Nokia

Toute l’histoire sur le rachat de Nokia par Microsoft

1333 views 88 Comments

Vous voulez connaître la vérité sur le rachat de Nokia par Microsoft ? Certains journalistes ont fait leur enquête, des langues se sont déliées, et une histoire en est ressortie. Ce n’est pas celle d’un compte de fées et la fin n’est pas heureuse pour tous ; mais elle permettra à chacun de comprendre dans quelles circonstances Nokia a cédé aux propositions de Microsoft.

 

Traduction de l’article de allthingsd
avec l’aide de Bruno 😉  

« Est ce qu’on peut parler ? » C’est ce que le PDG de Microsoft Steve Ballmer a dit dans un appel à la fin Janvier à Risto Siilasmaa, président du conseil d’administration chez Nokia.

La discussion- qui a eu lieu dans la matinée au siège de Microsoft à Redmond, Etat de Washigton et,  à la fin de la journée en Finlande, ou se trouve le siège social de Nokia, n’a duré seulement cinq minutes, avec comme seule décision de se rencontrer pour discuter lors du prochain Mobile World Congress à Barcelone.

Ces deux mots échangés étaient cependant très importants.

Malgré un solide partenariat entre les deux sociétés, Steve Ballme et d’autres personnes, ont été mal à l’aise face à la lenteur de l’adoption de Windows Phone auprès des consommateurs.

Cela est dû, en partie, au fait que Microsoft et Nokia ont tous deux investi beaucoup d’argent en marketing, pour attirer chacun les développeurs d’applications et mettre en avant leur marque. Les équipes d’ingénierie des deux entreprises ont également dupliqué leurs efforts dans certains domaines et étaient incapables de collaborer pleinement les uns avec les autres.

Le résultat, c’est que Windows Phone n’avait toujours que quelques pourcentages de part de marché, une situation qui a laissé Microsoft au bord de la route pendant que Google avec Android et Apple avec iOS continuaient d’avancer.

Peut-être plus important encore, avec des ventes faibles, l’avenir de Nokia en tant que société indépendante était en question ; à la fois son capital et ses performances financières étaient diminuées. La question clé qui se dressait était de savoir comment Nokia pouvait encore baisser – une situation qui était inquiétante pour Microsoft car Nokia aurait pu se tourner vers Android.

C’était intenable pour l’avenir de Windows Phone, il était donc temps de passer à l’étape supérieure.

La recherche d’une solution, est un processus qui a pris plus de huit mois et a impliqué une série de réunions de dirigeants de haut niveau à travers le monde, selon de multiples sources des deux sociétés interrogées dans le sillage de l’affaire.

Les pourparlers, qui parfois semblaient sur le point d’échouer, ont réussi à aboutir grâce à une grande persévérance, et à l’intervention inopinée d’une table basse en verre.

Le Mobile World Congress approchait, les équipes des deux sociétés ont essayé de faire une évaluation de ce qui fonctionnait et ne fonctionnait pas bien dans la société, et de réfléchir ensemble aux différentes options possibles.

A l’Hôtel Rey Juan Carlos de Barcelone, Steve Ballmer et Siilasmaa ont parlé pendant une heure, discutant des options possibles, allant de modifications mineures du partenariat existant jusqu’à un regroupement des deux entreprises.

Après cette réunion, et une poignée de main, Siilasmaa et Ballmer ont commencé à explorer un large éventail d’options possibles. Conscients du fait que les discussions pourraient éventuellement conduire à des pourparlers d’acquisition, Siilasmaa et le conseil d’administration de Nokia ont commencé à examiner toutes leurs possibilités – à la fois celles qui impliquaient Microsoft et celles qui ne l’impliquaient pas.

Des mois de va-et-vient s’en sont suivis, des négociations impliquant les principaux dirigeants des deux sociétés. Cependant, l’accord annoncé mardi en fin de compte peut être attribué à cette réunion de Barcelone et trois réunions suivantes, selon des sources proches des deux sociétés.

Cet accord, portait le nom de code projet médaille d’or, Microsoft se nommant Edwin Moses, et Nokia par le nom de code Paavo Johannes Nurmi (sprinteur médaillé 9 fois, connu sous le pseudonyme « The Flying Finn »)

Cependant, le chemin vers le succès était plus un parcours du combattant qu’un sprint.

Le 22 avril, Nokia et Microsoft se sont réunis dans les bureaux à New York de Skadden Arps Slate Meagher & Flom, un cabinet d’avocats. Nokia a été représenté par Siilasmaa, et Stephen Elop (PDG actuel de Nokia, qui était un ancien haut dirigeant de Microsoft) ainsi que l’avocate interne Louise Pentland et le directeur financier Timo Ihamuotila.

Du côté Microsoft, les principaux acteurs étaient Steve Ballmer, Terry Myerson (à la tête de la division Windows Phone), le directeur financier Peter Klein et le conseiller général Brad Smith.

Pour la réunion du 22 avril, cependant, Smith était en retard. Smith avait espéré être arrivé au début des discussions, mais ce n’était pas le cas. Ballmer passait un coup de fil et Pentland de Nokia, envoyait des messages texte.

Au moment où il est arrivé à la réunion, les choses se tournaient vers une impasse. Microsoft avait fait son offre et Nokia devait réfléchir à une réponse. Smith n’a eu qu’une dizaine de secondes pour être en petit comité avec Ballmer, Myerson et Klein avant que les deux parties ne se réunissent à nouveau.

Siilasmaa a passé environ 10 minutes à expliquer à Microsoft calmement et poliment que les deux parties étaient sur des planètes différentes quand il s’agit de faire une évaluation. Ballmer a répondu qu’il ne devait pas oublier dans quelle situation Nokia se trouvait aujourd’hui.

Après cela, les deux parties ont décidé qu’il était inutile d’aller plus loin. En petit comité dans une salle de conférence, Smith, avec ses collègues de Microsoft, s’est dirigé vers l’aéroport – Smith pensant en avoir terminé de ce qui était sûrement son plus court séjour à New York jamais effectué.

Alors que la réunion avait pris fin avec des choses qui semblaient être dans une impasse totale, Smith a suggéré à ses collègues de prendre leur journée puis de revenir. Chez Nokia, certains se sont demandés si les deux entreprises ne pouvaient pas être plus proche qu’il n’y paraissait.

Peut-être que les parties avaient fait une erreur en discutant de prix si tôt, surtout qu’il y avait beaucoup de pants  d’activités chez Nokia que Microsoft ne comprenait pas bien, et par conséquent, ne savait pas correctement les valoriser.

Le lendemain, le 23 Avril, Siilasmaa a envoyé un SMS à Steve Ballmer, suggérant qu’il y avait peut-être d’autres solutions inexplorées.

Une série de conférences téléphoniques ont conduit les deux sociétés à penser que quelque chose pouvait être possible, selon des sources proches. Les deux parties ont convenu de se rencontrer le week-end du 24 mai, cette fois dans les bureaux londoniens de Simpson, Thacher & Bartlett.

Le vendredi 24 mai, un accord potentiel commençait se dessiner. En soirée, Nokia et Microsoft ont été les seuls à rester dans le bâtiment. Chacun allait vers l’autre et cédait de petits bouts.

Ballmer et Smith se promenaient dans la salle de conférence ensemble, mais  ont disparu un moment et il s’en est suivi un grand cri ; le genre de cri qui ne sort que très rarement des poumons du PDG de Microsoft en colère.

Ce hurlement  surpris l’équipe de Nokia, qui pensait peut-être à une réaction négative de Ballmer à une de leurs propositions. L’équipe de Microsoft n’avaient aucune idée de ce qui se passait.

En vérité  Ballmer n’avait pas vu une table basse en verre clair et avait trébuché dessus, se cognant à la tête et laissant une entaille sur son front, juste au-dessus du sourcil.

Deux membres de l’équipe de sécurité de Microsoft ont couru à la recherche d’une trousse de premiers soins. Myerson  a envoyé un texto à l’équipe de Nokia pour leur faire savoir ce qui c’était passé.

A peine le pansement posé sur son front , Ballmer a voulu parler à Siilasmaa et Elop, qui était sorti de sa salle de conférence pour vérifier que tout allait bien.

De là, les deux équipes sont sorties dîner, un bandage sur le visage de Steve Ballmer.

Lorsque les deux parties sont retrouvées dans les mêmes bureaux le samedi matin, la table basse avait été déplacée du centre du hall de l’étage directement à côté d’une fenêtre, pour être ensuite totalement enlevée dans l’après midi.

Mais les négociations n’ont pas été aussi faciles qu’il n’y parait.

Un point de discordes concernait les activités de cartographie de Nokia. Siilasmaa a été inébranlable dans sa conviction que cette branche était vitale à Nokia, mais Microsoft avait le sentiment qu’il ne pouvait pas réussir à s’imposer sur le marché mobile sans contrôle de la technologie de localisation que Nokia utilisait.

Visant à voir s’ils pouvaient sortir de l’impasse, Smith et Steve Ballmer ont pris l’avion pour la Finlande, arrivant ainsi le vendredi 14 Juin.

Ils se sont rencontrés dans un bâtiment de Nokia dans une ville située à 30 kilomètres à l’ouest des bureaux de l’entreprise. Le bâtiment, qui a appartenu à l’armée russe,  possède un sauna, une piscine,  un pavillon de chasse, un vieux garage à trains et l’accès à la mer.

Pendant quelques heures, l’équipe de Microsoft a rencontré Siilasmaa et Elop. La réunion n’a pas abouti à une solution, mais les parties ont convenu de continuer à travailler dessus.

Au cours d’un dîner traditionnel finlandais, la conversation s’est éloignée de ce partenariat et s’est portée sur la NSA et l’histoire de PRISM qui faisait des vagues.

Vers 16h30, Ballmer et Smith étaient dans un avion pour les Etats-Unis.

Dès le mois de juillet, les deux parties ont décidé qu’il était temps de voir si un accord était possible ou, sinon, de passer à d’autres options. Pentland a tendu la main à Smith et a proposé une réunion.

Microsoft avait déjà beaucoup de cartes en main. Smith, Steve Ballmer et d’autres dirigeants de Microsoft étaient toujours en train de travailler sur une réorganisation majeure de l’entreprise. Nokia, de son côté, devait faire sa part du travail et acheter les parts restantes dans le joint venture Nokia Siemens Network…

Nokia et Microsoft ont accepté de se rencontrer à nouveau le 20 Juillet. Ils ont également décidé de restreindre la réunion à seulement huit principaux dirigeants : Ballmer, Myerson, Smith et Hood pour Microsoft et Siilasmaa, Elop, Pentland et Ihamuotila pour Nokia.

Il n’y avait toujours pas de véritable réponse sur la question de la cartographie. Ballmer était frustré de ne pas être en mesure de simplifier les choses suffisamment pour arriver à une solution. Il a comparé les applications de Microsoft à un réservoir et les données cartographiques de Nokia à un carburant, ce qui suggère que les deux étaient des ingrédients nécessaires.

Mais Microsoft n’est pas le seul réservoir qui a besoin de remplissage. Nokia voulait offrir sa cartographie à un large éventail de partenaires, y compris ceux de téléphones mobiles rivaux, voitures et autres dispositifs émergents. Microsoft, de son côté, voulait les cartes sur ses téléphones, ses tablettes, ses ordinateurs et le Web.

Au fur et à mesure des discussions, il leur est venu à l’esprit que peut-être ils n’ont pas besoin de séparés les activités de Nokia. Comme il s’agissait de logiciel, peut-être que les deux entreprises pourraient utiliser le même code. Nokia pourrait conserver la propriété intellectuelle, tandis que Microsoft a eu ce qu’on appelle les « droits équivalents à la propriété. »

Cela signifiait essentiellement que Microsoft pouvait utiliser les données cartographiques de Nokia à sa guise, en faisant le nécessaire sur l’application. Ballmer et Myerson ont eu un coup de fil avec Qi Lu (à la tête de Microsoft Online Services) pour savoir si cela avait un sens.

Cela pouvait fonctionner.

Après étude de la proposition, Siilasmaa se retourna vers Michael Halbherr, responsable de la section de cartographie de Nokia. À la fin de la réunion de New York, Steve Ballmer et Siilasmaa se serrèrent la main, mais à ce moment-là, ils avaient seulement convenu de certains principes dans une présentation PowerPoint.

Au cours de la semaine suivante, les équipes juridiques et commerciales ont travaillé pour mettre le PowerPoint dans un document plus contractuel. Les deux parties ont commencé à travailler sur un accord définitif avec comme objectif une date butoir fixée au 3 Septembre.

Avec tout ce qui se passait, il y avait un autre changement majeur en cours chez Microsoft : après une série complexe d’événements, Ballmer avait décidé qu’il allait prendre sa retraite en tant que PDG de Microsoft, une décision que le conseil d’administration a approuvé, y compris son puissant président et co-fondateur Bill Gates. Juste avant cette annonce, Steve Ballmer a appelé Siilasmaa et, avec sa permission, a contacté aussi Elop, pour lui annoncer cette nouvelle.

Comme les derniers jours passaient, les allers retours s’intensifiaient. Les deux sociétés essayaient de jouer sur le décalage horaire pour gagner un peu de temps en envoyant les documents le soir, d’avoir une réponse le lendemain matin.

Le dimanche 1er septembre, Steve Ballmer était dans un avion pour la Finlande. Le lundi, il y était arrivé avec tous les papiers signés par les deux parties.

L’accord était signé.

Author Bio

Julie

Co-Fondatrice de Nokians.fr // Nokia Champion 2012 / 2013 / 2014 // Ambassadrice de la marque depuis 2010 // MVP Windows Phone. Fan des innovations Lumia comme le chargement sans fil, l'appareil photo Pureview et le mode Continuum ! :)

88 Comments
  1. kevin

    6 septembre 2013 at 2 h 16 min

    Bonsoir
    Avez vous vus la mise a jour sur le 925 aujourd’hui ?
    Et depuis quelque jour une nouveauté sur le coup d’oeil avec « horloge et notification  » avez vous des info ?

  2. didier67

    6 septembre 2013 at 2 h 22 min

    Je l’avais dit à propos de NSN, dès que j’ai appris que Nokia avait racheté les parts de NSN j’étais certain que Nokia allait vendre la partie téléphone, et il y avait déjà des bruits de couloirs disant que Microsoft a poussé Nokia à racheter les parts de NSN.

  3. Leo

    6 septembre 2013 at 2 h 44 min

    Tout ca pour ca… Ben mafois…

  4. air-dex

    6 septembre 2013 at 2 h 53 min

    Bonne traduction même si l’on voit ça et là que c’est une traduction Google à la base (avec des bonnes retouches il faut le dire).

    Finalement Stephen Elop n’aura fait que le « travail de sape » amenant à la vente de Nokia (le fait que ce soit volontaire ou pas est un autre débat). Il n’aura servi à rien sur le projet de vente où c’est Risto Siilasmaa qui a tout fait. Et vu comment il a bien réussi à la négocier, on ne peut que regretter qu’il n’ait pas pris le poste de PDG plus tôt. S’il avait négocié fin 2010-début 2011 Nokia n’aurait peut-être pas fait cette vente fatale.

    « En vérité Ballmer n’avait pas vu une table basse en verre clair et avait trébuché dessus, se cognant à la tête et laissant une entaille sur son front, juste au-dessus du sourcil. »

    Si « Simpson, Thacher & Bartlett » ont encore la scène dans leurs archives de vidéosurveillance (s’ils en ont), je suis preneur. 😛 Pour le LOL j’ai même envie d’ajouter « Stephen Elop, voyant son idole à terre, supplie Risto Siilasmaa tel le Chat Potté dans Shrek d’accorder la cession de la branche téléphone à Ballmer en guise de dernière volonté de celui-ci ».

    • Leo

      6 septembre 2013 at 5 h 26 min

      Risto Siilasmaa Aka F-Secure man…

      Y’a du haut niveau en finlande en tout cas ! J’ai pu le voir en vivant là bas :)

    • Julie

      6 septembre 2013 at 8 h 57 min

      Yes, vu la longueur du texte il me fallait une base. Après j’ai essayé de modifier au mieux les erreurs de Google Translate (il y en avait quand même un paquet).

      • air-dex

        6 septembre 2013 at 15 h 38 min

        Tu t’es bien débrouillée en tout cas. Bravo !

  5. Brice

    6 septembre 2013 at 3 h 24 min

    C’est si mal traduit un article en anglais ?

    En résumé, Microsoft a baisé Nokia

    • pidriri

      6 septembre 2013 at 7 h 25 min

      « Microsoft a baisé Nokia… »

      oui, sur une table basse en plus ^^^

    • Julie

      6 septembre 2013 at 9 h 09 min

      Vu la longueur du texte, j’ai un peu lutté….
      l’essentiel est d’arriver à comprendre l’histoire, non ? 😉

      • bandix400

        6 septembre 2013 at 10 h 27 min

        beau travail ! Merci Julie … Surtout que dans ce cas là c’est l’info qui prime, pas l’informe … S’il y a des volontaires, qu’ils reprennent le texte, le corrige et te le soumette !

  6. EmmanuelM

    6 septembre 2013 at 7 h 26 min

    Pas terrible la traduction … Et pas d info très intéressante..

    • Julie

      6 septembre 2013 at 8 h 58 min

      C’est facile de critiquer. Si tu as envie de refaire la traduction, surtout, n’hésites pas.

      • Oleg

        6 septembre 2013 at 9 h 16 min

        @Julie. cette semaine est dur pour toi. c’est vendredi aujourd’hui. tu vas bien relaxer ce week-end. tu es la plus belle! tout le reste ce n’est pas grave.

        • Alain Pie

          6 septembre 2013 at 10 h 02 min

          Ah non ! pas toi Oleg !

          Julie tu n’es pas JOLIE !

      • EmmanuelM

        6 septembre 2013 at 9 h 53 min

        Oui c’est vrai :-)

        Ca m’a un peu énervé de devoir relire certaines phrases trois fois pour les comprendre… J’aurais mieux fait de lire la version originale.

        • Julie

          6 septembre 2013 at 9 h 55 min

          J’attends ton mail de la nouvelle traduction avec impatience alors !

          • Dan

            6 septembre 2013 at 22 h 44 min

            L’article en anglais est trop long, il aurait fallu profiter de la traduction pour alléger le contenu perhaps ?

            Sinon le rapport entre Bruno et Google Translate au fait ? :)

  7. Rémy

    6 septembre 2013 at 7 h 33 min

    Une conclusion s’impose..

    Apple avec IOS et l’iphone
    Google avec Android et Motorola
    Microsoft avec WP et Nokia

    Les USA vont contrôler le marché du smartphone à 100%.

    • Bruno Giacobbé

      6 septembre 2013 at 8 h 30 min

      c’est surtout que les 3 grosses puissances de l’informatique vont controler la quasi totalité des appareils mobiles dans le monde.
      Conclusion : acheter du N9 sous Meego et installer Ubuntu Touch sur vos mobiles android :) vous serez un peu moins fliqué… :/

    • thierry

      6 septembre 2013 at 10 h 10 min

      Google avec… Samsung.
      Parce que bon, Motorola c’est plus une boîte à brevets qu’une boîte qui vende des smartphones 😉

    • bandix400

      6 septembre 2013 at 10 h 32 min

      pas forcément … Si l’avenir est dans HTML5, un bon dualcor et JSON suffira pour exécuter n’importe quelle appli : cela rouvre la porte aux développements sauvages (QNX, sailfishOS, Tizen, firefox, Unbuntu, ChinaOS, IndiaOS, OS Brazil, etc) On pourra même sugérer à ARM de developper des JSON instruction pour ses proc, à l’instar de « jazel » (les instructions java codées dans ARM).

      • zboul

        6 septembre 2013 at 11 h 47 min

        HTML5 j’ai qq doutes (ou disons que l’espoir s’amenuise), avec Google, entre autre, qui réimpose le flash sur pas mal de ses services

  8. Eric

    6 septembre 2013 at 7 h 34 min

    On dirait un film d’espionnage, il y a même eu un blessé, ouf pas de mort. En revanche la taupe on la connait : Elop a tout organisé. Manque plus que Bond, James Bond avec son 808 qui aurait mi tout le monde d’accord!

  9. mig

    6 septembre 2013 at 7 h 53 min

    Et pour la table basse, on a des nouvelles ?

    • Eric

      6 septembre 2013 at 8 h 05 min

      Elle a été vendu a Microsoft…

  10. Pyram

    6 septembre 2013 at 8 h 07 min

    Mais enfin, je suis stupéfait de la crédulité des gens.
    Quand une société se rapproche d’une autre, ce n’est jamais anodin ou très rarement.
    Peu importe leur état de santé.
    Il y a toujours un chasseur et un chassé.
    Et je sais de quoi je parle pour avoir vécu ce genre de situation, « malheur au vaincu ».
    Ceci dit, pour le consommateur lambda, ça ne change pas grand chose, si les repères de la marque restent en avant. C’est ce qu’on appelle le marketing.
    Pas de sentiment dans le monde des affaires.

  11. Carman

    6 septembre 2013 at 8 h 13 min

    @Rémy : heu, tu oublies simplement le leader mondial Samsung ainsi que les constructeurs chinois qui montent de plus en plus (huawei, zte, lenovo, xiaomi…)

    côté OS, c’est vrai (mais ça l’était déjà avant le rachat)

  12. zboul

    6 septembre 2013 at 8 h 25 min

    Opération médaille d’or…. Ce faux leak était à double usage donc? Si c’est pas se f****e des fans ça?! :-/

    • Julie

      6 septembre 2013 at 9 h 07 min

      Non, la photo de la médaille c’est moi qui l’ai choisie pour illustrer l’article… il est difficile de savoir si Joe a fait cette photo exprès.

      • Philippe

        6 septembre 2013 at 11 h 37 min

        En tout cas, superbe illustration, tu as raison. Voulu ou pas cette photo ?

        « il existe toujours 3 versions à une histoire : ma version (MS), ta version (Nokia) et la vérité »

        • Julie

          6 septembre 2013 at 11 h 43 min

          Quand ils ont parlé de « médaille d’or » je n’ai pas pu m’empêcher de penser à Joe, sa médaille, en Finlande.. donc oui c’est voulu cette photo 😉

          • Philippe

            6 septembre 2013 at 16 h 00 min

            Ce que je voulais dire c’est : est-ce que cette photo de Joe Belfiore n’est pas voulu par lui (ou MS). Joe brandir une médaille en Finlande, c’est un peu comme dans un Paint ball ou le gagnant est celui qui plante son drapeau dans le camp adverse

            Oui, je sais, c’est vicieux…

      • zboul

        6 septembre 2013 at 11 h 42 min

        oui mais ton inconscient t’a rappelé cette photo quand tu es tombée sur le nom du projet…
        je doute que ce soit complètement innocent…
        [MODE PARANO] il y a peut être un message codé dans l’image d’ailleurs? 😉 [/MODE PARANO]

  13. didier67

    6 septembre 2013 at 8 h 33 min

    Nokia: rachète les parts de NSN.
    Microsoft: démission annoncé de Balmer.
    Microsoft: rachète la partie téléphone de Nokia.
    Ce qui me choque dans ces 3 annonces, c’est la démission de Balmer. Je ne crois pas au hasard. Même si le rachat de Nokia par Microsoft est dans la suite logique des choses. Que du côté de Microsoft on a un peu poussé Balmer vers la « sortie », c’est possible, et peut être que du côté de Nokia on a aidé à pousser Balmer vers la sortie.
    Tout ça me fait penser qu’on aura encore des rebondissements dans cette affaire.
    Ce n’est pas le fait d’être un fan de Nokia qui fait que je suis arrivé à cette déduction, mais il y a des épisodes dans ce rachat qui m’interpellent.
    Attendons le prochain épisode…pourquoi pas un mariage à 3 avec Blackberry???

  14. Oleg

    6 septembre 2013 at 8 h 59 min

    @didier67. oui. acheter les concurrents les plus faibles et voilà. WP sera le 3-ème écosystème.

    ça serait intéressant de suivre le changement du prix de L1020 contre celui de 808PV…

    • Eric

      6 septembre 2013 at 9 h 10 min

      Facile à prévoir le 808 est aux alentours de 500 voir plus, le moins cher je crois phone house 450. Mais c’est un lot. Dans 6 mois le 1020 sera au même tarif que le 808 et dans 8 mois en dessous. Le 808 ne baissera plus c’est certain il n’est plus fabriqué. Alors qu’on sait que tous les produits microsoft chutent rapidement de prix. Retiens ce post c’est comme si c’était déjà écrit!

      • Oleg

        6 septembre 2013 at 9 h 31 min

        oui. je pense la même chose. voilà pourquoi il n’y a pas aucune raison d’acheter L1020 maintenant. et c’est la différence entre les produits(les chefs-d’œvres) de vrai Nokia et ceux de M$.

      • bandix400

        6 septembre 2013 at 10 h 35 min

        mais cesse donc de troller, surtout quand c’est avec autant de lucidité !

  15. Samuel

    6 septembre 2013 at 9 h 11 min

    Nokia va continuer à conserver sa marque et que Microsoft a signé un accord de licence de 10 ans pour utiliser la marque Nokia sur les « Mobile Phones « , qui ne sont pas les « smartphones » lesquels sont désignés comme « Smart devices » chez le constructeur finlandais.

    Ce dernier peut donc commercialiser de nouveaux produits qui ne soient pas des téléphones sous sa propre marque dès maintenant et pourra également se relancer dans les téléphones mobiles à partir du 1er janvier 2016.

    • casas

      6 septembre 2013 at 9 h 55 min

      Oui Nokia pourrait se relancer dans le Mobile à partir de 2016 mais ils ne le feront pas sauf via une acquisition et malheureusement les seules proies qui restent sont HTC et Blackberry
      Mais le timing est mauvais, Blackberry sera vendue courant 2014 et HTC….dans la misère actuellement ne tiendra pas jusqu’en 2015 sans qu’il se passe quelque chose (renaître, se faire racheter ou faillite et démantèlement)
      Ou alors as-tu une autres idée, join-venture Nokia-Ericsson lol

  16. didier67

    6 septembre 2013 at 9 h 34 min

    @Julie, le plus important ce n’est pas le rachat de Nokia par Microsoft, le plus important c’est que les vrais fans de Nokia ne quittent pas le navire.

    • Julie

      6 septembre 2013 at 9 h 57 min

      C’est vrai, mais les tensions sont plus que jamais palpables.

    • Alain Pie

      6 septembre 2013 at 10 h 04 min

      Le problème c’est que le navire a coulé…avec l’orchestre (les Nokians)…

    • EmmanuelM

      6 septembre 2013 at 12 h 00 min

      Effectivement il n’y a plus de navire …

      Reste les options :
      – Monter dans le navire Microsoft
      – Monter dans les navires Samsung ou Apple
      – Monter dans la petite barque Jolla
      – Attendre 2016 :-)

      Perso c’est Samsung -> Jolla -> on verra en 2016 :-)

  17. Candre100

    6 septembre 2013 at 9 h 50 min

    Moi je trouve cette histoire un peu facile.

    Tout le monde est sur le cul, et deux jours après, l’histoire de ce rachat apparaît comme par magie pour calmer les fan :

    C’est Steve Ballmer, mais il se casse, Stephen Elop n’y est pour rien.
    Chez Nokia cela devenait critique alors le président que personne ne connait a dû prendre la bonne décision…
    Bla bla bla

    Moi, j’invite un max de gens à aller voir de plus près les avancées de Jolla sur le blog frère des Nokians : Jollafr.

    Moi c’est sûr, je serait The Other Half…

    Au fait Julie, bravo pour ton travail !
    Qu’est qu’ils sont bidons ces commentaires.

    Et puis viens sur Jollafr ! 😀

  18. salomons

    6 septembre 2013 at 10 h 17 min

    Julie, un résumé aurait suffit mais merci pour l’article. En gros Nokia s’est fait violé avec consentement, mais c’est Nokia qui doit se blâmer car ils se sont mis tout seul dans cette situation, se croyant les rois du monde avec le N95 pendant que le tactile d’Apple sortais, ils ont ratés une saison, croyant pouvoir se rattraper avec Meego, il etait trop tard jusqu’à se trouver un huissier comme Microsoft qui lui a bien dépouiller ses entrailles, bref end of story

    • Julie

      6 septembre 2013 at 10 h 20 min

      Il faut voir le positif : Nokia a réussi à garder HERE…

      • salomons

        6 septembre 2013 at 11 h 04 min

        its not about being positif or négatif, its just facts, Nokia is dumb

      • Dayanand

        6 septembre 2013 at 12 h 04 min

        Here perd de l’argent encore chaque trimestre, et MS s’est débrouillé pour en garder le contenu pour une bouchée de pain…

      • Nicolas

        6 septembre 2013 at 18 h 58 min

        Je vais dire à Jolla de racheter HERE 😀 (les fonds d’investissements chinois aideront 😀 ).

        • salomons

          6 septembre 2013 at 21 h 28 min

          Moi je vais plutôt dire à Nokia de racheter JOLLA et de réactiver MEEGO pour de bon, maintenant qu’ils se sont débarasser de Microsoft :-) :-)

        • BaffTech

          11 septembre 2013 at 0 h 19 min

          HERE sur Jolla Phone, je signe tout de suite perso… :)

          • zboul

            11 septembre 2013 at 10 h 35 min

            en effet, la vraie suite d’apps Here sur Jolla, ça ferait franchir définitivement le pas à beaucoup d’entre nous je pense.
            Resterait plus qu’à voir les capacités photos des bestioles… même si c’est clair qu’on n’aura pas du N8-like ni du Pureview, il faut quand même qu’on n’ait pas un truc du genre des anciens BB quoi 😉 (paraît d’ailleurs que les nouveaux BB Z/Q 10 se sont bien améliorés question photo… des infos sur la suite Here sur BB éventuellement? 😉 )

          • BaffTech

            11 septembre 2013 at 11 h 22 min

            @Zboul: Je sais pas ce que ça valait avant mais sur le BBZ10, la qualité photo est correcte sans plus. Clairement le 8Mpixel ne vaut pas celui du Lumia 820 par exemple. Après, il y a quelques petits trucs logiciels qui contrebalancent un peu: le plus frappant pour moi c’est la prise de photos en rafales (je sais plu comment ils ont marketté ça), ça permet d’avoir un cliché pas flou quasi à chaque photo (ça prend plusieurs clichés en même temps et il faut ensuite choisir la meilleure version pour enregistrer sa photo) même si la stabilité et l’autofocus à la base sont pas géniaux.
            Après, hors conditions optimales, c’est quand même pas gégé: en basse luminosité, c’est une sombre (le cas de le dire) bouse, en trop haute luminosité (avec une source lumineuse chaude en intérieur) les clichés sont très bruités…

            Sinon, je suis d’accord. J’ai pas trouvé de solutions de carto aussi intuitive et performante que HERE; savoir qu’elle arriverait sur JOLLA serait une très bonne nouvelle (vu qu’on ne sait rien de leur choix à ce niveau pour le moment)

  19. casas

    6 septembre 2013 at 10 h 43 min

    Je suis actionnaire et l’annonce m’a fait du mal (au cœur) mais pas à mon portefeuille.

    Nokia s’en sort avec tout ses Cores business restant dans le vert (avec une marge confortable de 12% sur un CA de 20B$ et une confortable position en cash et une dette maitrisée)

    Et des Royalties à en pleuvoir à l’avenir car à présent ils peuvent donner licence de leur brevets à n’importe qui via leur nouvelle branche Advanced Technologies.

    Here reste 100% chez eux avec aussi droit de donner licence (comme il le font actuellement pour Oracle Amazon et maintenant Microsoft)

    Sans parler de NSN qui signe contrat sur contrat en déploiement LTE partout dans le monde.

    Nokia pourra récupérer ses droits à faire du mobile grand publique dès 2016…Mais il serait trop couteux de démarrer ce business (from scratch)
    D’où une possible acquisition d’un concurrent ? l’avenir le dira

    Mais mon rêve le plus fou (et là je suis dans la pure SyFy) serait une prise de participation dans Jolla à hauteur de 50% d’ici mi-2014 (ne mettant pas à mal le Deal avec Microsoft)
    Car présentée comme simple investissement lol

    Allez je rêves trop

    • EmmanuelM

      6 septembre 2013 at 11 h 44 min

      Bonne vision …

      Perso je pense que cette article est la principalement pour mettre un peu de fumée… (minimiser le role de Elop entre autre) pour éviter les ennuis (commission européenne, gouvernement finlandais, actions des actionnaires…) – n’oublions pas que l’acquisition est annoncée mais non faite.

      Perso je pense que Nokia en 2016 ressortira des smartphones, j’en suis même sure, …

      La question effectivement sera de savoir si cela sera du Jolla ou de l’Android … A mon avis cela dépendra surtout de la ou en sera Jolla à ce moment …

      • bandix400

        6 septembre 2013 at 16 h 11 min

        Penseeais à des poursuites pour acquisition selon des méthodes déloyales (cf « rencontre avec Joe Black ») et abus de biens sociaux ? je ne connais pas l’équivalent en le droit finlandais, mais il serait sain qu’un commission parlementaire s’y intéresse, embastille S.Älop, colle une grosse amende à M$ et fasse capoter le rève à Ballmer … On peut rêver, quand même !

        • Oleg

          6 septembre 2013 at 16 h 22 min

          beaucoup de « + »

        • EmmanuelM

          6 septembre 2013 at 21 h 46 min

          Personellement je ne comprend pas pourquoi le gouvernement finlandais à laisser faire …

          Des procédures judiciaires pourraient être lancé contre Elop, les membres du board de Nokia…

        • Vladimir

          6 septembre 2013 at 21 h 58 min

          Le gouvernement Finlandais reçu Elop et Ballmer en grande pompe cette semaine. Sans doute de peur que les 30 et quelques milliers de salariés ex-Nokia futurs MS soient licenciés

          Les procédures judiciaires ne peuvent être faites sans preuves, et pour cela, il faut enquêter… et les deux sont assez malins pour avoir soigneusement planqué les preuves (même si l’évidence est là, il faut des preuves matérielles).

    • Vladimir

      6 septembre 2013 at 14 h 24 min

      Tu as de la chance, tu ne fais pas partie des gens qui ont acheté leurs actions Nokia avant l’arrivée de Stephen Elop.

      En fait, avec la partie de yo-yo que l’action a faite, il y a des gens qui se sont faits un max de pognon (action qui passe en deux mois de 1.5euros à 3.quelque choses euros), et là, c’est le clou final.

      Mais il ne faut pas se leurrer, Nokia n’a plus les reins assez solides pour maintenir Here (qui nécessite énormément d’investissement), et NSN, bien que non déficitaire, est loin d’être performante. Reste les brevets… qu’Elop a généreusement offerts à Microsoft et à des patent-trolls, donc l’avenir ne sera sans doute pas aussi beau qu’on le croit.

      Reste la division mobile de MS, ex-Nokia. Déjà avec les subventions de Nokia et de Microsoft, les Lumia ne se vendent pas, il est fort à parier que si on divise les subventions et les budgets marketing par deux, ça ne va pas s’améliorer. De plus, Microsoft ne supportera pas longtemps de vendre à pertes, donc la probabilité que Nokia suive le chemin de SENDO est assez élevée.

      Conclusion : il ne faut surtout pas que Nokia s’associe à Jolla, car cela entrainerait cette dernière au fond. Nokia est un poids mort maintenant.

      • Noka

        6 septembre 2013 at 16 h 48 min

        Dans la transaction de vente, il n’y a que les brevets design de vendu (normal c’est plus facile pour continuer à fabriquer), les autres brevets (+30000) concernant techno/software reste propriété de Nokia.
        Nokia qui ne fabriquant plus de smartphone (donc plus de risque de retour de baton) pourra allégrement lancer des procédures pour viol de brevet un peu partout.

  20. Eric

    6 septembre 2013 at 10 h 48 min

    séquence nostalgie pour les geek des années 80, voici le générique des petits génies datant de 1984 :
    http://www.youtube.com/watch?v=9Fb-Mh68SX4

    Rappelez on voulait faire pareil, la période War Games

    • Philippe

      6 septembre 2013 at 14 h 31 min

      C’est logique. Si on lit bien, il voulait quoi ? Pas Android ? Pas windows Phone ? Rester sur du Symbian ? Que s’est il passé pendant qu’il était encore chez Nokia pendant 20 ans ?

      Je trouve qu’il est facile de critiquer une fois qu’on est plus impliqué et qu’au final, on a pas fait mieux.

  21. Vladimir

    6 septembre 2013 at 16 h 18 min

    Est-ce bien de toute l’histoire qu’il s’agit ? Certainement pas. Nous avons là un article façon Pyongyang dont le but est de montrer que Microsoft a tout tenté pour sauver Nokia.

    D’ailleurs, je doute que l’on ait droit un jour à toute la vérité, du moins officiellement, car la vérité pourrait bien enfermer certaines personne en prison pour longtemps.

    L’article évite soigneusement le reste de l’histoire :

    – Pourquoi Elop a-t-il été choisi parmi d’autres, plus qualifiés, et malgré son pédigrée douteux ?

    – la justification de l’abandon de Meego, et les petite phrases qui allaient avec.

    – les nombreuses erreurs flagrantes et évitables de stratégie (lancements pendant les fériés ou les vacances, appel à un prestataire et fermeture d’usines)

    – les mensonges.

    – la première tentative d’achat mi-2011

    – les jeux boursiers qui faisaient monter et descendre l’action Nokia à volonté

    – la cession des brevets.

    – l’éviction de Steve Ballmer (quand on prévoit sa retraite seulement un an à l’avance, c’est que ce n’est pas de plein gré)

    Il manque beaucoup de choses dans cet article, et surtout une grosse partie de la vérité.

    • Oleg

      6 septembre 2013 at 16 h 42 min

      oui. l’écrivain écrit, le lecteur lit… il manque beaucoup de détails – les costumes, les parfums… Ballmer, est-il tombé une fois seulement? combien des femmes, de vodka étaient dans le sauna?

    • Noka

      6 septembre 2013 at 16 h 43 min

      Pour l’argument du « on prévoit pas sa retraite un an à l’avance » je le trouve bancal perso (après je dis pas qu’il n’y a pas de raison caché derrière).
      C’est pas un ouvrier qui doit compter ses années pour savoir si il aura sa retraite à taux plein hein, on parle quand même d’un personnage possédant une grosse fortune et qui peut se permettre de partir quand il veut …

  22. Bob

    6 septembre 2013 at 16 h 47 min

    Pour avoir quelque chose de plus près de la vérité, je conseille aux gens de lire les posts de michal jerz sur le forum my-symbian.com , ce gars a beau être un crétin fini , c’est celui qui est le plus proche des réalités de nokia…..

  23. Lemmings

    6 septembre 2013 at 22 h 20 min

    La vraie question est : continueront-ils à utiliser la marque Nokia pour les prochains téléphones ou vont-ils faire comme Oracle lorsqu’ils ont absorbé SUN à savoir tuer la marque (grosse erreur selon moi) ?

    • Bruno

      6 septembre 2013 at 22 h 26 min

      Cela a deja été dit de nombreuses fois :

      – Microsoft continuera a utiliser la marque Nokia pour des features phones

      – Les prochaines smartphones ne se nommeront pas Nokia

  24. Vkingz

    6 septembre 2013 at 22 h 40 min

    Ce que je retiens c’est que lorsque nous avons cru à une leak des photos prises par le Lumia 1020, en fait on se foutait de notre gueule avec des codes soigneusement disséminés quand bien même idiots que nous sommes croyons à une sortie de crise.

    Bien joué Crosoft, je n’ai rien contre eux à leur place il y a longtemps que j’avais payer Nokia (et BB…). Mais Nokia je trouve que tout ça pour ça… j’ai un goût amer en lisant le vrai déroulé.

    J’aurais préféré ne pas le lire et m’imaginer un autre scénario. Même le dieu du téléphone s’est matérialisé en table pour tenter d’empêcher cet achat!!!!

    Bref ce qui est fait est fait.
    Merci Nokia pour tout sauf pour ces dernières années. Merci d’avoir tout de même fini avec du top produit sur toutes les plateformes que tu as fait 808 N9 1020 (asha?)….
    Merci

    Julie pour t’avouer j’ai lu ta traduction d’une traite sans même prêter attention à d’éventuelles erreurs tellement j’étais à fond dedans. Merci à toi !

    • Philippe

      7 septembre 2013 at 11 h 00 min

      Moi, je me pose la question effectivement sur le sens de ces photos

  25. Damaskinoss

    6 septembre 2013 at 23 h 56 min

    Bonjour

    Julie fait pas gaffe à ce qu’ils disent sur l’article, les gens ne sont jamais contents, c’est comme quand on sort un tel avec des caractéristiques avancées N, ils disent ca auraient été N+10 je l’aurais pris direct, cela m’a toujours fait marrer. Anyway

    Pourquoi on prend pas du recul? ne nous focalisons pas et projetons nous, il ne vous a pas sembler bizarre que Nokia rachète Siemens pour vendre juste après (sans avertissement) leur division mobile? En plus si effectivement dans les clauses ils peuvent se refaire dès 2016 je me dit peut être que le « chassé » n’est pas vraiment celui qu’on croit.

    La division mobile génère des pertes, mon seul lien avec un sangsue (MS), ne peut pas se refaire à moins de s’endetter encore. Je vends (tout en gardant mes brevets utilisables par moi) cette division, je prend une pause, du recul, je développe un OS propre à moi et performant via mes plateformes (ils en ont) et je reviens dans 3 ans avec une tuerie. Je limite les pertes, à mon retour j’ai une nouvelle division mobile avec 0€ de dette, lié à personne, je suis à nouveau complètement indépendant. L’avantage aussi à leur retour ce sera pas comme une new brand, donc moins de frais car on les connais déjà.

    C’est comme un sportif, en pleine compétition tu peux pas en même temps t’entraîner et participer si tu sors d’une maladie cardio vasculaire. tu prends du repos, tu limites les dégâts et tu reviens quand on t’attends le moins.

    Moi je trouve cela rationnel si effectivement ils peuvent faire des mobiles dans 3 ans.
    et vous?

    • Rom

      7 septembre 2013 at 0 h 20 min

      +1
      j’espère qu’ils reviendront dans 3 ans avec quelques chose de neuf, quelques chose d’incroyable.

    • Brice

      7 septembre 2013 at 2 h 16 min

      Tu rêves les yeux ouverts !

      Nokia n’a plus la trésorerie, n’a plus les compétences nécessaires en software ( souviens toi que si Nokia s’est allié avec Microsoft c’était parce que Nokia ne savait pas faire du soft), et Nokia ne peut pas lutter en termes d’investissement.

      Donc cessons de rêver, Nokia écrit sur un smartphone, ne sera plus que très bientôt de l’histoire ancienne!

      • EmmanuelM

        7 septembre 2013 at 7 h 59 min

        Si Jolla arrive à sortir un smart phone en partant de rien … Alors Nokia peut bien le faire surtout en prenant un OS comme Android ou Sailfish

    • Eric

      7 septembre 2013 at 7 h 28 min

      Vraiment il y en a qui ne comprendront jamais. C’est comme si un mec surendetté et fiché à la banque de france et qui veut monter une grosse boite. A moins de appeler bernard tapis et encore je suis sur qu’il n’en voudrait pas de Nokia.

      • Maxouf

        7 septembre 2013 at 15 h 08 min

        Oui la situation n’est pa comparable JOLLA a été crée par des ex de Nokia,c’est une identité qui na pa de lien avec nokia et une jeune startup.Elle part de « zéro ».
        Nokia ne doit pa donner au confiance au investisseur et au banque car il on louper le tournant des smartphones.
        En tout cas dans cette triste nouvelle de rachat,j’espère que sa aidera JOLLA.

  26. nokiaforever

    7 septembre 2013 at 9 h 21 min

    A voir avec Jolla sous selfish.
    Mais je pense qu il faut attendre comment va démarré Microsoft
    Avec leur toute nouvelle acquisition de la branche Nokia.
    Et surtout si troll ON sortir un produit aussi catastrophique que la surface
    .
    Troll OFF
    il faut vraiment que chez Microsoft ils commencent a mettre les bouchées
    Doubles.

  27. Marie

    7 septembre 2013 at 14 h 00 min

    Nokia ne s’ en sort pas trop mal sur ce deal, mais maintenant Microsoft a intérêt à mettre les bouchées double pour mettre en avant WP.
    Pour être bien il faudrait Elop CEO de Microsoft pour rester dans une bonne dynamique.
    En ce qui concerne Nokia, ils sont au point mort. Prévoient-ils la mort de wp et ont profités de ce deal pour se distancer de WP et pouvoir rebondir en 2016 avec un autre OS? Je ne crois pas un retour en téléphonie Hardware pour Nokia. Uniquement si WP arrive à se faire une place significative d’ici là. L’avance prise par Apple, Google et Microsoft sera trop importante pour se tourner vers Jolla où un autre OS, à moins d’avoir du cash de côté.

  28. nokiaforever

    8 septembre 2013 at 13 h 16 min

    @marie
    Bonne déduction !
    Seulement il ne faut pas oublier qu ne entreprise telle qu elle soit
    Peu faire un bide d un nouveau produit et cela pousse sans cesse les
    Entreprises a faire de leurs mieux encore et encore.
    Concernant Jolla, je pense comme toi
    Il est trop tard pour pouvoir imposer un nouvel os.
    Mais bon il faut quand même tenter
    :-)

  29. Philippe

    9 septembre 2013 at 12 h 53 min

    J’attends impatiemment les commentaires sur les délcarations de joe Belfiore à propos du manque de synchro entre Nokia et MS…

    Effectivement, Nokia est au top en ce qui concerne les applis car ils vont gérer la hardware aussi donc, en connaissant les deux côté du téléphone, ils sont bien plus efficace. Question : Microsoft, en étant plus impliqué, aurait ils pu être plus efficace et cibler l’évolution de l’OS en fonction des besoins de Nokia ?

    • zboul

      10 septembre 2013 at 17 h 46 min

      en effet, j’ai trouvé la réflexion super culottée… il tente un rattrapage sur la fin pour dire que, simplement, ils auraient dû mieux communiquer ensemble… mais il accuse tout de même Nokia d’avoir bossé dans son coin, non? :-/

      pourtant, il ne faut pas bcp d’xp pour comprendre qu’une bonne communication est la clé de la réussite d’un projet (réussite != succès, hein ;))

  30. TGM

    10 septembre 2013 at 15 h 31 min

    Bonjour,
    Depuis le 808 l’an dernier que de mouvements. Merci à Julie pour la trad … je te pensais en Australie ? Dans un autre post, tu parles de ta surprise. J’en suis le premier étonné, l’an dernier, nous avions (plein de gens ici) écrit sur le FUD managé par Microsoft. Intérêt : faire tomber le cour en bourse et racheter à « vil prix » en tentant d’en récupérerle plus possible.le moment venu.
    Au final, qu’en est-il de la partie cartographie ? C’est, avec téléatlas, racheté par les Hollandais de TomTom l’un des meilleurs fond cartographique mondial. Elop ne s’y était pas trompé.
    Croire que la fée Microsoft allait transformer le vilain petit canard (qui avait été beau cygne) relevait du conte de fée. Ces gens là ne font pas dans la dentelle, surtout quand ils sont intéressés.
    Que reste-t-il à Nokia Finlande entant qu’entité, au delà de la marque en téléphonie. C’est plus important. Ce sont ces détails de l’accord qui sont les plus intéressants, surtout pour les salariés restants.
    PS. J’avais oublié : comme dit l’an passé, le 808 sera mon dernier Nokia. Je ne veux pas de KitKat, IOS et surtout pas de WP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× un = 2