Les composants internes du Nokia E7

Si on fait l’inventaire des composants internes du E7, on peut trouver entre autres :

Un processeur ARM11 de 680Mhz

 

 

Une mémoire Ram de 256Mo

Là, il faut bien le dire, le E7 accuse un retard par rapport à ce que propose la concurrence pour le même type de mobile.

En effet, ceux-ci proposent dorénavant des processeurs Dual Core d’1Ghz voire plus… MAIS, malgré la « faible » vélocité relative processeur du E7, celui-ci s’en tire plutôt bien dans une utilisation quotidienne et « normale », car l’OS Symbian^3 (Anna et Belle)  il faut le savoir, est assez peu gourmand en ressources et donc en batterie… par exemple, pour une utilisation purement professionnelle, le E7 résiste bien et est plutôt rapide. En tout cas, il répond bien aux actions de l’utilisateur. La mise à jour Anna a encore amélioré les choses (et Belle encore plus) au niveau navigation dans l’OS (menus, navigation internet…) par une amélioration de l’utilisation du processeur et de la mémoire.

Un accélérateur 2D/3D avec OpenVG1.1 and OpenGL ES 2.0

Pourquoi un accélérateur graphique dans un mobile « dit » professionnel ? Tout simplement, parce que avant d’être un mobile dédié aux professionnels, le E7 est d’abord un smartphone avec lequel il est également possible de se détendre, de jouer à des jeux, qu’ils soient en 2D ou 3D, ou bien visionner un film. L’accélérateur graphique permet donc d’améliorer la fluidité dans les jeux ou dans le visionnage des vidéos HD par exemple.

 

Une mémoire système de 512Mo

Une mémoire de masse de 16Go

Le E7 dispose d’une mémoire de stockage système de 512Mo avec 370Mo de libre à la première utilisation du mobile.

De même, la mémoire de stockage utilisateur du E7 est de 16Go… (14,9 Go de libre)

Pour une utilisation encore une fois « normale », ces quantités de mémoire sont suffisantes… et en cas de besoin, il est toujours possible de connecter un périphérique de stockage externe.

2 supports de réseaux sans fil standards – Wifi ’N’ et Bluetooth 3.0

Le E7 (comme le N8) supporte les réseaux sans fil Wifi IEEE802.11 b/g/n et le bluetooth 3.0 (avec support pour casque stéréo)

A noter que le Wlan N et bluetooth 3.0 offre des meilleures performances que leurs prédécesseurs…

Une puce GPS

Cette puce GPS est de très bonne facture puisque, « à froid », on obtiendra des fix en moins d’une minute. En 30 secondes voire moins, sauf à la première utilisation.

Des capteurs intégrés

Le E7 dispose de capteurs intégrés tels que :

- un accéléromètre permettant de reconnaitre les mouvements que l’on donne au E7

- un capteur de luminosité permettant d’adapter la luminosité de l’écran à l’éclairage ambiant

- un capteur magnétometre/boussole

- un capteur de proximité permettant de reconnaitre la présence d’objet sans contact

Une batterie non remplaçable de 1200mAh (BL-4D)

Là encore, on pouvait s’attendre à un peu mieux. Il faut bien le dire, la batterie n’est pas adaptée aux capacités techniques et fonctionnelles du E7. Cela étant dit, pour une utilisation légère, il est possible d’atteindre les 2 jours sans recharger la batterie. Mais pour une utilisation à base de surf 3G, visionnage de film HD, lecture de musique, jeux, il faudra plutot compter sur une journée.

Par exemple, un site a testé le E7 dans les conditions suivantes :

Une utilisation en 3G avec 30 min de navigation GPS, une heure de jeux HD, 20 photos prises, 4 heures de lectures de musique et l’utilisation de l’application Gravity pendant 3h… Après 9 heures d’utilisation « intensive », la batterie a besoin d’etre rechargée…


A propos de Joel Devaux

Développeur informatique (Maitrise), fan de la marque Nokia et contributeur pour le blog Nokians.fr // Possède actuellement un Nokia Lumia 1520 blanc, un Nokia 500 de dépannage. Avant cela, un Nokia E7, un N900... Musicien (clavier et guitare) en loisirs...





2 commentaires Commenter l'article


» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet
  • Je trouve ce téléphone vraiment beau et classe avec un clavier physique comme je les aime.
    Ce qui m’a retenu de l’acheter c’est son capteur photo sans AF et sans optique carl zeiss et le fait qu’il soit sorti à mon avis dans une période qui lui aura été peu favorable.
    J’ai préféré attendre la sortie du N950 qui reprend le même principe de clavier physique et devait combler les 2 manques du E7.
    Malheureusement la suite du N950 on la connait et aujourd’hui je préfère investir sur un N9 même si je dois faire une croix sur le clavier :(

    Sympa cette présentation du E7 qui nous rappelle que c’est un très bon smartphone et que les produits Symbian restent excellents sans avoir besoin de faire la course à la puissance processeur.

    • Merci pour le compliment…

      En effet, il ne faut pas oublier la première génération des mobiles sous symbian^3 qui reste encore une série de bons mobiles… et ce malgré l’actualité Nokia sur les nouveaux mobiles et accessoires à sortir.

Laisser un commentaire

Vous pouvez laisser un commentaire sur cet article de façon libre ou vous inscrire. Si vous possédez déjà un compte, vous pouvez vous connecter.

Réponse du captcha à écrire en chiffres. Ex: huit + huit = 16


− cinq = quatre

Nokians pour Windows Phone
Test du Nokia Lumia 930
Test de la tablette Nokia Lumia 2520
Test de la tablette Nokia Lumia 630
Test de la tablette Nokia Lumia 635
Test du Nokia Lumia 1320
Test du Nokia Lumia 1520
Test du Nokia Lumia 1020
Test du Nokia Lumia 925
Test du Nokia Lumia 520

Catégories

Soutenez notre travail

Nous avons décidé de ne pas polluer le blog avec de la publicité intempestive. Si vous voulez soutenir notre travail en participant aux dépenses du blog, vous pouvez faire un don via PayPal.