilisation de ce truc.
    Après de façon général, il manque énormément de chose au DE de windows pour rivaliser avec ceux de linux. Quand vous pourrez faire un alt + click gauche ou droit pour bouger la fenêtre ou la redimenssioner, vous me rapellerez.
    Et puis faut pas oublié toute la question de sécurité de rapidité, de fiabilité qu’il y a derrière linux et qu’on ne peut pas retrouver sur windows.
    Windows est un bloatware qui prend 40GB d’espace disque. Linux peut tenir sur 40MB (voir barebone OS).
    le jour ou on pourra enlever la moité des éléments de cette liste, alors je reconsidèrerai windows. Mais pour l’instant : haha, windows.
    http://www.whylinuxisbetter.net/

    et ils auraient dû trouver autre chose que le NTFS, depuis le temps, je me demande pourquoi ils l’ont pas viré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 − trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.