Lumia

Android fait les beaux jours de Microsoft

2476 views 19 Comments


Android est une mine d’Or pour Microsoft. Le géant américain a empoché, l’année dernière, un peu plus d’un milliard de Dollars grâce à divers brevets.

En effet, Microsoft possède plus de 200 brevets nécessaires à la production de terminaux sous Android, ce qui agacent son concurrent Samsung. La somme d’un milliard de Dollars est supérieure aux revenus des divisions Xbox, Skype et Windows Phone combinées.

Bien évidement, Samsung ne va pas se laisser faire et va sûrement décider de mettre un terme à cette situation et ainsi passer devant les tribunaux. Le combat risque d’être long !

Via

Author Bio

Nicolas

Co-fondateur de nokians.fr et fondateur de JollaFr.org. Meilleur Fan 2010 de la page Nokia France sur Facebook. Contrôleur Télécom et geek à plein temps (Windows / Linux). Vous pouvez me contacter personnellement : nsuffys [AT] gmail [DOT] com

19 Comments
  1. jlsfamily

    6 octobre 2014 at 22 h 10 min

    En même temps Samsung commence a être en perte de vitesse d ou l agacement !

    • Nicolas

      6 octobre 2014 at 22 h 14 min

      Ils ont encore de la marge… Quoique, il ne manque plus que Xiaomi s’impose dans le monde :)

  2. hinsolite

    6 octobre 2014 at 22 h 53 min

    Article rédigé à la va vite pour troller :p

    Microsoft gagne bien plus que cela, la somme d’un milliard c’est uniquement pour samsung. Certes, c’est le plus gros vendeur d’androphone mais les autres cumulés ca fait bien plus d’un milliard 😉

  3. aiyazen

    7 octobre 2014 at 7 h 11 min

    Trop de suprématie de Android dans le monde…un peu de diversité c’est mieux pour tout le monde et pour Jolla aussi.

    • bandix400

      7 octobre 2014 at 9 h 18 min

      Marrant que cette évidence de Winfan ne le soit plus dès que l’on aborde le monde du PC ; ça sonne pourtant aussi bien :
      -Trop de suprématie de Windows dans le monde …un peu de diversité c’est mieux pour tout le monde et pour tous les linux aussi.

      Bref si le monopole Wintel-PC serait un mal nécessaire, alors une suprématie Google ARM peut bien l’être aussi ; surtout que Google, quand t’en veux plus, tu peux encore te tourner vers de l’AOSP ; essaye donc la version WOSP de Win10, histoire de ne pas balancer toute ta vie privée à M$ !

  4. eric691

    7 octobre 2014 at 9 h 14 min

    Cela démontre année après année qui a inventé quoi. Certes Microsoft n’a pas été leader dans le mobile, mais la faute est très largement partagé selon moi avec ses deux principaux partenaires historiques : Intel et AMD. Aucun des deux n’a proposé de véritables puces mobiles, performantes (ils savaient faire), mais surtout économes… Guère mieux que deux heures d’autonomie sur un portable, 3h30 sur un modèle hors de prix, alors qu’un banal téléphone Nokia tenait plus d’une semaine. Intel a mis toutes ses forces dans la bataille depuis environ deux ans, mais même s’ils commencent a proposer une vrai alternative a ARM, les centaines de millions d’utilisateurs Android ne seront pas forcement facile a faire switcher chez MS. La responsabilité est veulent partagé.

    • bandix400

      7 octobre 2014 at 10 h 04 min

      Je ne partage pas du tout ton point de vue car M$ est seul responsable de son éviction du monde des smartphones, alors qu’il en était l’acteur principal par défaut :
      – WM5 puis WM6/6.5 existaient sur ARM (soc XScale entre autre) bien avant l’arrivée de l’Iphone (regarde la production Qtek ou HTC http://www.cnetfrance.fr/produits/qtek-s100-39222150.htm : 2005). C’est juste que M$, qui avait encore plus la grosse tête, n’a pas été foutu de faire un environnement spécifique aux PDA, avec de grosses icone (des icones en 44X44px sur un écran de 3″ et en 240X320 même avec un stylet, faut viser juste) pour les invoquer avec les doigts ; il s’est contenté de compiler une version ARM de W95. Même si des acteurs de ce marché proposaient déjà des surcouches plus pratique ( https://www.youtube.com/watch?v=AospAXcuh2Q ) ou si des stores existaient déjà : http://www.freewarepocketpc.net/ , jamais M$ n’a pris au sérieux les acteurs du monde de la mobilité, ! Et maintenant ce sont ces mêmes acteurs qui sont satisfait de voir que M$ a quasi raté le virage du smartphone, même si ça et là il fait parfois jeu égal avec Wiko.

      Par contre l’absence de vison d’Intel est flagrante, confirmée par la revente de sa division XScale (SOC ARM) à un de ses concurrent (Marvell) sur ce marché ( http://fr.wikipedia.org/wiki/XScale ) .

  5. aiyazen

    7 octobre 2014 at 9 h 45 min

    Je suis d’accord,le monde linux est stable mais reste malgré tout en retrait concernant les échanges de données avec les autres système

    • bandix400

      7 octobre 2014 at 10 h 10 min

      pas compris cette proposition :
      « reste malgré tout en retrait concernant les échanges de données avec les autres système »

      paske question échange de donnée avec 99.99% des serveurs sous linux, et l’utilisation quasi exclusive de STANDARD, c’est plutôt M$ qui fait figure d’autiste récalcitrant avec ses formats fermés même pas pérenne (va ouvrir un docx avec un office98)

      • hinsolite

        7 octobre 2014 at 23 h 23 min

        Je sais vraiment pas d’ou tu tiens tes sources mais t’es vraiment à coté de la plaque :

        99.99% de server sous linux tu dis ? Wikipédia en donne à peine 36%…

        http://en.wikipedia.org/wiki/Usage_share_of_operating_systems

        Ce vieux troll -_-‘

        • Bruno

          7 octobre 2014 at 23 h 43 min

          Il a clairement trollé, mais dans ton lien, les serveurs Linux et Unix-like ont 67.4%, et non 36% comme tu as écrit.

        • tranche

          8 octobre 2014 at 0 h 33 min

          et 100% des box internet…
          et 97% du calcul haute performance (top500 : http://www.top500.org/statistics/list/ : faire le trie par « Operating System Familiy » et contemplez windows et ses 0.4%)

          Mais oui, Microsoft n’est pas le meilleur exemple en terme de standard ineropérable (docx, FAT, ActiveX…) bien qu’il existe pire 😉

  6. aiyazen

    7 octobre 2014 at 10 h 34 min

    Sur ce plan la j’ approuve

  7. pascal

    7 octobre 2014 at 17 h 30 min

    Ya pas d’office 98 !!!! Ca doit être pour ca !!!!!!

  8. Yo

    7 octobre 2014 at 18 h 46 min

    Vive Androïd !!!

  9. Chloée

    7 octobre 2014 at 19 h 12 min

    Normal le dépôt d’un brevet c’est en principe pour protéger de la copie, je dis en principe et il faut bien payer les ingénieurs, la recherche sa coûte chère Microsoft à lui même dû mettre la main à la poche pour acheter certains brevets. Je ne vois pas pourquoi ça pauserai problème à Samsung qui détient le gros des ventes de Smartphones, il doit payer ou bien sortir ses propres brevets…

    • tranche

      8 octobre 2014 at 0 h 52 min

      Il y a parfois un monde entre la théorie et la pratique.

      MS a breveté le comportement buggé du système de fichier FAT (en fait ils ont breveté le contournement d’un bug du système de fichier).
      Hors ce système de fichier est utilisé dans tous les supports type carte SD et cle USB.
      Donc un OS digne de ce nom se doit d’être interopérable avec ce système de fichier (aussi merdique soit-il) et c’est la que MS utilise ses brevets pour faire du racket ( http://www.tomshardware.fr/articles/linux-fat,1-6669.html ).
      De plus ses brevets ne sont pas toujours valide (Linus Torvald en a fait plier un http://www.wired.com/2012/03/ms-patent/ ).

      Bon pour Android il doit y avoir ce genre de brevet plus quelque autre mais impossible de savoir quoi puisque MS fait signer des NDA sur les brevets en questions. M’est avis que si ces brevets étaient réglos et issu de grosse R&D il ne serait pas nécessaire de protéger leur nom par NDA (puisque par définition un brevet est publique).

      Entre ça et ceux qui brevette le side to unlock, le double et triple click, les page 404 personnalisées,… les brevets ne défendent pas toujours les petits inventeurs de génie; dans l’informatique c’est même rarement le cas.
      Surtout qu’au US et en Australie les offices de brevets accordent les brevets à n’importe-qui pour n’importe-quoi (à condition de payer). En Australie la roue à été breveté assez récemment afin de démontrer le dérapage du système ( http://www.tuv.com/media/germany/50_trainingandconsulting/pdf/patente/Circular_transportation_facilitation_device.pdf )

      • bandix400

        8 octobre 2014 at 12 h 36 min

        Lors du rachat de Nokia Devices & mobiles par M$, celui-ci a du fournir la liste des brevet rackettant Android au gouvernement chinois pour que celui-ci avalise l’acquisition … Gouvernement qui en a profité pour publier la liste :
        http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-la-liste-des-brevets-microsoft-enfreints-par-android-devoilee-57801.html

        En fait ce qui chagrine le plus Samsung est qu’il est détenteur de brevet FRAND, indispensable au seul fonctionnement d’un smartphone mais que ceux ci sont commercialisé à un prix dérisoire alors qu’une série de brevets seuls valables aux USA l’oblige à payer des dizaines de $ par terminal. Surtout le dernier procès entre Apple et Samsung montre que la justice américaine condamne l’usage de brevet bidon invalide hors des USA, même si le terminal n’y est pas vendu ; il à même été condamné pour un brevet déjà invalidé aux USA ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


cinq × = 10