Applications, Tests, Windows Phone

[Un Lumia sur le Kilimandjaro] Partie 4 : Photos créatives et voyage

1572 views 30 Comments

J’ai eu la chance de pouvoir faire l’ascension du Kilimandjaro durant les deux premières semaines de septembre. En plus d’une expérience humaine extraordinaire, j’en ai profité pour y amener mon Lumia 920, et le tester dans les conditions extrêmes d’un trek dans la nature.

Pour ce quatrième et dernier article, je souhaiterais partager avec vous mes bonnes et mauvaises surprises lors de mes tentatives de prises de photos “créatives”. J’aborderai cinq formes créatives de photos, qui nécessitent souvent des applications dédiées : la photo d’action (avec Nokia SmartCam) ; le Panorama (avec Panorama et Photosynth) ; le Time Lapse (avec Time Lapse Pro et Camera Pro) ; le HDR (avec HDRCamera) ; et enfin les photos de nuit.

06092013-_DSC6724_stitch

La photo d’action

Avec le lancement du Lumia 925, Nokia avait annoncé l’application SmartCam qui facilite la prise de photos d’action. Elle est arrivée sur les autres Lumia avec la mise à jour GDR2, que j’avais pu installer deux semaines avant de partir pour la Tanzanie. L’ascension du Kilimandjaro fut un terrain de jeu idéal pour s’amuser avec cette app. Je n’ai pas été déçu, et toutes les tentatives de photos originales ont réussi. C’est un vrai plaisir de tenter de nouvelles facéties avec Nokia SmartCam, et il est quasiment impossible de rater une photo. Mes compagnons et moi avons avant tout utilisé les options qui mettent en valeur le mouvement, et peu utilisé la retouche des visages.

Voici quelques exemples amusants réalisés durant le voyage :

Essai SmartCam dans Aéroport Essai SmartCam sur montée de rocher

Le panorama

Les applications pour panorama sont désormais courantes dans le monde des smartphones, et elles apparaissent aussi sur certains compacts numériques. J’utilise moi même l’application Nokia Panorama régulièrement et en suis très satisfait. Certaines de mes meilleures photos ont été prises via cette application, comme ce panorama de Marseille :

Panorama Marseille avec Nokia Panorama

Mais à plus de 5 000 m d’altitude, dans des conditions géographiques, temporelles et d’éclairage souvent difficiles, j’ai atteint les limites d’une application mobile, comme dans la photo suivante de la Western Breach, la face de l’ascension finale vers Uhuru Peak (notez les erreurs d’alignement de la crête, ainsi que les surexpositions flagrantes) :

Panorama Western Breach avec Nokia Panorama

De nombreuses erreurs d’alignement sont devenues de plus en plus fréquentes et j’ai dû me reporter sur la réalisation de panoramas sur ordinateur. Pour cela, j’ai pris toutes les photos à l’avance, puis les ai assemblées à l’aide de Microsoft ICE, un logiciel gratuit et très efficace (malheureusement pas disponible sur Mac ou Linux). Voici le résultat :

Panorama Western Breach avec MS ICE

Un autre type d’application panorama disponible sur Windows Phone est Photosynth, pour réaliser des panoramas 3D. Si la qualité n’est pas toujours au rendez-vous, du moins l’effet est toujours impressionnant. Mais ici encore, je me suis retrouvé à favoriser une réalisation des mes panoramas 3D après coup, en utilisant l’application Photosynth pour ordinateur (Windows seulement encore…). Ce type de panorama demande une grande rigueur et de la méthode, ce dont j’ai manqué plus d’une fois durant mon voyage. Voici un exemple de panorama 3D directement réalisé via l’application Photosynth (notez les problèmes d’alignement de l’horizon) : Photosynth Shira Plateau

Si vous souhaitez essayer Photosynth, vous la trouverez ici : http://is.gd/vC9kMk
Ou scannez le QR suivant :

Photosynth

Le time lapse

L’application Time Lapse Pro avait déjà été présentée sur Nokians il y a peu. Je l’avais donc téléchargée (en version d’essai) avant de partir, mais sans l’avoir vraiment testée. Un soir, alors que la vue sur le Kibo était superbe, et que le soleil se couchait sur une montagne libérée des nuages de l’après-midi, j’ai lancé mon premier time lapse. L’interface est très simple, et les options complètes ; cependant, dans sa version d’essai cette application ne sert à rien : il n’est possible de sauver ni les photos sur la pellicule (possible en version payante) ni une vidéo ; même dans la version payante (que j’ai activée à mon retour en France), la video doit d’abord être exportée sur un serveur web public avant de pouvoir être téléchargée. Au final, pour éviter de mettre les Time Lapse sur un serveur public, il vaut mieux sauvegarder les photos sur la pellicule, et créer le fichier vidéo avec votre ordinateur (Movie Maker 2012 sur PC, iMovie sur Mac, etc…). Cette méthode ne prend pas beaucoup de temps, tout juste quelques minutes.

Quitte à payer une application pour faire des time lapse, je recommande plutôt d’utiliser l’application “Camera Pro”, qui est elle aussi payante, mais propose de nombreuses fonctionnalités supplémentaires (bracketing, délais, contrôle de l’horizon, etc.). Avec Camera pro, on peut aussi sauvegarder les photos d’un time Lapse, mais aucune vidéo n’est créée. Il faut, avec cette solution, toujours passer par une édition “offline” sur un ordinateur personnel.

Voici la vidéo de mon petit Time Lapse africain (je n’en ai fait qu’un seul, après ma déception au sujet de Time Lapse Pro, et aussi pour économiser de la batterie), réalisée sur mon PC avec Movie Maker 2012 :

[hana-flv-player video= »http://nokians.fr/wp-content/uploads/2013/09/Time-Lapse.mp4″ width= »610″ description= » » player= »5″ autoload= »true » autoplay= »false » loop= »false » autorewind= »true » /]

(Version mobile sur http://is.gd/KiV8f6)

Vous pouvez aussi comparer avec la version “online” sur le serveur de Time Lapse Pro : http://timelapseapp.net/pro/?t=194c58ec-bec1-4c93-ac0a-6ae13365fe50

Il est important de noter que l’option time lapse n’existe pas par défaut sur les réflex. Il faut leur adjoindre une télécommande filaire dite “intervallomètre”, qui peut de plus demander de long moments d’apprentissage et de réglages, sans oublier le besoin d’un trépied solide (et donc lourd). Pour faire du time lapse, les smartphones (ou les caméras type GoPro) sont clairement une solution plus pratique dans ce domaine.

Si vous souhaitez essayer Time Lapse pro, vous la trouverez ici : http://is.gd/pCRHWv
Ou scannez le QR suivant :

TimeLapsePro

Si vous souhaitez essayer Camera Pro, vous la trouverez ici : http://is.gd/508ddQ
Ou scannez le QR suivant :

CameraPro

Le HDR

Les photos HDR (High Dynamic Range) sont des photos qui combinent plusieurs expositions différentes, afin d’éviter les zones d’ombres ou saturées. En effet, l’œil humain peut apprécier un plus grand champs de luminosité que le capteur ou la pellicule d’un appareil photo, ce qui conduit souvent à des frustrations pour restituer des images de fort contraste qui apparaissent très belles à l’œil, mais qu’aucun appareil photo ne peut rendre nativement.

Pour réaliser une photo HDR, il faut avant tout réaliser la même photo sous plusieurs expositions (typiquement, trois versions). Pour cela il est nécessaire de pouvoir utiliser une fonction de bracketing (disponible sur Nokia ProCam si vous avez un Lumia Pureview, sinon une bonne alternative est Camera Pro). Il est aussi important de ne pas bouger entre chaque prise (souvent écartée de la suivante d’environ une seconde sur un smartphone). L’idéal est bien sûr de travailler avec un trépied. En Afrique, je ne pouvais pas utiliser mon trépied aussi souvent que je le souhaitais, car les photos qui m’intéressaient demandaient un peu de hauteur, et que l’absence de végétation à hauteur d’homme rendait l’usage du mini trépied difficile.

Une fois les photos réalisées, il faut passer au traitement. Sur Windows Phone, il existe plusieurs applications pour réaliser des assemblages HDR. J’avais choisi HDRCamera, considéré comme un des deux meilleurs choix du WP Store. Mais ici aussi j’ai été confronté aux limites d’utiliser une application mobile : la puissance de calcul de nos processeurs mobiles ainsi que le petit écran, ne permettent pas de travailler correctement (alignement des photos quasi impossible, photo finale de faible résolution, par exemple). Voici un exemple de photo HDR réalisée via HDRCamera (j’ai sélectionné un pire cas ici pour mieux illustrer) :

HDR via HDRCamera

De retour en France, j’ai repris les mêmes photos, et les ai traitées dans un logiciel spécialisé (Nik Collection, de Google), en utilisant leur version d’essai 15 jours (version payante : $149!). Il est bon de noter qu’il n’existe aucune solution gratuite ou peu chère qui ait réussi à traiter cette série de trois photos correctement. Avec Nik Collection, j’ai par contre pu obtenir ce résultat (les photos d’origines furent prises avec Nokia ProCam) :

HDR via Nik Collection

Mais je ne voudrais pas être trop difficile avec l’application mobile : quand elle est utilisée avec un trépied, avec des conditions de contrôle de l’environnement suffisantes, elle permet d’obtenir des résultats tout à fait corrects, comme cette photo prise cette après-midi dans mon jardin :

HDR dans mon jardin

Si vous souhaitez essayer HDRCamera, vous la trouverez ici : http://is.gd/PDMFX0
Ou scannez le QR suivant :

HDRCamera

Quelques mots sur les photos de nuit…

Mon dada en photo, ce sont les photos de nuit. J’adore récupérer les plus petits photons sur mon capteur pour créer des images impossibles. Sur ce point, j’ai été complètement frustré avec le Lumia : le temps maximal de pose est de seulement 4 secondes, quelque soit l’application utilisée, ce qui est très insuffisant pour reproduire les couleurs de la nuit.

Voici par exemple le ciel du Kilimandjaro vu par mon Lumia :

Night Shot au Lumia 920

J’était déjà content de pouvoir récupérer quelques étoiles, mais rien de comparable à ce que j’avais obtenu avant avec mon réflex sur le même ciel. J’attends que Microsoft fasse quelque chose à ce sujet ! Aucune application sur le Windows Phone Store ne propose un temps de pose plus long. Je pense qu’il s’agit d’une limitation du firmware… Mais la situation reste la même : je ne peux pas m’assouvir à mon péché photographique mignon avec mon Lumia. Voici, afin de mieux comparer, les photos du même ciel prisent au pied du Kilimandjaro avec mon D90 (poses d’au moins 30 secondes) :

Night Shot au D90

Le Kibo by night

Conclusion

Je ne peux qu’encourager chacun à se lancer dans des photos créatives avec un smartphone. Ces appareils mobiles permettent de s’initier idéalement aux différentes techniques présentées dans cet article, en générale pour un cout modique (quelques € d’application seulement). Cependant, les limitations pointent vite le bout de leur nez lorsque l’on n’est pas dans une situation idéale. C’est ce qui m’a frappé le plus lors de mon trek. Au début j’ai beaucoup utilisé les applications de photo créative, puis me suis rétracté sur des prises de vues plus simples, et mieux contrôlées. Si j’avais un besoin de panorama ou de HDR, alors je prenais mes photos individuellement, avec en tête le fait que je les travaillerais plus tard sur mon ordinateur.

Je ne peux qu’en conclure que toute personne souhaitant voyager dans des conditions extrêmes devrait avant tout maitriser correctement son application photo principale (je ne peux que vous conseiller d’essayer Camera Pro ou Nokia ProCam en remplacement de l’application par défaut de WP8), et prendre toutes les photos nécessaires à ses besoins de photos créatives avec cette même application principale.

 

One last thing…

Un dernier point intéressant, qu’aucun test technique n’aurait pu prévenir. J’ai pris au cours de ce périple plus de 1800 photos (1300 avec le réflex, 500 avec mon L920). Mais au final, la moitié des 260 photos restantes après tri et assemblage (HDR, Panorama, etc…) proviennent de mon Lumia 920. Comment est-ce possible ? Les photos prisent dans les moments les plus inattendus, celles des fous rires et des passages techniques, avaient toutes été capturées avec le Lumia. Je l’interprète par le fait que mon smartphone est toujours à porté de main et moins fastidieux à opérer (pourtant je maitrise très bien mon D90, que j’ai depuis 2008).

J’ai souvent lu et entendu que l’appareil photo d’un smartphone n’est pas très important, et qu’il ne peut jamais remplacer un compact de qualité ou un réflex. De plus en plus, mon avis évolue : l’appareil photo d’un smartphone a tendance à remplacer – dans nos mains – le compact ou le réflex dès qu’une opportunité se présente ; cela, quelque soit la qualité de l’appareil photo embarqué sur le smartphone donné. Ceci est vrai pour le photographe amateur comme pour la sempiternelle “soccer mom”. Ainsi, personne ne devrait viser trop bas sur la photo lors de son choix de smartphone, car volontairement ou non, il deviendra probablement l’appareil photo principal de cette personne sous peu.

Le meilleur exemple de cela m’a été donné par un compagnon de voyage : il avait dans les mains le tout premier Quechua Phone, qui propose un appareil 8Mpx somme toute très moyen. C’est un téléphone peu cher, avec de sérieux arguments pour les randonneurs : très bonne autonomie, résistance à la poussière et l’eau… Mais, il est fort possible que son propriétaire laisse le compact dans la voiture, pour simplifier ou alléger son paquetage… Et se retrouve au final avec une photothèque de photos délavées et/ou mal exposées !

Mon conseil à tout futur acheteur de smartphone : la photographie devrait être votre tout premier critère d’achat, au delà de toute autre. Et comme Nokia est clairement le meilleur sur ce point, même en entrée et milieu de gamme, je vous conseille bien sûr de prendre un Lumia Clignement d'œil.

Author Bio

Anton

My name is Anton and this is my online portfolio of articles on technology. I am passionate about anything High Tech. I started to write my own articles in 2013 after I found that no one really expressed my take on the fast evolving world of the smartphone industry.

30 Comments
  1. nokiaforever

    20 septembre 2013 at 10 h 27 min

    Salut ANTON.

    Merci d avoir partagé ton aventure ainsi que tes articles qui sont magnifiques.
    Et merci aussi pour tes différentes photos.
    Une beauté incroyable et donne envie de voyager .
    En tout cas PRO CAM remplie parfaitement ses fonctions.
    Merci Nokia

  2. MisterA

    20 septembre 2013 at 10 h 30 min

    Merci vraiment pour cette sèrie d’articles, c’était vraiment super agréable à lire, intèressant et c’est presque dommage que cela s’arrête avec celui-ci.
    J’aurais aimé avoir quelques photos en full version pour me rendre un peu plus compte des résultats, mais c’est aussi bien comme ça.
    Pour la conclusion, je suis vraiment d’accord, même en ayant un reflex, un compact et mon 920, je me retrouve plus souvent à sortir mon 920 pour la rapidité de la prise de vue qu’il m’offre(sur ce point si le 1020 est « lent » c’est vraiment plus que dommage..) , tout en ayant l’espoir d’avoir un jour un seul programme capable de vraiment utiliser tous les potentiels des Pureviews. D’ailleurs cette importance et l’utilisation d’un smartphone dans ce cas là n’est pas vraiment nouveau, il n’y a quelques années l’iphone était devenu est de loin l’appareil le plus utilisé pour la prise de vue sur Flickr…
    En tout cas je te remercie encore pour ces articles !

  3. Nassim

    20 septembre 2013 at 10 h 45 min

    Merci encore pour ce partage, les retours que tu nous fait après un telle test extrême, sont très intéressant.
    Je suis a 100% d accord avec ta conclusion, je possède un Pentax K200 (réflexe), un N8 et un Lumia 520, le passage au lumia depuis 4 mois m’a permis de découvrir WP8, mais a chaque fois que j ai pris des photos avec…..je pleur mon N8, qui ma permis dans de très nombreuses sorties sont mon réflexe , de prendre de très belles photos, mes amis et proches on eu du mal a croire qu elles provenaient d’un téléphone….
    J ai passe commande d’un lumia 1020

  4. Greg

    20 septembre 2013 at 10 h 45 min

    Article très intéressant !
    Ta conclusion est importante. C’est aussi ce que j’ai constaté et ce pourquoi je ne fais aucun compromis sur la qualité des photos et vidéos de mes smartphones.
    Dans ce domaine Nokia reste top même si en étant honnête on arrive aussi a des résultats de très bonne facture avec un iPhone (5/5S) ou un Galaxy S4.
    Je partage aussi ton avis sur la qualité des applications photo disponibles qui permettent vraiment d’apporter une touche de créativité, sur le vif aux images.

  5. Doume

    20 septembre 2013 at 10 h 50 min

    Merci Anton pour le partage de ton voyage :)
    Très jolie photo.
    Arf, vraiment dommage de ne pas avoir SmartCam sur mon 808.

    Concernant ta conlusion « One last thing ». je suis tout à fait d’accord avec toi aussi.
    Il est plus facile de sortir son smartphone que son reflex ou autre apn. Le mobile, on l’a toujours avec nous. même chez moi quand je veux prendre des photos de mes enfants, je me dirige toujours vers mon 808 alors que mon canon est juste à coté. mais le 808 ce déclenche plus rapidement et les photos sont de très bonne qualité.

    Dommage que sur le 1020 le temps de déclenchement et le temps entre chaque photo soient aussi long :(

    • Mogwaye

      20 septembre 2013 at 12 h 15 min

      « Dommage que sur le 1020 le temps de déclenchement et le temps entre chaque photo soient aussi long :( »
      j’aurais ajouté : « …avec l’appli Pro cam  » parce qu’avec l’application native ou Smart Cam ça va aussi vite qu’ailleurs.

      • Doume

        20 septembre 2013 at 13 h 41 min

        Merci pour l’info, je pensais que c’était avec toutes les appli.

        • Mogwaye

          20 septembre 2013 at 16 h 47 min

          Je t’en prie. Par contre je ne sais pas ce qu’il en est de la qualité avec l’app par défaut. Je sais seulement que Smart Cam lui, n’autorise que 5MP. Je ne sais pas si ce sont 5MP oversamplé ou pas.

          • Doume

            20 septembre 2013 at 20 h 46 min

            Ou est ce que l’on peut trouver toutes ces réponses ?
            Julie, si tu as toujours le 1020, tu peux faire une petite recap tu temps de latence pour démarrer l’apn et de la prise de photo avec les différents logiciels (smart cam, pro……)
            Merci

          • Julie

            20 septembre 2013 at 22 h 51 min

            Bien sur, je vais essayer de vous faire ça !

          • Doume

            20 septembre 2013 at 23 h 15 min

            Merci Julie :)

  6. Token

    20 septembre 2013 at 12 h 25 min

    Merci pour l’article et:
    +1 pour le « One last thing »… So true…

  7. Elwesse

    20 septembre 2013 at 13 h 06 min

    Merci pour ce test plein d’objectivité et de bon sens 😉

  8. Misha

    20 septembre 2013 at 13 h 27 min

    La fonction intervallomètre est implanté dans plusieurs boitiers reflex (Pentax K-R / K30 et K5) ainsi que dans une grande partie de la gamme Nikon 😉

    • Anton

      21 septembre 2013 at 9 h 18 min

      En effet je viens de voir que je manque juste de bol : le D90 est le seul réflex de milieu de gamme Nikon qui fait l’impasse sur cette option. Le D300 avant lui l’avait, le D7000 après aussi, ainsi que le D5000 :-(
      Mais a priori les réflex d’entrée de de gamme ne l’ont pas par contre (D3000, D3100, etc…)

  9. martix

    20 septembre 2013 at 13 h 49 min

    Hello pour le HDR, HDR photos camera le fait tres bien c’est juste que tu à sélectionné le mode manuel ou tu doit aligner les photos. En mode automatique il le fait nickel, ils les assemble tous seul.

  10. Anton

    20 septembre 2013 at 13 h 55 min

    @martix

    Je n’utilise pas HDR Photo mais HDR Camera. HDRCamera fait un alignement automatique qui peut etre ajuste, mais il marche difficilement avec les photos

  11. Brice

    20 septembre 2013 at 15 h 23 min

    Heureusement que les futurs acheteurs ne t’écouterint pas, réduire l’achat d’un smartphone juste á la qualité des images qu’il produit, c’est juste un brin réducteur.

    • Bob

      20 septembre 2013 at 17 h 48 min

      +1.
      Je n’ai pas envie que mes souvenirs se limite à ce que peut contenir mon téléphone, ou même appareil photo.

    • Anton

      21 septembre 2013 at 9 h 21 min

      Merci comme toujours Brice de me remettre à ma place. Tes retours constructifs me permettent toujours de m’améliorer. Je ferai plus d’efforts la prochaine fois pour dire des choses plus juste.

      • Brice

        23 septembre 2013 at 5 h 01 min

        En parlant de retour :

        – On apporte un Lumia 920, et non on amène un Lumia 920 :-)
        Règle de base en français.

        Quand au smartphone, une grande majorité des gens ne font pas la différence entre des photos prises avec un Lumia 820 et un Lumia 1020, alors pour ton cas et celui des autres Nokians, oui vous voulez de belles images, mais vous parlez entre vous.
        Vous ne comprenez pas le marché, vous êtes une minorité de moins en moins importante.

  12. Marc91

    20 septembre 2013 at 16 h 31 min

    Superbe photos. Merci.

    Une application que j’utilise beaucoup aussi est PhotoSynth qui permet de faire des photos à 360°. C’est assez bluffant et les résultats sont excellents quand les conditions sont bonnes (pas de personnes qui se déplacent entre deux photos, pas de zone unie etc…)

    Les photos sont publiées sur http://www.photosynth.net

  13. Marc91

    20 septembre 2013 at 17 h 06 min

    Concernant ta remarque sur la pose longue, cela ne dépend pas exclusivement du firmware mais surtout de l’électronique embarqué.

    En effet, plus la pose est longue et plus le capteur chauffe. Cela produit du « bruit » qui, sur des photos astronomiques, est rédhibitoires (on ne peut plus discerner les étoiles du bruit numérique).
    Sur les reflex, un processeur de traitement d’image traite ce phénomène. Mais sur un photophone, je ne suis pas certain que ce type de processeur existe.

    • Anton

      21 septembre 2013 at 8 h 46 min

      Oui tu as raison, l’électronique joue un grand rôle dans les limitations de temps de pose sur tous les appareils photos, en particulier parce que le capteur peut chauffer, ou avoir une faible fiabilité.

      Je mettrais cependant un bémol à ta remarque sur les pixels blancs : il n’y a pas besoin de processeur particulièrement pour supprimer les « pixels chauds ». En effet, ces pixels chauds peuvent être facilement remplacés en faisant une « pose noire », c’est à dire une photo de la même longueur de pose mais objectif fermé. Les pixels blancs sont toujours les même à s’éclairer dans une pose longue (saturation des diodes du capteur), et donc il suffit ensuite de faire une soustraction de la première image (la photo) par la deuxième (la mesure de px blancs). C’est cette méthode qui est faite par les réflex et mm les compacts pour toute pose supérieure à quelques secondes.

      De ce que j’ai remarqué, le Lumia ne fait pas de photo de recherche de pixels blancs. Mais cela encore une fois est facilement implémentable dans une application, et aussi peut-être dans le firmware.

      Ce que je veux dire ici c’est que je penses toujours que la raison pour laquelle aucune app ne le propose pas est que le firmware ne le permet pas… Sans doute pour des raisons de chauffe sur le capteur, voire de fianilité ou toute autre raison technique ; mais je ne pense pas que ce soit pour les problèmes de pixel blanc :)

  14. Marc91

    20 septembre 2013 at 17 h 25 min

    « la photographie devrait être votre tout premier critère d’achat, au delà de toute autre. »

    Je suis d’accord et c’est pour cela que j’ai commandé un Lumia 1020. Il va définitivement remplacer mon reflex dans les moments de tous les jours, car bien plus léger. Et comme c’est un smartphone, je l’aurai toujours avec moi ce qui n’est pas le cas de mon reflex.

    Je ne garde le matériel photo (Canon 5DII, plus objectifs série L) que pour « faire de la photo », tranquillement.

  15. sgt titi

    20 septembre 2013 at 22 h 43 min

    Bravo pour l article, tu a du passer des moment mémorable labas. Pour l application photosynth je pense que c un coup a prendre pour avoir un tour d horizon Nikel, j ai eu le même souci au début, faut juste pratiquer un peu

  16. niko

    21 septembre 2013 at 1 h 22 min

    Bonsoir,
    Merci pour ta série d’ article. Fort sympathique.
    Je suis d accord avec le fait de dire qu’on a toujours son Smartphone sur soit… Sauf, sauf, et tu le dis au début, dans des situations comme un treck.
    Dans ce genre de situation, comme en haute montagne, un tel c’est en premier pour prévenir les secours au cas où… Alors personnellement je ne boufferais pas de la batterie pour une utilisation non vitale.
    M’ enfin je pense que tant qu’on n’a pas vécu ce type de situation extrême, on n’y pense pas.
    Et personnellement, si je devais partir demain en haute montagne, en autonomie, je prendrais un tel basique genre 3310, robuste et long life, et un compact (expert si possible) pour les photos.
    Maintenant hors ces situations, rares, oui un Smartphone peut largement remplacer un tel, un apn, un gps, un terminal wifi, le tout pour moins de 250g chargeur inclus. C’est ce que je fais en voyage comme dans mon Day to Day.
    En résumé, beau voyage, bel article, conclusion partagé mais exemple inapproprié.

    • Anton

      21 septembre 2013 at 8 h 53 min

      Merci pour ton retour, cela me fait plaisir.

      Je t’invite par contre à relire mon premier article : je suis allé sur le Kili avec un Nokia 101 double SIM (une SIM FR, une SIM Tanzanienne). C’est ce téléphone qui avait le rôle de « Captain Urgence ». De plus comme je le mentionne aussi dans mon premier article, je n’ai jamais été en limite de batterie sur mon Lumia ; je ne le mentionnais pas dans mon article, mais j’avais prévu l’arrêt total des photos en cas d’arrivé en limite de batterie : grâce à mes batteries USB DC-16, mon Lumia était toujours chargé à fond, sauf le dernier jour. Non sérieusement, l’aspect urgence était toujours critique pour moi. C’est d’ailleurs pourquoi j’avais imposé à tous mes compagnons d’apporter un tel avec eux, alors que plusieurs d’entre eux ne le souhaitaient pas.

      Mais malheureusement, comme je le mentionne aussi dans mon premier article, le plus grand problème avec la téléphonie mobile en condition extrême… Est qu’il n’y a pas de téléphonie ! Le Kilimandjaro par exemple est très mal couvert, et je ne te parle même pas du Queyras ou des Écrins (Alpes françaises) : il faut carrément oublier la notion de secours par téléphone dans ces lieux… Et je dirais que ça fait (tristement) partie des risques de ce genre d’activité.

  17. Divric

    21 septembre 2013 at 13 h 57 min

    Bravo ! bon article
    Et bonne conclusion !!
    Merci !!
    Je vais peut-être attendre le 1020 à cause de ça ….. ;o)

  18. Massis

    27 septembre 2013 at 10 h 51 min

    Superbe fin pour cette série d’articles.

    Pour les HDR, moi j’utilise ce logiciel gratuit (libre) : http://qtpfsgui.sourceforge.net/ (Linux, OSX, Windows)

    Pour le ciel étoilé, tu ne pourras pas photographier les étoiles, mais pour les filés (star trails), c’est jouable. Exemple avec le 808 (et en ambiance polluée) http://t.co/stBOl2ZMp1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 + = quatorze