Tests

Quelques mots sur le design du Nokia E7…

913 views 3 Comments

Pour ceux qui connaissent le Nokia N8, il faut bien l’avouer, le E7 lui ressemble beaucoup au niveau du design.

Mis à part, l’échancrure, la taille et le bouton de menu placé cette fois-ci au centre, il y a beaucoup de similitudes entre les deux.

En fait, on pourrait également lui trouver une ressemblance avec les N97 et N97 mini car le E7 hérite de leur système d’ouverture du clavier, mais en un peu plus gros…

Pour commencer, on peut dire que le E7 (comme le N8) a un look assez singulier, mélangeant « look à la Nokia » et modernité, très agréable dès la première prise en main.

En effet, malgré un poids supérieur à la normale mais auquel on s’habitue vite, on a une étrange mais agréable sensation de solidité, de modernité, sans doute dûe à l’utilisation d’aluminium anodisé. On voit que Nokia s’est penché longuement sur le choix des matériaux pour la construction de cette série de mobile et le choix opté s’avère judicieux. La finition est, de même, exemplaire. Elle inspire confiance et solidité.

Si on détaille les différentes faces du E7 :

Sur la face avant du E7, le bouton « menu » occupe en bas une place centrale sous l’écran de 4 »… Bien qu’à mon goût, il ne ressorte que très peu du mobile, il est toutefois utilisable et heureusement d’ailleurs car c’est un élément important par ses différentes fonctions : il permet d’accéder au menu principal, de revenir à l’écran principal et d’accéder au multitâche.

A noter que sur ce modèle, sur le coté gauche de l’appareil, on trouve le bouton de verrouillage/déverrouillage du mobile (à utiliser avec le pouce si on tient le E7 dans la main gauche et l’index pour la main droite).

Sur le coté droit, on trouve, de haut en bas, le tiroir pour la carte sim, le bouton « slider » de volume et le bouton de prise de photos/vidéos.

Pourquoi un tiroir pour la carte Sim ?

Tout simplement parce que la batterie étant inaccessible, il fallait que Nokia propose un système pour permettre d’insérer ou retirer la carte Sim. A noter que si vous ouvrez le tiroir pendant que le E7 est allumé et que le tiroir comporte une carte sim, alors le E7 va redémarrer.

Le bouton permettant de régler le volume sur le E7 n’en est pas un… ! Je m’explique : il s’agit plutôt d’un petit bouton slider que l’on peut faire glisser vers le haut (augmenter le volume) ou vers le bas (diminuer le volume)… ce bouton reprend sa place centrale. Sans doute, Nokia a voulu innover et montrer un peu plus de modernité dans ses appareils mais sur ce point, je ne suis pas sure que ce soit un choix judicieux de la part de Nokia, car c’est un mouvement pas franchement naturel de l’index qu’il faut pratiquer. Il faut en effet maintenir le mobile fermement et faire la manipulation avec l’index. Après, avec de l’habitude, on s’y fait et ça devient un détail… mais au début, c’est assez surprenant.

Enfin, le bouton de l’appareil photo. Que dire… il ne ressort pas beaucoup du E7 ! (et oui, pas d’autofocus, donc pas vraiment de raison qu’il ressorte vous allez me dire, mais bon ) donc il faut tâtonner un peu pour le trouver et le mettre sous les doigts (ou plutôt sous LE doigt) quand par exemple on veut prendre une photo rapidement… ça, ça peut être gênant, mais tout comme le point précédent, avec de l’habitude, on s’y fait.

En haut du E7 par contre, on trouve la prise micro USB permettant soit de raccorder le cordon pour recharger le mobile, soit de raccorder le cordon de connexion au PC (en USB) ou encore le cordon pour raccorder un périphérique de stockage (clé, disque dur externe). A coté de cette prise micro USB, on trouve à l’abri d’un cache la prise mini HDMI permettant de connecter le cordon allant à un périphérique muni d’une prise HDMI (comme un écran par exemple), le bouton power et enfin la connectique jack 3,5mm pour un casque ou kit main libre.

Sur la face arrière (complètement plate) du E7, on trouve le capteur photo 8 mégapixels et le flash double led. Une petite parenthèse : le E7 n’ayant pas d’autofocus mais un capteur Edof, la face arrière du E7 peut se permettre d’être plate (ce qui n’est pas le cas du N8 par exemple ou des mobiles à autofocus en général). C’est un inconvénient bien sur de ne pas avoir d’autofocus, car cela se ressent sur la qualité des photos mais cela peut constituer un avantage quand on veut placer le E7 sur une table… celui ci reste stable, ce qui est intéressant si on veut par exemple lire un article ou visionner un film…

A noter également, sur cette même face arrière, se trouve le haut parleur. J’allais oublier, le logo Nokia est gravé à l’arrière du mobile.

En bas du E7, sur la face, c’est rapide… il n’y a rien… mis à part le micro… pas de connecteurs, pas de boutons.

En résumé, tous les connecteurs sont regroupés en haut du mobile (micro USB, micro HDMI, jack 3,5mm), les différents boutons ou slider sont placés de part et d’autres du mobiles… je trouve cette répartition judicieuse.

Author Bio

Joel

Fan de la marque Nokia / Microsoft et contributeur pour le blog Nokians.fr // Possède actuellement un Nokia Lumia 1520 blanc. Avant cela, un Nokia E7, un N900... Musicien (clavier et guitare) en loisirs...

3 Comments
  1. Nicolas

    18 octobre 2011 at 16 h 26 min

    La dernière photo m’épatera toujours ! l’écran incliné avec le clavier.. Dommage que le Nokia N950 ne soit pas vendu ^^

  2. bilal

    18 mai 2013 at 2 h 18 min

    bonjour jai le e7 tjr fidèle a nokia mes je trouve pas de nouvel coq pour mon gsm histoir de le remetre a jour et quil soit bo personne ne sais m aider je devien fou il y a tout a par ca n importe quel couleur du gris au noir c pas grave merccciiiiiii the_bilel@hotmail.com

  3. Pingback: [Nostalgie] Nokia E7 et Nokia X7 à moins de 100€ chez Internity –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


six − 6 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.