Actus, Nokia

[Hommage] Au revoir Matti Makkonen, créateur du SMS

3204 views 10 Comments

97945.160303-Matti-Makkonen

Surnommé « l’inventeur du SMS à contrecœur », le Finlandais Matti Makkonen s’est éteint, fin juin, à l’âge de 63 ans. Il était considéré comme le pionnier du texto et a été le premier à imaginer un système d’échange de messages sur le réseau mobile alors qu’il travaillait dans les télécoms en 1984. Il n’a jamais déposé de brevet, et a toujours soutenu que cette technologie de communication était une invention collective.

Si le premier message écrit envoyé à un téléphone à partir d’un ordinateur date de 1992, Matti Makkonen préférait mettre en avant l’ouverture du texto au grand public. « Le vrai lancement du service, tel que je le vois, date de la sortie par Nokia du premier téléphone facilitant l’écriture de messages [le Nokia 2010, en 1994] », expliquait-il.

La mort de Matti Makkonen est symbolique, puisque aujourd’hui le SMS est peu à peu remplacé par les applications de messagerie comme WhatsApp et Facebook Messenger. Je me rappelle des premiers SMS qu’on s’envoyait, à l’époque où ils étaient encore payants… certains avaient des stratégies pour les réduire au maximum comme par exemple en collant des mots, en mettant des majuscules pour enlever les espaces. Souvent c’était incompréhensible… Ma mère avait aussi sa technique ; elle m’envoyait simplement « 16 » par exemple pour me demander si il fallait me récupérer à 16h au lycée ; c’était pire que du morse avec elle (ça l’est toujours un peu d’ailleurs).

matti-makkonen-father-of-sms-fb-_1435742070_1435742074_600x315

Vous souvenez-vous de vos premiers SMS ? Des abréviations que vous utilisiez pour les raccourcir au maximum ? Est-ce toujours le cas ou écrivez-vous le texte en entier maintenant ?

via

Utilisez vous plus souvent les SMS ou les logiciels de messagerie instantanée style WhatsApp ou Facebook Messenger?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
RELATED ITEMS
Author Bio

Julie

Co-Fondatrice de Nokians.fr || Nokia Champion 2012 / 2013 / 2014 // Blogueuse sur la marque depuis 2010 // MVP Windows Phone || Fan de cochons d'inde et de cuisine (www.recettesdejulie.fr)

10 Comments
  1. Pierrot

    2 juillet 2015 at 14 h 16 min

    On était limité à une soixantaine de caractères avant de passer à deux textos lol c’est la bonne époque maintenant tout est dans la démesure

    • wanou

      5 juillet 2015 at 14 h 42 min

      En fait c’était 160/140/70 caractères selon les lettres utilisés. un « à » dans le message c’était 140 un « @ » plus que 70 !

  2. al

    2 juillet 2015 at 14 h 52 min

    Merci pour ce texte!

  3. Rayane

    2 juillet 2015 at 15 h 20 min

    Les sms son une belle invention

  4. krusty

    2 juillet 2015 at 16 h 46 min

    Le raccourcis que j’ai le plus utilisé est la majuscule C pour « C’est ». Non seulement ça permettait de gagner des caractères mais surtout faire une apostrophe était assez pénible à l’époque des claviers uniquement numérique.
    J’ai également beaucoup utilisé le chiffre 1 pour écrire par exemple « un pain » -> « 1 p1 »
    Il m’arrive encore d’utiliser ces raccourcis mais c’est de plus en plus rare. Le fait de ne plus avoir à compter les sms (merci l’illimité) et l’écrite assistée des smartphones sont passés par là.
    Malgré tout je déteste l’écriture dite sms. Je déteste devoir lire un sms à haute voix pour comprendre ce qu’il veut dire.

  5. Pyram

    2 juillet 2015 at 17 h 57 min

    Belle invention que ces sms. J’écris toujours sans aucune abréviation, il faut prendre le temps de vivre. Aucune messagerie sur mon Lumia 640, je n’ai toujours pas compris les avantages par rapport aux sms.
    Le Nokia 2010, mon tout premier portable avec un abonnement Itinéris de France Télécom à l’époque et il n’y avait pas de forfait, c’était facturé au temps passé. Je l’ai toujours. Il était livré avec une grosse et une petite batterie.

  6. Matt625

    2 juillet 2015 at 18 h 04 min

    R.I.P

  7. Djo830

    2 juillet 2015 at 18 h 14 min

    Grande invention que le sms, à l’époque je me rappelle que des fois la conversation s’arrêtait en plein milieu suite au manque de forfait d’une des deux personnes…

  8. broufr

    3 juillet 2015 at 17 h 57 min

    @Pyram
    Whatsapp et autres sont pratique quand on a des contacts à l’ étranger ou que soi même on est à l’ étranger. On trouve toujours une connexion wifi et ça évite les couts supplémentaires du sms international.
    Merci pour cet article car cela nous parait tellement banal aujourd’hui qu’ on en oublie le côté magique de l’ instantanéité.

  9. a.retore@live.fr

    4 juillet 2015 at 20 h 31 min

    Et, C’est pour cela que les vidéos athée-technologies diffusée sur les réseaux sociaux, me sidèrent :( « Avant sans les smartphones on avait un contact humain, si j’avais utilisé mon tel je n’aurais jamais pu le/la rencontrer…blablabla » Like, like, like #tellement vrai

    J’ai encore du mal à réaliser qu’on utilisait des sms limités où on passait plus de temps à abréger le message qu’à écrire pour éviter de faire exploser son forfait. C’est passé tellement vite !

    On se débrouillait aussi assez bien pour dénicher des offres comme le service ten et réduire drastiquement le prix du forfait qui coutait 10€ pour 200 sms et internet illimité.

    Le sms est juste génial pour les sourds comme moi, on ne réalise pas à quel point ça nous aide, c’est devenu plus facile de se donner un rdv, prévenir une absence, de se contacter à l’autre bout du monde. J’ignore comment ils faisaient à l’époque. C’est comme l’électricité a ses début. Revenir en arrière ? Le beau vieux temps ? Non, jamais.

    Ainsi, je remercie tous les auteurs, initiateurs de ces petites inventions. :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


neuf × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.