HERE

Interview de Christof Hellmis, Vice Président de la plateforme de cartographie HERE

1967 views 16 Comments

Le mois dernier, à New York, j’ai eu la chance de pouvoir interviewer Christof Hellmis, le Vice Président de la plateforme de cartographie HERE. Nous étions plusieurs journalistes et blogueurs ensemble, ce qui a permis d’avoir des questions très variées.

Nous avons abordé la nouvelle stratégie de Nokia, à savoir de comprendre pourquoi HERE est proposé pour la concurrence, et nous avons discuté des choix qui ont été faits, des améliorations qui sont proposées, et de l’avenir de la marque.

Voici la traduction de cette interview (la vidéo est en cours d’upload) :

Merci d’être venus. Je suis ici pour vous parler de ce que nous faisons à HERE ; bien qu’aujourd’hui soit consacré au lancement du Nokia Lumia 1020. Nous sommes heureux de faire partie de ce lancement, et de contribuer à la différentiation de Nokia sur son offre par rapport à la concurrence.

Ce que nous lançons aujourd’hui, ce sont 3 nouvelles applications, qui seront disponibles pour le Nokia Lumia 1020, mais également pour les Windows Phone 8 antérieurs (920, 925, …etc.). Les trois applications mises à jour sont HERE Maps, HERE Drive et HERE Transit.

Nous avons ajouté à HERE Maps une plus grande place pour la réalité augmentée via Live Sight. Ce que nous avons ajouté là, permet lorsque vous êtes en mode réalité augmentée, de visualiser votre environnement et de découvrir ce qui est autour de vous. Le mode réalité augmentée se présente comme ceci (vue appareil photo avec vignettes de lieux qui s’affichent sur l’écran), vous pouvez scanner ce qui est dans votre angle de vision, et vous pouvez presser sur des vignettes, les déplacer, interagir avec celles-ci. Nous avons effectué ces modifications en étudiant les besoins des utilisateurs, qui scannent leur environnement puis choisissent un lieu pour en voir les détails. Nous avons également fait des changements par exemple au niveau des transports en commun. Si vous affichez par exemple les lignes de métro, et que vous cliquez sur une ligne en particulier, le réseau va être mis en avant ; nous avons également ajouté des informations utiles. Ce sont ces petites améliorations qui permettent de rendre l’expérience utilisateur meilleure.

C’est tout pour Maps. Ce que nous avons ajouté à Nokia Drive c’est MyCommute. Cette fonctionnalité apprend où et quand vous roulez, il connait vos trajets habituels, et vous donne des informations sur vos trajets en fonction du trafic sur la route. Les informations de trafic proviennent entre autre des mobiles Nokia dotés d’un GPS et qui utilisent Drive (certaines données sont envoyées pour les statistiques de ce genre).

Enfin, nous avons mis en place des améliorations dans HERE Transit. Nous avons ajouté des informations sur les différentes étapes de votre voyage. Vous voyez les différentes options de parcours, si vous cliquez sur l’une d’entre elles, vous voyez le détail de ce parcours, vous pouvez switcher sur un autre… et si vous allez sur l’un des parcours vous passez en mode carte et voyez les informations pour surligner les bouts que vous allez faire en bus, en métro, à pieds… etc.

Ce sont les éléments majeurs de ces mises à jour. D’autres petites fonctionnalités supplémentaires sont également disponibles.

Tout ceci est une partie de notre approche à construire une marque autour de la plateforme HERE.

HERE Drive est actuellement disponible pour tous les utilisateurs Windows Phone 8 ?

Oui, Drive (pas Drive+) est disponible pour tous les utilisateurs Windows Phone 8 ; pour les Nokia et les non Nokia sur 5 ou 7 marchés sélectionnés. Drive+ est disponible sur le Windows Phone Store, si vous avez donc une version limitée, vous pouvez passer à Drive+ pour 15,49€ et il y a une version pour 34,49€ (suivant les marchés).

Comment avez-vous décidé du prix pour cette application ?

Je pense que c’est un prix vraiment compétitif, lorsque vous comparez au service que nous proposons. Nous avons également fait des comparaisons sur le marché, avec d’autres solutions proposant les mêmes services.

Est-ce que c’est un moyen de mettre en avant HERE, de le rendre plus visible ?

Bien sûr, c’est un moyen de mettre en avant HERE. HERE est une nouvelle marque, que nous voulons faire valoir, et faire reconnaître dans son milieu.

La solution HERE est vraiment complète. Planifiez-vous de créer votre propre GPS ?

Non, je ne pense pas qu’un GPS dédié soit une solution envisageable pour nous. Les GPS évoluent vers du tout connecté, et les mobiles ont une taille d’écran qui devient vraiment confortable ; nous nous rendons compte qu’à l’avenir, il est fort possible que tous les mobiles aient leur propre système de navigation intégré. Encore une fois, nous ne ciblons pas uniquement les besoins sur Drive, mais également Maps et Transit, et les gens ne baladent pas/plus souvent un appareil qui ne sert qu’à une fonction. Les gens emmènent des smartphones, avec un super appareil photo, un navigateur internet, la messagerie, les réseaux sociaux… etc.

Ne planifiez-vous pas alors de faire des partenariats avec des constructeurs automobiles ?

Nous sommes actifs dans différentes industries, et l’industrie automobile est bien entendu l’une de nos gros tableaux. Navteq s’occupe de cette partie et nous avons déjà 5 voitures utilisant nos données. Depuis que le système de cartographie est de plus en plus connecté, nous aidons nos clients à construire des solutions avec de meilleures cartes, une meilleure visibilité du trafic, une meilleure recherche…etc. Pour le moment ce n’est pas sous le nom HERE, mais dans l’avenir ces solutions vont être sous le nom de HERE ; la transition prend du temps… mais à l’avenir, tout ce qui se fait dans la branche Location&Commerce sera sous le nom HERE.

Est-ce que vous planifiez de développer HERE pour les autres plateformes comme Android ou iOS ?

Nous ne planifions pas, nous faisons déjà. Nous avons annoncé notre SDK pour Android ; ce qui signifie que si vous êtes un constructeur mobile, vous pouvez utiliser HERE pour créer votre propre expérience cartographique. Nous sommes en discussion avec de nombreux constructeurs ; car nous avons des arguments intéressants sur notre SDK comme par exemple le mode hybride (offline / online).

Quels sont les accessoires mobiles pour la voiture ?

C’est une bonne question. Nous avons un certain nombre d’accessoires auto, compatibles pour plusieurs mobiles mais pas pour un en particulier.

Est-ce que vous projetez de proposer plus d’API pour les développeurs ?

Notre plateforme a de multiples APIs, dont l’un d’entre eux permet de calculer des trajets, que ce soit à pied, en voiture… et nous allons ajouter les transports en commun.

RELATED ITEMS
Author Bio

Julie

Co-Fondatrice de Nokians.fr // Nokia Champion 2012 / 2013 / 2014 // Ambassadrice de la marque depuis 2010 // MVP Windows Phone. Fan des innovations Lumia comme le chargement sans fil, l'appareil photo Pureview et le mode Continuum ! :)

16 Comments
  1. Florian

    11 août 2013 at 19 h 51 min

    Belle interview.

    Mon ressenti est qu’aujourd’hui, tous les acteurs se sont alignés sur les fonctionnalités. (J’apprécie beaucoup pouvoir passer de l’itinéraire « transport en commun » à l’itinéraire « voiture » en seul clic par exemple) mais ce qu’il leur manque, ce sont des données fiables et à jour. Ils ont fait beaucoup de progrès, c’est vrai, mais le prolongement de la ligne T2 (à Paris) inaugurée depuis une dizaine de mois n’est toujours pas pris en compte, ni pas google maps, ni par Nokia Here :(
    Autre exemple, je ne crois pas que ces solutions prennent en compte le trafic temps réel pour les transports en commun (pourtant disponible, je crois, avec l’open data à paris).

    « nous avons déjà 5 voitures utilisant nos données. » : ça m’intrigue cette phrase. Parle-t-il des données de cartographie, de trafic, de l’interface Here ? S’il ne parle que des cartographie, je pense que beaucoup de modèles de voitures sont équipées de carte Navteq (bien plus que 5 en tout cas), non ?

    Edit : pour avoir ressayer NOkia Here à l’instant, je dois dire que leur interface est très jolie et très soignée; j’aime !

  2. Florian

    11 août 2013 at 20 h 40 min

    « Cette vidéo est privée »
    :(

    • Julie

      11 août 2013 at 21 h 51 min

      Merci d’avoir prévenu, c’est corrigé :)

  3. Florian

    12 août 2013 at 0 h 25 min

    Merci pour la vidéo !
    Bon, en écoutant l’interview, j’ai toujours le doute :/
    Pour l’instant ils ne fournissent que des données au constructeurs (via Navteq) mais ils envisagent d’ajouter des services Here (qui prendrons le nom Here avec le temps), c’est bien ça ?

    J’ai du mal à comprendre comment ça va se concrétiser … Via des API pour les constructeurs de voitures ? Ne serait-il pas plus simple qu’ils fournissent une solution logicielle de première monte, toute prête à intégrer par les constructeurs automobiles ?

    En ce qui concerne les PND, j’approuve totalement leur réponse. Le marché est déjà bien occupé par Garmin (usa) et tomtom (europe) et je pense que ces appareils vont tendre à disparaître avec, d’un côté les solutions de premières monte qui se démocratisent et, de l’autre les smartphone qui nous guident avec de plus en plus de facilité.

    • Julie

      12 août 2013 at 11 h 27 min

      Oui, si j’ai bien tout compris, ils veulent tout mettre sous le nom de HERE pour en faire une marque à part entière.

  4. Anton

    12 août 2013 at 10 h 13 min

    Il me parait aussi important pour HERE de ne pas se lancer dans la fabrication de hardware, car ils seraient alors à la fois fournisseur et concurrents dans ce secteur (Garmin est un client Naveteq, ainsi que de nombreux constructeurs auto). La vraie valeur ajoutée, c’est la carte et les points d’intérêt (et le trafic quand disponible), et il vaut mieux que HERE se positionne sur ce cœur de métier, selon moi.

  5. Anton

    12 août 2013 at 10 h 23 min

    Ça m’a aussi rappelé que Nokia supporte une norme pour les voiture, le MirrorLynk. Tous les symbian sont compatibles, mais je ne sais pas ce qu’il en est pour WP. Avec une petite recherche google, j’ai vu que Nokia a aussi regroupé d’autres constructeurs autour de ce projet (Le Smasung Galaxy S3 est comaptible, par exemple).

    Voici une video de démo :
    http://www.dailymotion.com/video/xm0i2e_mirror-link-branchez-votre-smartphone-sur-votre-voiture_tech

    • Anton

      12 août 2013 at 10 h 38 min

      Et voici le lien vers la page du consortium derrière MirrorLink.
      http://www.mirrorlink.com/about/membership/

      Pour l’instant seuls quelques tels Android Samsung et Sony, ainsi que tous tels Nokia Belle et le précieux sont certifiés. Du coté des autoradios, les premiers modèles sont sortis en 2012. Alpine, Sony, Pioneer, Panasonic et JVC sont les acteurs à avoir sorti des produits MirrorLink, et pas encore de voiture disponible avec le système de série. Ce n’est que le début j’imagine.

    • bob

      12 août 2013 at 11 h 58 min

      le fameux mirrorlink vendu 20e l’appli pour n9, pendant que cet meme appli est gratuite chez android sur les constructeur le supportant.
      apres, ils se demande pourquoi on se casse ailleurs …..

      • Florian

        12 août 2013 at 12 h 54 min

        Android a un équivalent ? tu peux m’en dire plus ?

        • bob

          12 août 2013 at 14 h 46 min

          • Florian

            13 août 2013 at 12 h 33 min

            Merci bob.

            Mais à ce que je comprends, on est dans des problématiques bien différentes.
            Chez Nokia, on veut utiliser la puissance et la connectivité du téléphone, pour l’associer à l’interface de la voiture (écran, enceinte, commandes au volant)

            Chez Samsung, c’est juste une application de téléphone qui n’interagit pas avec la voiture :/

  6. Carman

    12 août 2013 at 17 h 46 min

    – à quand la planification des étapes et la possibilité de choisir un POI sur le chemin ?
    – quel est la politique de CityLens et LiveSight ? ces 2 services vont fusionner ou pas ? si oui ce serait bien d’avoir les avantages des 2 (et pas le contraire), càd le filtre par catégorie de CityLens et le fonctionnement hors ligne de LiveSight (à enrichir toutefois !).

    • Florian

      13 août 2013 at 12 h 40 min

      Personnellement, la planification d’itinéraire avec ajout d’étape ne m’a jamais servi. Les rares fois où je dois faire un itinéraire en plusieurs étapes, je mets les destinations une à une et je n’ai pas l’impression de perdre du temps :/

      En revanche, +1000 pour la gestion des POI en chemin. Et je ne connais aucun GPS qui gère ça correctement. Exemple : sur la route des vacances avec mes parents (autoroutes), on veut demander à tomtom une station service. Tomtom a eu « l’intelligence » de chercher à sortir de l’autoroute, mais on n’avait aucune indication sur l’emplacement du POI par rapport à notre itinéraire. On ne savait donc pas si la station en question était sur l’autoroute ou pas et de combien de kilomètre on déviait notre parcours :(

      Navigon, lui, a une option plutôt sympa je trouve : il indique tous les POI (toute catégorie confondue) auprès desquelles on va bientôt passer. Mais toujours aucune indication sur la longueur de la déviation.

      Bref : un dernier effort cher développeurs, vous y êtes presque !

  7. Max

    13 août 2013 at 20 h 21 min

    M’ouais… Y’a encore beaucoup de boulot à faire pour que Here Drive soit réellement au niveau de la concurrence! Je l’ai utilisé un temps sur mon Lumia: C’était soit les itinéraires proposés étaient complètement farfelus, soit il perdais les pédales en pleine navigation en faisant tourner en rond dans des petites rues… Bref, de la grosse merde cette appli GPS! Je me suis acheté l’appli Navigon (basée sur les mêmes cartes), et là subitement ça fonctionne mieux et il n’y a plus ces problèmes! Etonnant non? Pourtant comme je le dis plus haut ce sont exactement les mêmes cartes! J’en conclu que Here Drive n’est absolument pas au point, et n’est pas digne de remplacer une vraie appli GPS comme Navigon ou Tomtom. Même Goggle Map sur Android fait beaucoup mieux, c’est dire! Quand je pense que Nokia utilise ça comme argument pour vendre ses lumia… Ben ils sont pas prêt de remonter la pente à proposer une appli aussi pourrie, ça c’est sûr!

  8. Pingback: [Photos] Les Nokians au #MWC14 –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 − quatre =