Nokia

Nokia M510, la première tablette Nokia de 2001 qui n’aura jamais vu le jour

3213 views 12 Comments

Neuf ans avant l’iPad, en 2001, Nokia était prêt à commercialiser sa première tablette, la « M510 ».

C’est dans son livre « The Decline and Fall of Nokia » que David J. Cordon dévoile l’existence d’une tablette chez Nokia. Produite à 1000 exemplaires, elle n’aura jamais vu le jour, l’argument avancé à l’époque, selon une étude de marché, est qu’elle était trop en avance sur son temps.


Caractéristiques de la Nokia M510 :

  • Écran LCD tactile 10 pouces d’une résolution de 800 x 600 px.
  • Système d’exploitation Epoc (Symbian).
  • Mémoire 32 Mo de SDRAM et 32 Mo de Flash (stockage).
  • Poids : 1876 Gr.
  • Autonomie de la batterie : 4 heures.
  • Connecteurs : USB, PS/2, sortie jack 3,5 mm.
  • Réseau : Wifi 802.11b
  • Applications : e-mail, calendrier, navigateur Web « Opera », panneau d’affichage…

La plupart des tablettes ont été broyées. Seules 130 ont survécu aux mains des développeurs du projet embauchés par Nokia ou remerciés. La tablette avait des applications natives comme un navigateur internet, un client mail, un calendrier, mais pas d’application tierce, car le projet a été abandonné alors qu’il était prêt pour la production de masse.

Quatre ans plus tard, Nokia a sorti le Nokia 770, mi-chemin entre la tablette et le smartphone. Il était équipé d’un écran de 4 pouces et tournait sous Maemo qui deviendra plus tard MeeGo, prévu pour remplacer Symbian. Le Nokia 770 s’est bien vendu mais n’a pas été un succès retentissant. Pour l’équipe en  charge de la M510, la sortie du Nokia 770 a donné le sentiment que tout le travail n’avait pas été perdu et que Maemo était un bon choix.

L’arrivée de Stephen Elop en tant que PDG de Nokia aura eu raison de ces projets pour concentrer tous les efforts sur Windows Phone. Ce n’est que récemment que Nokia a annoncé sa première tablette sous Windows, la Lumia 2520.

Source : Digitoday – Nokia’s dirty secret: The untold story of a production-ready tablet from 2001

Author Bio

Nicolas

Co-fondateur de nokians.fr et fondateur de JollaFr.org & Ugeek.fr. Meilleur Fan 2010 de la page Nokia France sur Facebook. Contrôleur Télécom et geek Linuxien. Maintient Nokians seul depuis fin 2019. Vous pouvez me contacter personnellement : nsuffys [AT] gmail [DOT] com

12 Comments
  1. Romain

    21 avril 2014 at 19 h 41 min

    On dirait une balance… Avec un écran

  2. Alyster_972

    21 avril 2014 at 20 h 06 min

    Elle fait un peu penser à ma Ngage je trouve…
    Mais je pense pas que ce produit aurait eu du succès… Entre le poids et l’autonomie de 4h !

    C’est quand même rageant de se dire que cette compagnie avait tout, et qu’aujourd’hui elle vend sa division mobile… :(

  3. Aymeric

    21 avril 2014 at 20 h 47 min

    Bonsoir à tous :)
    Quelqu’un sait si il y a une version française de ce livre ?
    Au vu de la news on a l’air d’y apprendre plein de chose :)

    • Nicolas

      21 avril 2014 at 20 h 57 min

      « The Decline and Fall of Nokia » n’est disponible qu’en anglais, on peut le trouver chez Amazon. Sinon, pour suivre l’actualité de l’auteur autour du livre, il y a la page Facebook : The Decline and Fall of Nokia

  4. pierro451

    21 avril 2014 at 21 h 17 min

    Je trouve que pour l’époque au contraire les spec étaient plutôt pas mal, faut pas oublier qu’on entrait juste dans les écrans plats chez mr tout le monde et encore…

  5. hinsolite

    22 avril 2014 at 0 h 44 min

    – « Neuf ans avant l’iPad, en 2001, Nokia était prêt à commercialiser sa première tablette, la « M510″. »

    – « Quatre ans plus tard, Nokia a sorti le Nokia 770 »

    Ca fait 2006. Quand Kallasvuo arrive à la présidence de Nokia.
    Stephen Elop arrive 5 ans après chez Nokia et c’est lui qui aurait tout arrêté ?
    Faut arrêter le bashing sans arrêt sur lui, son prédécesseur à fait bien plus de mal a Nokia que lui visiblement… Nokia avait des supers produits dans ses cartons, il a décidé de pas les mettre en avant…
    Pourquoi jamais une seule attaque envers Kallasvuo ?

    • Bob

      22 avril 2014 at 15 h 07 min

      Il te manque quelques infos pour avoir une vision complète de l’histoire apparemment…
      Entre 2005 et 2009 Nokia a sorti plusieurs tablettes Maemo, pour aboutir au smartphone N900.
      C’est bien Elop qui a arrêté le développement des appareils sous Meego, successeur de Maemo, en 2011.
      Kallasvuo a peut-être fait des erreurs mais au final c’est Elop qui a coulé Nokia !

      • Eric

        22 avril 2014 at 18 h 26 min

        Evidemment que c’est Elop : « Le 21 septembre 2010, Nokia change de PDG, en remplaçant Olli-Pekka Kallasvuo par Stephen Elop, qui, jusqu’à lors travaillait dans la division Business de Microsoft, cette nomination étant perçue comme une OPA déguisée de Microsoft sur Nokia, à l’époque encore leader mondial des téléphones mobiles (34 % de part de marché, loin devant Samsung) et même des smartphones (41 %)21. » Wikipedia

      • bandix400

        24 avril 2014 at 5 h 04 min

        Enfin comme stratège, il était un peu timoré : c’est quand même lui qui a fait retirer la partie GPRS du N800, pour ne pas faire d’ombre au futur N95 … Or un N800 avec 2G/3G, dans la grande lignée des communicators, avant même la sortie de l’iphone …

  6. cyberkeak

    23 avril 2014 at 3 h 37 min

    Heureusement qu’il n’est pas sorti!

  7. hephistelion

    23 avril 2014 at 8 h 37 min

    Merci pour ces copier coller au cas ou on aurait pas su le lire la première fois ….. Très Constructif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 − = six

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.