Nokia

Nokia préparait en plus d’un smartphone, une tablette sous Meltemi

1006 views 24 Comments


Un livre d’anciens de Nokia révèle quelques informations sur les projets secrets de Nokia dont le fameux projet Meltemi, jamais officiellement annoncé.

Meltemi était un système d’exploitation, basé sur Linux, développé en Finlande et en Allemagne par Nokia entre 2010 et 2012. Il visait à remplacer S40 sur les terminaux bas de gamme. L’arrivé de Stephen Elop en tant que PDG de Nokia a eu raison du projet qui n’aura jamais vu le jour alors qu’il était au point d’être finalisé.

Nous apprenons dans ce livre qu’en plus d’un smartphone, une tablette était aussi en développement. Un tablette de 7 pouces qui aurait été proposée à environ 250€. La particularité de Meltemi est que le système d’exploitation aurait été capable de faire tourner les applications Android et iOS. A cette époque, le PDG de Nokia, Olli-Pekka Kallasvuo, voulait faire de Meltemi un projet important pour la marque et pensait à déployer Windows Phone 7 sur des terminaux moins chers.

Le projet avorté Meltemi, arrêté le 22 juin 2012 pour une mise sur le marché prévue fin 2012, aurait coûté entre 50 et 100 millions d’euro… Quel gâchis !

Traduit du Finnois : « Nokia kehitti Meltemi-tablettia: Valttina Android- ja iOS-yhteensopivuus« .

RELATED ITEMS
Author Bio

Nicolas

Co-fondateur de nokians.fr et fondateur de JollaFr.org. Meilleur Fan 2010 de la page Nokia France sur Facebook. Contrôleur Télécom et geek à plein temps (Windows / Linux). Vous pouvez me contacter personnellement : nsuffys [AT] gmail [DOT] com

24 Comments
  1. inazuma

    8 octobre 2014 at 19 h 34 min

    C’est marqué taduit non pas traduit.

  2. salomons

    8 octobre 2014 at 19 h 40 min

    C’est ce qu’on appelle une erreur de pilotage

    • Nicolas

      8 octobre 2014 at 19 h 46 min

      Bon sinon, vous pensez quoi de la news ? 😀

      • bandix400

        9 octobre 2014 at 10 h 51 min

        – que tu te fais du mal,
        – que tu te fais même beaucoup de mal,
        – que Nokia avait perdu foi en ses ressources (lorgner vers WP7 alors qu’il n’existait même pas et que leur savoir faire était 10X supérieur à celui de M$),
        – que ce serait sympas qu’ils mettent en open source les machines virtuelles IOS/Dalvik qu’ils avaient développés
        – qu’une bande de Nokians, présent sur Nokians avant les Winfans sectaires et myopes charriés par WP, avaient à peu prêt la même vision/analyse de l’avenir avec (disparition du secteur mobile&device) ou sans (projet qui ont fait le succès de ses concurrent) M$.Älop,
        – que cette histoire est définitivement close, à la grande satisfaction, semble-t-il de Nokia (enfin des actionnaires, pas des salariés) lui même.
        Cela s’appelle la décadence: sur le secteurTelephonie, Nokia était devenu une entreprise décadente.

        • mousse04

          9 octobre 2014 at 13 h 44 min

          « qu’une bande de Nokians, présent sur Nokians avant les Winfans sectaires et myopes charriés par WP, avaient à peu prêt la même vision/analyse de l’avenir avec (disparition du secteur mobile&device) ou sans (projet qui ont fait le succès de ses concurrent) M$.Älop, »

          Tu parles de ces même Nokians qui disaient que Elop était le pire PDG que Nokia n’ai jamais eu alors que finalement celui (ceux?) d’avant n’avai(en)t pas plus foi en Nokia que lui ?

          • bandix400

            10 octobre 2014 at 10 h 54 min

            Ce n’est pas contradictoire : le précédent certes ne semblait plus avoir foi en Nokia, mais le suivant n’eut foi qu’en M$, au mépris de l’investissement de ces équipes envers Nokia … Imagine Peugeot engageant Carlos Ghosn pour se redresser et finir bradé à Nissan … pour assembler des plateformes Datsun, et distribué comme une marque Low-cost.

  3. mat68

    8 octobre 2014 at 20 h 18 min

    Tout comme Nokia aurait pu faire du n9 un flagship et en poussant aurait pu avoir à la Blackberry un moyen de faire tourner les Apps Android et debian. On ne réécrit pas l’histoire cela restera une deception même si finalement Windows phone est un très bonne alternative à Android ou Ios. Ensuite je trouve que BB10 est un os de très grande qualité.

    • supion

      9 octobre 2014 at 0 h 45 min

      Ce projet meltemi a fondu comme neige au soleil. (humour)

  4. P'tit QuinQuin

    8 octobre 2014 at 20 h 23 min

    Mercide bercer nos oreilles avec des mots si agréables à entendre (Nokia, Meltemi,…)…. :)
    Mais pourquoi retourner le couteau dans la plaie ? :(

    Ambivalence.

  5. Marc

    8 octobre 2014 at 21 h 01 min

    D’un autre côté, BlackBerry OS10.0 devait être un miracle en permettant de lancer des applications venant directement d’Android. On peut dire ce que l’on veut, on peut réinventer le monde, on peut tout écrire. La réalité reste hypothétique.
    Après, on peut aussi se dire que si Nokia avait choisi Android, il serait encore (peut-être) sur le marché du smartphone, mais en vendant des smartphone avec Google Maps, c’est Here qui ne serait peut être plus… Bref : Si Paris Bouteille tout ça…

  6. trimalo

    8 octobre 2014 at 21 h 28 min

    Si seulement, Nokia forever, ils vont nous surprendre… Et taper fort, début 2015 ou fin 2014?

  7. Chloée

    8 octobre 2014 at 21 h 44 min

    Je pense que Nokia n’a pas dit son dernier mot, d’après les accords signés avec Microsoft il faut attendre 2016. Je pense qu’il nous réserve des nouveautés technologiques, pour l’instant il travaille alors patience. J’ai envie d’y croire car Nokia pour moi c’est une référence…

  8. AlexShrez

    8 octobre 2014 at 22 h 29 min

    Quand Stephen Elop est parti de Microsoft pour être PDG de Nokia en 2010 il est claire que le plan était d’implanter Windows phone solidement à la marque pour racheter plus facilement 4ans plus tard. Et c’est sur que l’OS made in Nokia pour smartphone devait déranger Microsoft 😉

  9. Samfichier

    9 octobre 2014 at 0 h 15 min

    Gros gros gâchis… encore des gratte papiers qui flingue des années de boulot…

  10. Stark de Jesus

    9 octobre 2014 at 0 h 29 min

    Si jetais une fille, je pense que je commencerai déjà á pleurer. C’est vraiment le couteau dans la plaie.

  11. lehulk

    9 octobre 2014 at 18 h 54 min

    La particularité de Meltemi est que le système d’exploitation aurait été capable de faire tourner les applications Android et iOS.

    comme BB10 et sailfish? une accroche marketing qui ne va pas bien loin,car en fait ce ne sont que quelques applis

    • Nicolas

      9 octobre 2014 at 19 h 20 min

      Mise à part quelques applications made in google comme YouTube, la compatibilité avec les apps Android est très bonne. En tout cas, celles que j’utilise sur mon Oneplus fonctionnent bien sur mon Jolla.

      • bandix400

        10 octobre 2014 at 11 h 08 min

        forcement, Le Oneplu utilise une saveur AOSP (ROM CM11) d’android, et si tu n’as pas installé les Google Apps, tu te retrouves avec les même stores que le Jolla. Maintenant on peut aussi installer les G-Apps et avoir accés aux appli « G-Apps dépendante » (Sygic par exemple). Mais installer les G-Apps sur un Oneplus-one, c’est quand même une hérésie, autant acheter un Nexus 😉

  12. eric691

    9 octobre 2014 at 20 h 25 min

    Il ya dans toutes les boites du monde des projets avortés. Heureusement que l’ ex leader mondiale de la téléphonie avait travaillé sur des projets liés à la mobilité. Dans le cas contraire on n’aurait en a faire qu’a une boite gérée par des incapables notoires. Ce qui n’était quand même pas tout a fait le cas, le semble t’il

  13. proffessionnel

    9 octobre 2014 at 21 h 37 min

    Meltemi capable de faire tourner les appli iOS ? Hahahahahah , affabulation d’un geek qui croit tout ce qu’on lui raconte, tu n’y connais vraiment rien.

    Comment peut on oser dire ça , suffit de voir le carnage qu’est la compatibilité Android (os ouvert et open source) sur BB OS et Sailfish , pour comprendre qu’une appli iOS est impossible , d’autant plus que les applis iOS ne tournent pas dans une machine virtuelle comme Dalvik.

    Vous faites de la propagande avec vos propos mensonges.

    • air-dex

      10 octobre 2014 at 15 h 55 min

      « Comment peut on oser dire ça , suffit de voir le carnage qu’est la compatibilité Android (os ouvert et open source) sur BB OS et Sailfish , pour comprendre qu’une appli iOS est impossible, d’autant plus que les applis iOS ne tournent pas dans une machine virtuelle comme Dalvik. »

      Pour le coup je me demande qui a mal compris. Au contraire ça coule de source. Au risque d’en surprendre certains, de larges parties du code de XCode et des OS d’Apple sont open-source ! Cela se passe sur ce site : http://www.opensource.apple.com/ Du coup Nokia a dû récupérer les sources d’iOS à cet endroit, étudier comment iOS fonctionnait, trouver une solution pour faire tourner une appli iOS hors iOS ou émulateur iOS et mettre ça dans Meltemi. Pour les applications ils n’avaient plus qu’à trouver un accord commercial avec Cydia et/ou faire une section iOS sur leur Nokia Store et c’était bon. Bref c’est largement possible techniquement. Après il y aurait peut-être eu des problèmes de droit ou autre chose mais techniquement c’est crédible.

      P.S. @ Bruno « sfbubu » : toi qui connais Apple infiniment mieux que tout le monde sur ce site, n’hésites pas à rectifier si j’ai dit des âneries.

      • b@ndix400

        10 octobre 2014 at 20 h 24 min

        Ce n’est pas si trivial : OSX est un fork de netBSD et les kernels linux et BSD ont bien divergés or l’interface qui gèrent les syscall bsd n’est pas compatible avec celle de lnux (alors que l’inverse est vrai : http://www.netbsd.org/docs/compat.html ), mais ce n’est pas irréalisable. Ensuite après ce gros boulot sur le kernel, il reste encore les lib propriétaire de l’interface graphique Darwin : c’est tout le boulot qu’essaye d’effectuer le projet Darling : http://www.darlinghq.org/

  14. Bruno

    10 octobre 2014 at 13 h 05 min

    Avec des si on coupe des branches

  15. air-dex

    10 octobre 2014 at 16 h 06 min

    😥 , comme d’habitude. On ne va pas refaire une énième fois l’Histoire, avec Nokia qui aurait mieux fait de persister sur MeeGo au lieu de choisir WP7, que même Symbian^3 aurait fait mieux que WP7 (pour rappel S^3 s’était mieux vendu que WP7 pendant Q4 2010 avec 4 millions de S^3 contre seulement 1,5 pour WP7), qu’on est passé à côté de merveilles téléphoniques comme le Nokia Lauta, etc. C’est désormais loin tout ça.

    Et puis de toutes façons MeeGo et Meltemi ont leur place dans le nouveau Nokia où les deux renaîtraient de leurs cendres dans un Cloud OS. Au final rien n’est perdu. :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 − six =